Lundi 08 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

"Les enseignants n’ont jamais demandé de ne pas payer l'impôt" (Saourou Sène, SAEMS)

Single Post
Saourou Sene, Saemss
A travers un  communiqué, la Cellule de communication du  ministère des Finances et du Budget a fait savoir que l’augmentation de salaires des enseignants serait bel et bien effective à partir de la fin du mois de mai.

Cependant, excepté l’indemnité représentative de logement, toutes les revalorisations seront fiscalisées. En effet, cette partie de fiscalité évoquée dans le communiqué a suscité la réaction des syndicats d’enseignants qui disent ne pas comprendre le jeu du gouvernement, car cette question avait été déjà réglée avant la signature du protocole d’accord.

Hier, lors d’une rencontre entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants du G7, pour mettre en place une commission technique, Saourou Sène, le secrétaire général du SAEMS, en a profité pour préciser que les enseignants n’ont jamais demandé la non-imposition de leurs indemnités.

«C’est vrai qu’on a accusé beaucoup de retard pour tenir cette réunion-là. Mais aujourd’hui, nous avons déjà dégagé un canevas de travail. A côté d’un comité de suivi des accords, nous avons mis en place un comité technique qui devra se réunir tous les mois pour suivre régulièrement la matérialisation des accords. Nous avons échangé sur un certain nombre de questions, notamment la modification du décret 77-11-77 du 30 décembre 1977 pour aller vers la création du corps de PCMG en EPS. Cette question-là, nous avons beaucoup échangé  là-dessus, parce que c’est une question qui n'a que trop duré.

L’autre élément sur lequel nous sommes revenus, c’est au niveau de l’éducation nationale, notamment les modifications apportées à la rémunération par rapport aux différents examens. Pour moi, c’est  inutile d’évoquer la question de la fiscalité, pour la bonne et simple raison que nous l'avons déjà réglée lors de la rencontre gouvernement-syndicats avant la signature du protocole. Les enseignants n’ont jamais demandé de ne pas payer l’impôt, parce qu’ils sont des citoyens comme tout Sénégalais», a précisé Saourou Sène, Secrétaire général du SAEMS sur la RFM.


4 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2022 (15:26 PM)
    Lui au moins c'est un enseignant qui défend ses collègues, contrairement à ce vulgaire politicien qui utilise le menton syndical pour essayer de promouvoir sa propre personne. Pourquoi les enseignants comme tous les travailleurs ne devraient ils pas payer l'impôt ?
  2. Auteur

    Ni Accent Ni Maj

    En Mai, 2022 (16:33 PM)
    quoi qu'il en soit, le systeme laisse par abdou diouf ne devrait jamais etre change. chacun connaissait son salaire. mais wade vient augmenter des salaires pour magistrats et autres: injuste.

    tout fonctionnaire qui fait correctemnt sont travail doit etre recompense et sanctionne dans le cas contraire.

    Aux enseignants: terminez le programme. ne confondez pas les vacances scolaires avec  les votres: vous avez un mois de vacances comme tout fonctionnaire. se defendre c'est bien mais le minimum est de prendre conscience de ses devoirs nombreux. vous avez un seul droit le salaire. si vous soutenez le contraire, si un jour, ca arrive a la justice enseigants vs etat, vous serez edifies mais ce sera trop tard car ce sera apres des licenciements comme avec les policiers avant.

    nous parents d'eleves, voulons que l'on fasse une dictee a tous les instituteurs pour ecarter les recrus de quotas incompetants. c'est dure de voir son fils enseignes par ces gens pendant que les bacheliers et + trainent.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (16:42 PM)
    En tout dans la marche du pays, les enseignants sont les premiers à devoir donner le meilleur exemple et le meilleur modèle de patriotisme, de civisme et de citoyenneté. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Likiloli

    En Mai, 2022 (17:43 PM)
    Est-ce que ces syndicalistes sont sérieux ? Toute augmentation de salaire est imposable. Vouloir sacrifier les élèves parce que tout simplement leurs salaires seraient imposés, ce n'est pas sérieux. Dans ce cas, il va falloir que l'état prenne toutes ses responsabilités.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2022 (18:06 PM)
      En réalité ce qu'ils cherchent c'est avoir les plus gros alaires de la fonction publiques. si ces augmentations passent sans être imposées, l'instituteur percevra plus qu'un medecin et un ingénieur
    {comment_ads} {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email