Mercredi 30 Novembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Refus de vente des denrées alimentaires : La réaction du directeur du Commerce intérieur

Single Post
Omar Diallo, Directeur du Commerce Intérieur
Le directeur du Commerce intérieur, Omar Diallo, est fort remonté contre les boutiquiers détaillants qui refusent de vendre les denrées de première nécessité comme le sucre, l’huile et le riz aux consommateurs. 

En effet, selon Omar Diallo, ces boutiquiers n'ont aucune raison de refuser de vendre ces denrées de grande consommation.

"On a constaté qu'il y a des commerçants, surtout les boutiquiers détaillants, qui refusent de vendre les denrées de première nécessité comme le sucre, le riz, l’huile, entre autres, en avançant que ce qu'ils achètent chez les grossistes est trop cher (et) que s'ils revendent ça aux consommateurs, ils ne s'en sortiront pas. Donc, ils ont décidé de ne pas en vendre, pour éviter la perte ou des difficultés. Ça, ce n'est pas normal, d'autant plus que les boutiquiers détaillants et les grossistes ont tous participé à la concertation avant la baisse des prix et ils savaient bel et bien que tout juste après la concertation, l'Etat va procéder à l'application. La communication a bien passé. Ni grossistes ni détaillants ne peuvent dire qu'ils n'ont pas été au courant de cette baisse des prix sur les denrées alimentaires. Et à chaque fois que le gouvernement annonce une baisse, on voit des commerçants qui élèvent la voix pour dire qu'on leur donne le temps d'écouler leurs stocks. On n'impose personne de vendre à perte, parce que tout le monde savait que les prix allaient être baissés et que toutes les dispositions étaient prises. Nous avons fait une démarche inclusive. On n'est plus à l'heure de la concertation, mais plutôt à l'heure d'application. Il faut que les boutiquiers et grossistes respectent les prix fixés, c'est tout. Ce qu'ils avancent comme motif n'est pas valable", a souligné le directeur du Commerce intérieur sur les ondes de la Rfm.


13 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 6 jours (13:44 PM)
    Une grosse farce, cette baisse : ils s'assoient et decrete une baisse sans mesure d'accompagnement serieuses et ensuite veulent forcer les commercants a appliquer la baisse  mais ils oubleint que ceux la sont libres de vendre ou de ne pas vendre. Ils ont sorti la chicotte contre ceux qui ne voulaient pas baisser et maintenant ils se trouvent desarmes mais ce qui est etonnant c'est comme si les gars de ce ministere n'apprenaient pas de leurs erreurs en fevrier dernier ils ont fait la meme chose avec l'aliment de volaille et les provendiers ont arrete d'en vendre et toute la filiere l'a ressenti ensuite a cause des penuries. Il faut arreter le populisme et travailler serieusement.
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (14:54 PM)
      Donc gros mensonges au sujet des " 20 000 " contrôles effectués. Pourquoi mentir aussi grossièrement ainsi au peuple ? 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Goor Fitt

    il y a 6 jours (13:45 PM)
    IL FAUT QUE FORCE RESTE A LA LOI 

    QUE CES BREBIES GALEUSES SOIENT RECENCEES ET SANCTIONNEES

    QUE L ETAT %ET EN PLACE DES BOUTIQUES TEMOINS DANS LES QUARTIERS
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (18:46 PM)
      Repeter des belles phrases. Les boutiquiers qui ne vendent  pas que prevoit la loi ? La force ne sert que si elle est utilisee intelligemment. L'intelligence et la sagesse  c'est ce qui manque a nos gouvernants.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (13:47 PM)
    C'est la première fois que je vois un état organisé un front populaire qui va le détruire.

    Continuez d'énerver les sénégalais et vous allez bientôt récolter la colère populaire
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (13:58 PM)
    A  Auchan la pomme de terre importee est a 625fr et non a 500frs comme annonce.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (14:37 PM)
    ouvrez vos(gouvernement) boutiques de quartier pour ces denres. le boutiquier est la pour gagner sa vie dans son travail donc je vois mal qu'ils vendent a perte. Donnez leurs une subvention en fonction de leur chiffres d'affaire sur ces produits pour supporter le changement pour une duree definie. 

    C'est facile de decider a la place des autres et dire qu'il faut appliquer et c tout. 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (15:19 PM)
      Le commerce  n'est pas le le transport le gouvernement ne fera jamais ça ouvrir de boutique. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (14:37 PM)
    J'ai loué un boutiquier chez moi hier il m'a vendu le kilo de sucre a 600 francs je lui ai demandé les clés de mon magasin

    C'est un sénégalais de surcroit les autres nationalité eux ils respectent les nouveaux tarifs 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (14:44 PM)
    Si j'étais un boutiquier et que quelqu'un vient faire le contrôle, je lui passerai la g... En plus de casser la g... Au ministre Fofana. Ils sont entrain de mettre en mal les populations. Comment puis je acheter à 525 fr pour ensuite vendre à 525 fr? De qui se moquent ont? Un pays sérieux ne marche pas comme ça. En plus d'être des menteurs, ils sont très très incompétents. Trump avait tellement raison. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (14:46 PM)
    On ne peut imposer à un commerçant de vendre à perte. Si on ne fait pas attention on va bientôt faire face à des situations de pénurie 
    {comment_ads}
    Auteur

    Jurisprudencier

    il y a 6 jours (16:08 PM)
    Fi amoul dof kéne dou nangou diay di perte 

    Baaki léne thiakhane
    Top Banner
    Auteur

    Etat Incapable

    il y a 6 jours (16:27 PM)
    Voila un Etat incapable et qui pense que tout est politique, tout est ruse et manipulation. Vous avez décrété des décisions qui n'engagent personne, voila les conséquences. On peut pas obliger quekqu'un à vendre avec perte.

    Réfléchissez un peut et arrêter la politique. Toutes ces décisions sur les prix et le loyer vont finir par créer l'éffet contraire car non applicables.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (16:46 PM)
    Demandez à Kara combien de gus sont morts chez lui ?

    Zooesque !!
    {comment_ads}
    Auteur

    Goal

    il y a 6 jours (16:59 PM)
    Vous ne pouvez pas imposer ces boutiquiers de vendre du riza, sucre et huile A chaque augmentation, vous commettez des erreurs. Voilà le résultat, vous allez créer des pénuries.
    {comment_ads}
    Auteur

    Jurisprudence

    il y a 6 jours (01:14 AM)
    Moi en personne je vu un boutiquier acheté du sucre j'ai calculé le prix du sac le kg lui revient à 560f comment tu peux vendre un kg du sucre pour gagner 15f sur le kg tu paye les pour mètre sa soyons resonable
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email