Lundi 06 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Rosso : Un réseau de trafic de cartes d'identité et de passeports démantelé

Single Post
Rosso : Un réseau de trafic de cartes d'identité et de passeports démantelé
Le commissariat spécial de police de Rosso Sénégal a fait tomber un réseau de faussaires. Neuf personnes -dont un chef de quartier, un agent municipal à la mairie de Pout et trois Guinéens- ont été arrêtés et déférés au parquet du procureur de la République de Saint-Louis.

Selon Enquête, ils sont poursuivis pour faux, usage de faux et association de malfaiteurs. Les mis en cause sont accusés d'avoir  délivrés frauduleusement à des Guinéens des cartes d'identité et passeports sénégalais. Un autre présumé complice, en fuite, a été localisé dans un pays limitrophe.


affaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Apap

    En Septembre, 2019 (13:03 PM)
    MAY LéNOU DIAM MACKY EST GUINEEN AUSSI
    Top Banner
  2. Auteur

    Sakhéwar

    En Septembre, 2019 (13:28 PM)
    C'est de notoriété publique que l'identité sénégalaise a perdu son authenticité depuis belle lurette. L'étranger qui débarque la veille est sénégalais le lendemain, grâce à une chaîne de complicités engageant des sénégalais et des étrangers "sénégalisés" de même origine que les

    demandeurs. Ainsi, pour dissiper tout soupçon, les étrangers, surtout guinéens, bénéficient d'actes de naissance les faisant de facto, naître, dans la banlieue dakaroise ou des localités de l'intérieur du pays telles que Diourbel, St Louis, Matam, Podor, Wack Mbathio, Tessékéré, Nganda etc.

    Ceci, grâce à un réseau de complicités, dont certaines gèrent des officines d'écrivains publiques au vu et au su de tout le monde .

    Ce fléau doit être doit être combattu avec envergure, en faisant :

    - le toilettage complet de l'état civil grâce à une informatisation des données basées sur la production de copies littérales de déclaration de naissance;

    - la suppression des audiences foraines;

    - la systématisation des enquêtes de proximité confiées aux brigades de recherches en cas de déclaration tardive;

    - la refonte des fichiers au niveau centrale;

    - la mise en place d'un serveur central au niveau du ministère de l'intérieur pour le traitement des données émanant des centres d'état dûment authentifiés;

    - et, enfin; l'organisation de contrôles systématiques d'identité.

    Cela nous permettra d'éviter la survenue de cas de confusion de nationalité constatée ces temps derniers avec les cas de Mariama Camara (Allemagne) et la gambienne (Suède)
    {comment_ads}
    Auteur

    Kirikou

    En Septembre, 2019 (13:53 PM)
    Le problème est que l'étranger né au Sénégal a droit à un acte de naissance dûment établi. Ceci est valable partout dans le monde. Et il suffit d'être né au Sénégal pour prétendre à la nationalité sénégalaise que seul un certificat de nationalité peut attester pas la carte nationale d'identité. Malheureusement il suffit d'avoir un extrait de naissance pour avoir la carte nationale d'identité, ce qui est anormal car un étranger né dans une municipalité a droit à un extrait de naissance. Donc il faut exiger le certificat de nationalité pour la carte nationale d'identité et le passeport. Où tout au moins pour la CNI. Et exiger la CNI pour le passeport. Pour les audiences foraines, elles déterminent juste le lieu de naissance pas la nationalité. En résumé il faut exiger le certificat de nationalité a tout le monde pas seulement en fonction des noms de famille des uns et des autres comme le font les policiers de dieupeul. Je suis peulh mais la nationalité sénégalaise n'est pas à distribuer à des guinéens.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sakhéwar

    En Septembre, 2019 (14:19 PM)
    Je suis tout à fait d'accord que l'on doit délivrer un acte de naissance à tout étranger né au Sénégal. Seulement a déclaration de naissance est assujettie à la présentation des pièces d'identité des deux parents. Ce qui n'est nullement le cas dans la situation que nous déplorons. Les étrangers qui débarquent au Sénégal "cachent" systématiquement en sachant qu'ils vont bénéficier de complicités de leurs parents déjà établis et de sénégalais véreux, sans scrupules, pour obtenir des pièces présumées authentiques. Peu d'étrangers détiennent de cartes consulaires dans ce pays. Je ne demande pas une chasse aux sorcières car des sénégalais séjournent librement d'autres pays.

    C'est une demande impérieusement de remise en ordre de l'état civil aujourd'hui gangrené par un mal pernicieux fait de prostitution de la nationalité sénégalaise à tout va.

    Ne banalisons l'acte de naissance qui constitue le début de reconnaissance de la nationalité de tout être humain.Donc restons rigoureux et exigeants dans la délivrance; même aux étrangers dans la limite des règles établies en la matière.
    {comment_ads}
    Auteur

    Nianthio

    En Septembre, 2019 (14:46 PM)
    Ah bon vous taxez M. le Président de guinéen? Apap vas demander a tes parents leur origine et tu seras déçu. Des fois la méchanceté vous pousse à l'extrême. C'est insulte a la nation sénégalaise,mais bon comme à son habitude le Président n'a répondu au coup de pied dun quelconque âne.
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email