Dimanche 08 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Protection sociale dans le secteur minier : Les syndicats invitent à la ratification de la convention 176

Single Post
Protection sociale dans le secteur minier : Les syndicats invitent à la ratification de la convention 176

Le secteur minier est devenu très attractif pour beaucoup d’investisseurs. Un développement qui a permis l’ouverture de nombreuses exploitations minières dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Ces pays vont échanger durant cinq jours sur le thème : ’'Exploitation des ressources minières en Afrique : une opportunité et un défi en matière de droit à la protection sociale des travailleurs et des populations’’, a appris Seneweb. En effet, la protection sociale, un élément important, affiche beaucoup de manquements. '' Nous sommes en train de faire un plaidoyer au niveau du gouvernement du Sénégal pour la ratification de la convention 176 qui prend en compte l'aspect santé et sécurité dans le secteur. 

On note une certaine précarité chez certains travailleurs. Dans les entreprises minières, il y a beaucoup de sociétés de sous-traitance. Nous avons différents types de travailleurs et les salaires ne sont pas les mêmes. Cela est une injustice que nous devons combattre'', explique Seyni Mbaye Ndiaye, Sg du Syndicat Unique des Travailleurs des Industries Diverses du Sénégal (Sutids). Ainsi, We Social Movements, Confédérations des Syndicats, Chrétiens Centrale Bâtiment-Industrie &Energies portent une attention particulière au thème car ils ont des partenaires syndicaux qui travaillent dans ce secteur. C'est dans ce sens que des études périodiques ont permis d'obtenir des informations sur la situation des travailleurs dans ce secteur et leurs conditions de vie et de travail. ''Le bilan est positif. Il y a des acquis et une amélioration des conditions de travail, ainsi qu'une amélioration des conditions salariales'', explique Seyni Mbaye Ndiaye, Secretaire général du Sutids. 

Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 6 jours (19:11 PM)
    Je n'entends personne, au Sénégal se demander comment la société Italienne ENI a été obligé par le Président Ganéral Al Sissi un partage de ses réserves de gaz, sur la de 50/50 sans avoir mis un seul dollars dans les phases d'explorations. Les Italiens ne réussirent pas à infléchir le refus du Général. Pour dire que tout dépend des dirigeants des pays disposant de ressources pétrolières et/ou gazières. Malheureusement pour les Sénégalais, Macky Sall a été nul malgré son diplôme de géologue et son passage à PETROSEN ! A moins que ce soit son avidité face aux gains personnels et immédiats qu'ils pouvait avoir en signant précipitamment le contrat de partage avec les compagnies sur le pétrole et sur le gaz. J'attends que quelqu'un démente ce que je dis sur la société Eni et l'Egypte dont la production de gaz a démarrée en début 2019.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email