Jeudi 11 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Rendre hommage à Chavez revient à réaliser sa vision, selon des intellectuels sénégalais

Single Post
Rendre hommage à Chavez revient à réaliser sa vision, selon des intellectuels sénégalais

Le plus grand hommage qu’on peut rendre à Hugo Chavez décédé le 5 mars dernier, c’est de suivre ses pas pour développer l’Afrique, ont soutenu les ‘’amis’’ du défunt président vénézuélien au cours d’une cérémonie d’hommage organisée le week-end dernier à Dakar.

''C’était une personne à plusieurs facettes ; il a passé toute sa vie à mener un combat intrépide contre l’impérialisme et à défendre la coopération entre les peuples et les théoriciens du salut de 21è siècle’’, a déclaré Thierno Diop, président du Collectif Hugo Chavez. 

 

‘’Chavez a réglé des problèmes fondamentaux de son peuple et dont les Africains peuvent s’inspirer’’, a-t-il ajouté devant une assistance composée d’universitaires, de députés, de responsables politiques et d’intellectuels.

 

‘’Nous sommes tous des bolivariens’’, a renchéri Cathy Cissé Wone, députée à l’Assemblée nationale. Selon Mme Wone, ‘’au-delà des discours et du devoir de mémoire, les Africains doivent mettre en pratique la vision de Chavez pour le développement du continent’’.

 

Pour son collègue député, Mamadou Diop Decroix, ‘’la disparition de Hugo Chavez une grande perte pour l’Afrique et c’est l’occasion pour renforcer le partenariat multiforme entre l’Afrique et l’Amérique Latine’’.

 

L’ambassadeur du Venezuela à Dakar, Eddy José Cordoba Corcega, a, pour sa part, exprimé toute son ‘’émotion’’ face aux bonnes et sincères paroles que les participants à la cérémonie d’hommage ont eues à l’endroit du défunt président vénézuélien. ‘’Je suis très touché par ces témoignages poignants et sincères’’, a notamment dit le diplomate. 

 

Le Collectif Hugo Chavez /Sénégal est constitué de plusieurs partis politiques, d’organisations démocratiques, d’associations de la société civile, de personnalités, d’intellectuels et artistes, et l’Ambassade de la République Bolivarienne du Venezuela au Sénégal. 

 

L’hommage constitué d’animation artistique et culturelle, d’une projection de film, de divers témoignages et contributions a été organisé en partenariat avec le Centre d’Etudes des Sciences et Techniques de l’Information (CESTI).

 

Un livre des témoignages recueillis devrait être édité ‘’incessamment’’, indique-t-on.


affaire_de_malade

14 Commentaires

  1. Auteur

    Diop

    En Avril, 2013 (22:30 PM)
    nila djit di mél sa deugedeug ya bakhe



    bakh déé bon déé
    Top Banner
  2. Auteur

    Rip

    En Avril, 2013 (22:40 PM)
    RESPECT COMMANDANTE  :sad:  :sad:  :sad:  :sad: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Pauvre Afrique

    En Avril, 2013 (22:47 PM)
    Il semble que l'adoration des "grands hommes", les combats par procuration, le yobbaléma historique soient le lot de certains intellectuels sénégalais....Les vrais chavistes, qui ont vécu le bolivarisme dans leur chair , sont plus préoccupés par le droit d'inventaire.....Ce droit qui consiste à faire un bilan sans complaisance d'un dirigeant, d'un gouvernement à l'épreuve de l'exercice du pouvoir....Ces bolivariens s’interrogent aujourd'hui sur l'adéquation entre l'incarnation charismatique du pouvoir par Chavez, les bons résultats obtenus sur le front social et la pertinence d'exporter le chavisme dans des pays qui ne sont pas dotés d'une manne pétrolière! Chavez a eu les moyens de sa politique et les a utilisés pour le bonheur de beaucoup de Vénézueliens! Son successeur qui dispose des mêmes moyens n'arrive pas à convaincre certains fervents chavistes...;La droite vénézuelienne reprend même des couleurs....L'histoire de Chavez était celle de la rencontre d'un homme et du peuple à un moment de l'histoire! Ces peuples d'Amérique Latine très politisés sont souvent en phase avec leurs choix politiques ( à Gauche ou Droite)! Alors si certains cherchent de la visibilité ou de l'argent du Vénézuela.... mais de grâce qu'ils n'infligent pas une seconde mort à el commandante!
    {comment_ads}
    Auteur

    Bingo

    En Avril, 2013 (23:10 PM)
    Chavezi voudraIt etre un president a vie mais le seul pouvoir qui n'a pas de fin et qui est eternel c'est celui d'Allah(SWT). Les latinos je ne les prends pas pour exemple parceque jamais ils ne voudront etre diriges par un noir latino ils doivent prendre l'exemple des USA qui ont tout de meme elu a deux reprises un noir africain metisse Obama comme leur president.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sheik Osama

    En Avril, 2013 (05:45 AM)
    EL COMMANDANTE, SANKARA, LUMUMBA VIVRONT ETTERNELLEMENT.

    VIVA CHAVEZ

    VIVA ADURO

    VIVA AHMEDINAJAD

    A REVOLUTION CONTINUE.

      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Top Banner
    Auteur

    Maïmoune

    En Avril, 2013 (08:51 AM)
    Le Sénégal a eu de grandes figures tels Ahmadou Bamba, El hadj Malick, Bou Kounta, Limamou Laye et beaucoup d'autres érudits de l'islam, nous avons eu Senghor, sans qui nous serions aujourd'hui comme les autres pays d'Afrique noire qui vivent dans l'insécurité, l'instabilité politique à cause des innombrables coups-d ‘Etats.

    Comment un Chavez, un Thomas Sankara, un Fidel Castro, un Che Guevara peuvent-ils naître dans un pays comme le Sénégal où intellectuels, Médecins, hommes politiques, Officiers de l'Armée, Policiers, Gendarmes et douaniers ne rêvent que de centaines de millions pour aider leurs familles élargies à sortir de la pauvreté endémique, même si la misère n'a jamais sévit au Sénégal ?

    Pour être un révolutionnaire, on ne doit aimer à l'excès, es femmes ni les richesses matérielles.

    Et ça ce n'est pas facile à trouver au Sénégal ! Ne rêvons pas, la famille de Chavez est aussi dans le sens de l'histoire de son peuple en épousant la Révolution!

    {comment_ads}
    Auteur

    Kenen

    En Avril, 2013 (10:23 AM)
    comment faire pour etre membre de ce collectif chavez.

    Viva Hugo chavez.
    {comment_ads}
    Auteur

    Thosa

    En Avril, 2013 (10:30 AM)
    C'est dommage pour les intellectuels malhonnêtes . J'assure que même si un séisme rayait le Sénégal de la carte du monde ce serait le dernier souci de Chavez. Il faut rendre la monnaie quand et à qui on doit la rendre. Les complexés n'ont pas droit de citée dans ce pays.

    {comment_ads}
    Auteur

    Kenen

    En Avril, 2013 (12:44 PM)
    Je vois que certains senegalais sont mechants et tres orgueilleux. AIMER CHAVEZ Ne signifie pas haïr les autres leaders africains. ingorants et méchant en arriere rek.

    Chim.
    Top Banner
    Auteur

    Bingo

    En Avril, 2013 (13:09 PM)
    Les Chavez et Castro ne sont pas des exemples c'est des gens qui aiment trop le pouvoir qui ne respectent pas leur peuple qui n'aiment pas la democratie ils ne sont rien d'autre que des dictateurs.

    Chavez avait impose son peuple de changer leur constitution par voie referendaire en sa faveur pourqu'il puisse se presenter aux elections presidentielles sans limite ce qui etait injuste et j'espere que les venezueliens reviendront sur cette decision. Le Venezuela est divise sur la succession de Chavez presque les 50% de la population ont vote pour l'opposition. Le candidat de l'opposition voudrait qu'on recompte les voix parcequ'il n'ëtait pas d'accord sur les resultats du scrutin.

    {comment_ads}
    Auteur

    Kenen

    En Avril, 2013 (15:10 PM)
    On ne peut pas comparer Chavez avec Fidel. Chavez est voté democratiquement et il a beaucoup aider les pauvres de son pays.

    viva chavez, a bas l ímperialisme.
    {comment_ads}
    Auteur

    Maïmoune

    En Avril, 2013 (15:10 PM)
    S
    {comment_ads}
    Auteur

    Pauvre Afrique

    En Avril, 2013 (17:00 PM)
    Vus les "révolutionnaires" qui sont comparés à Chavez, il semble bien que les caractéristiques du yobaléma historique soient l'anachronisme et la non prise en compte des contextes! Comparer l'Afrique des luttes d'indépendance( Sankara excepté)e à l'Amérique latine des années 2000.....relève d'une paresse intellectuelle qui réconforte ceux qui éludent les difficultés d'articuler les permanences et les ruptures dans l'évolution politique....Chavez n'est pas sorti du néant et a bénéficié des résultats obtenus par les guérillas et autres révolutions en Amérique Latine! Ce continent majoritairement en paix, de nos jours, ne juge plus ces dirigeants parce qu'ils "tiennent tête" seulement à une puissance étrangère! L'Afrique est loin d'un tel scénario....Pas là pour débattre ...
    Top Banner
    Auteur

    Tjiste

    En Avril, 2013 (18:05 PM)
    la difference entre chavez et les bitchassmothafukkaz de leaders africains, c'est la virilité.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email