Jeudi 28 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Sénégalais bloqués en Mauritanie: "Nous sommes coincés...qu'on nous ramène au pays"

Single Post
Sénégalais bloqués en Mauritanie: "Nous sommes coincés...qu'on nous ramène au pays"
C'est le cri du coeur des Sénégalais bloqués à Rosso-Mauritanie. "Nous sommes là depuis vendredi à 10 heures. Nous nous sommes rendus compte que la frontière a été fermée. Actuellement, nous sommes coincés là où nous avons passé la nuit avec un vent extrêmement froid. Les moustiques nous ont torturés. Nous n'avons pas d'eau encore moins de nourriture", alertent-il par le biais de leur porte-parole Mohamed Ndir. 
En fait, le pays voisin a fermé définitivement ses frontières avec le Sénégal. La mesure est entrée en vigueur cette nuit. 
Sur la Rfm, il déclare : "Des vieillards sont là, des bébés ne cessent de pleurer. Nous vivons des situations difficiles. Alors que nous n'avons pas reçu de note d'information.Nous sommes dans l'obscurité totale. Nous voulons qu'on nous ramène au pays" 

Ces Sénégalais étaient là-bas pour des activités commerciales.

liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2020 (15:31 PM)
    Mauritanie c'est plus sur par ces temps. Eux au moins ils ont un état fort. Seul les états forts s’en sortiront face à corona.

  2. Auteur

    En Mars, 2020 (15:35 PM)
    Auteur

    Klash

    En Mars, 2020 (15:36 PM)
    Vous méritez ce qui vous arrive car si vous aviez respecté les consignes vous n'en seriez pas là. Y'a plein de pestiférés permis vous
    • Auteur

      Ndeysanne

      En Mars, 2020 (16:19 PM)
      bayilén lou khéw ngén dougeul thi sén problémes personnels yi . ignane bakhoul. rew mi gnoko bok , kounek famou nek gnoune lafa nekal . nagnou yénénté lou bakh tey gnanalanté mo geune.




      wassalam
    Auteur

    En Mars, 2020 (15:55 PM)
    Je suis étonné de constater qu'un État doit être fort. Ce sont les mêmes qui étaient dans les médias et réseaux sociaux pour encourager à défier l'autorité de l'État. On ne peut pas passer tout son temps à insulter le Président de la République pour tout et rien, accuser des hautes autorités et responsables d'actes malveillants sans preuves et demander aujourd'hui de la fermeté face à ceux qui font de même.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (16:09 PM)
      l exercice de la liberte d expression n entame en rien la robustesse de l etat dans une democratie ! on fait face a la force de frappe / violence legale de l etat en cas de defiance manifeste vis a vis de la loi ou de troubles manifestes de l ordre public !!! que nul ne l ignore les institutions de la republique sont la et sont fonctionnelles ! force doit revenir a la loi
      pour autant certaines dérives verbales (insultes et diffamations des activistes, sermons incendiaires de guides religieux, etc ) des citoyens ne portent pas atteinte à la robustesse de nos institutions, l'etat peut être assez indulgent et laisser passer ces dérives pour préserver l'harmonie sociale ! il est clair que le president de la republique peut decreter l etat d urgence sur simple signature et avis au parlement pour que l armee investisse la rue et forcent les populations a respecter les directives des autorites ! mais nak naniou dawaal yeurmande, di wakhtane, di negocier !
    Auteur

    En Mars, 2020 (17:42 PM)
    Continuez en Syrie !!
    Auteur

    Deug

    En Mars, 2020 (19:53 PM)
    On.les.mette en quarantaine avant de les libérer avec la situation actuelle do leen tokk ?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email