Jeudi 21 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Réflexion scientifique : Les anciens polytechniciens lancent le Réseau des Alumni de l’ESP

Single Post
Réflexion scientifique : Les anciens polytechniciens lancent le Réseau des Alumni de l’ESP

L’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas), en partenariat avec l’amicale des diplômes de l’École Supérieure Polytechnique (ESP), a organisé un panel sur le thème : «Rôle et la place du polytechnicien face aux défis du développement». Cette rencontre qui s’est tenue, ce samedi 31 août, dans un hôtel de la place à Dakar, a été également l’occasion de lancer le Réseau des Alumni de l’ESP. Elle a noté la présence d’un ancien, en l’occurrence Lansana Gagny Sakho, actuel Directeur général de l’Onas.

La mondialisation, «un défi pour l’Afrique»

Ce dernier, dans son exposé sur «l’ingénieur polytechnicien et les défis du développement», a soutenu que «le problème de l’Afrique, ce n’est pas forcément le développement mais la mondialisation». Pour l’ancien polytechnicien et panéliste, la nécessité aujourd’hui, c’est «la compréhension des marchés, la création de valeur et la capacité de s’adapter».
«Apporter leur pierre à l’édifice»

Le président du comité d’initiative pour l’organisation de l’amicale des anciens de l’ESP, Professeur Khaly Tall, quant à lui, a noté que l’ESP a besoin de ce réseau des Alumni. Et ces derniers ont besoin aussi d’avoir un cadre de réflexion scientifique pour «pouvoir apporter leur soutien au développement de l’institution». Et sa mise en place va permettre «la rencontre» entre les anciens de l’ESP, qui existe depuis 1964 et dont le nombre de diplômés est estimé aujourd’hui à plus de 25 000. 
A l’en croire, il s’agit ici, d’un cadre pour «apporter leur contribution à l’émergence de l’Afrique, du Sénégal notamment».
«Il y a un besoin énorme en ressources humaines» 

Par rapport au thème du panel, qui a été débattu par d’anciens polytechniciens, Professeur Tall explique qu’au Sénégal, «il y’a un énorme besoin de ressources humaines pour répondre aux défis de développement». Et à travers ce panel, il signale que les diplômés de l’ESP ont «voulu montrer ce qu’ils pouvaient apporter» à la société sénégalaise.
Il s’agit aussi, pour lui, de «montrer aux jeunes étudiants de l’école qu’«il est tout à fait possible que le développement de l’Afrique soit pris en charge par des africains, par des Sénégalais en particulier, et aussi des sortants de l’ESP».
 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email