Vendredi 30 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Sangalkam : la délégation spéciale priée d’honorer ses engagements envers les étudiants

Single Post
Sangalkam : la délégation spéciale priée d’honorer ses engagements envers les étudiants

Le président de l’Amicale des étudiants et élèves de Sangalkam (AEES), Abdoulaye Ngom Wade, a invité, lundi, la délégation spéciale de la localité à honorer ses engagements vis-à-vis des étudiants, notamment ceux dont ils ont pris en charge le paiement du loyer logements et des frais de formation.‘‘Nous sommes là pour dire non à la situation que les élèves et étudiants de Sangalkam sont en train de vivre. Aujourd’hui, ils sont exclus de leurs établissements, parce que la délégation spéciale n’a pas payé depuis 8 mois l’argent qu’elle doit à ces établissements. Et pourtant, la mairie s’était engagée à le faire’’, a notamment dit Abdoulaye Ngom Wade. M. Wade s’expliquait à l’occasion d’un sit-in organisé par les étudiants membres de l’AEES devant les locaux de la délégation spéciale de Sangalkam. ‘‘Nous sommes à 4 mois d’arriérés de paiement dans loyer que la délégation spéciale s’était engagée à payer. Après toutes les négociations qu’on a eues, elle avait accepté de satisfaire ces points de notre plate-forme revendicative’’, a-t-il souligné. Selon lui, ‘‘malgré la situation financière difficile de la commune, la délégation spéciale s’était engagée’’. Elle a par conséquent l’obligation de ‘‘s’acquitter de ses engagements’’. ‘‘Après le découpage (intervenu en 2011), qui a scindé l’ex-communauté rurale de Sangalkam en 4 communes, les ressources destinées à la zone sont mal réparties, nous sommes conscients de cela. (Mais), nous demandons le minimum. Ce qui est intégré dans le budget de la délégation spéciale, qui est en train d’être exécuté’’, a -t-il signalé. Selon lui ‘‘certains étudiants doivent faire mercredi leurs examens de brevet de techniciens supérieur (BTS) et d’examen de leurs écoles. Ces examens ne pouvent pas être reportés à cause d’une minorité’’. ‘‘Nous sommes prêts à tout. Aujourd’hui, c'est notre première sortie. Nous allons passer à la vitesse supérieure, si nos problèmes ne sont pas réglés’’, ont menacé les étudiants. Réagissant à la manifestation de colère des étudiants de la localité, le président de la délégation spéciale, Seydina Mandione Guèye a jugé ''légitimes'' leurs revendications. ‘‘Un étudiant qui étudie depuis 8 mois et qui, à la veille des examens, est viré de l’école, je crois que c’est une situation alarmante et que nous regrettons vivement. Mais c’est une situation qui ne dépend pas de nous’’, a-t-il précisé. ‘‘L’ex-communauté rurale de Sangalkam a toujours assuré le logement des étudiants et la prise en charge des étudiants des écoles privées. En prenant la délégation spéciale l’an dernier, nous avons trouvé 4 mois d’arriérés légués par la délégation spéciale sortante. Nous avons cette année payé ces 4 mois’’, a-t-il ajouté. Selon M. Guèye, ‘‘si la délégation spéciale peine à s’acquitter de ses engagements, c’est parce que la commune de Sangalkam vit une situation financière difficile’’. ‘‘Tout ça est une conséquence du découpage administratif. La commune de Sangalkam n’est constituée de 3 villages sans ressources. Nous sommes en train de tout faire pour diversifier les sources de nos recettes, pour avoir de quoi honorer nos engagements, non seulement vis-à-vis des étudiants, mais aussi des fournisseurs qui courent derrière nous’’, a-t-il dit. ‘‘Nous verrons les étudiants et discuterons avec eux en interne, pour essayer de trouver une solution provisoire’’, a-t-il conclu. IG/AD



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email