Mardi 22 Juin, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Recrutement de jeunes djihadistes : Le Sénégalais Omar Diaby cité dans une affaire de « réseau islamiste »

Single Post
Recrutement de jeunes djihadistes : Le Sénégalais Omar Diaby cité dans une affaire de « réseau islamiste »

Omar Diaby, le Sénégalais expulsé de France pour activités liées au terrorisme islamiste, et qu’une de ses parentes immigrée dans l’Hexagone accuse d’avoir « endoctriné » et convoyé ses trois enfants vers la Syrie, a déjà fait l’objet d’un article accablant du journal « Nice Matin ».

Celui que la dame met en cause dans le « recrutement » et convoyage de ses deux filles et un garçon, a été cité dans un article du journal "Nice Matin" du 26 mars 2012, parcouru par Sen24heures. Il y est fait état d’un réseau islamiste démantelé à Nice en décembre 2011. « Omar Diaby, un Sénégalais de 37 ans, avait été interpellé le 9 décembre 2011. La raison de son interpellation ? Il s’apprêtait à faire partir trente jeunes issus de la cité Bon Voyage, à l’est de la ville, pour l’Afghanistan ».

 

D’après la même source, Omar Diaby avait déjà été condamné en 2003 pour le braquage d’une banque à Monaco. « Il se serait radicalisé en prison où il aurait appris le Coran. Il était membre actif, (avec quelques autres personnes) de "Forsane Alizza". "Forsane Alizza" était une organisation islamiste dissoute par Claude Guéant le 2 mars 2011. Omar Diaby et quatre autres personnes originaires de la Côte d’Azur étaient sous surveillance des services de renseignement français depuis plus d’un an », relate l’article. Lequel rapporte qu’il y aurait eu des "liens" entre Omar Diaby, basé à Nice, et Mohamed Merah, l’assassin de Toulouse. Ce mardi, au journal de 18h de la Radio Futurs Médias (RFM), la Astou Guèye a affirmé que deux de ses filles - portant le voile sur des photos obtenus par Sen24heures, et son garçon, tous « majeurs », auraient été convoyés vers la Syrie par son neveu.

 

A en croire la dame qui vit en France, ses enfants seraient actuellement à la frontière turco-syrienne, après avoir été attirés au Sénégal et convoyés par voie terrestre pour le « djihad ». Se disant « inquiète », Mme Guèye a confié leur avoir parlé au téléphone et que ses enfants lui ont dit être en train d’effectuer « le grand voyage », avec notamment un enfant de « 4 ans et demi » d’un de ses garçons qui l’aurait arraché à sa maman. Omar Diaby aurait aussi « recruté » des jeunes de sa cousine et du voisinage, notamment d’origine maghrébine. Sen24heures a appris que le mis en cause serait sous le coup d’une interdiction de séjour en France et opérerait depuis Dakar où il s’est replié dans le zone de Ngor.

 

Mme Guèye a informé avoir porter plainte aussi bien en France qu’au Sénégal, et demande l’aide des autorités. « Je ne sais quoi faire », a-t-elle lâché en pleurs.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email