Jeudi 30 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

SUIVI PSYCHOLOGIQUE DES RESCAPES ET FAMILLES DE VICTIMES : « Les autorités se sont retirées de ce projet », regrette Dr Omar Ndoye

Single Post
SUIVI PSYCHOLOGIQUE DES RESCAPES ET FAMILLES DE VICTIMES : « Les autorités se sont retirées de ce projet », regrette Dr Omar Ndoye
NETTALI - Après le naufrage du « Joola », les autorités avaient installé une Cellule de suivi psychologique des rescapés et des familles des victimes. Cette cellule ne fonctionne plus, elle n’a plus de moyens logistiques et financiers. « Les autorités se sont retirées de ce projet, c’est regrettable », se désole son coordonnateur, le docteur Omar Ndoye.

"La structure en elle-même n’existe plus, n’a plus de statut, n’a plus de raison d’être puisque les ministères se sont retirés. La structure est diffuse, elle est dans l’air, elle n’existe plus réellement. Mais nous en tout cas, en tant que professionnels ayant participé avec mes collègues à tout cela, ayant géré tout cela, nous exerçons toujours à Fann. Donc nous continuons à voir les gens et à faire notre travail. La structure elle-même, elle n’existe pas et ça c’est regrettable", déclare le Professeur Ndoye.

"C’est le même cas concernant les enfants qui ont perdu les deux parents, qu’on peut appeler pupilles de la nation. Je regrette vraiment que l’Etat n’ait pas pu prendre en charge entièrement ces enfants-là. Tel était d’ailleurs le vœu du président de la République, mais je crois qu’il y a eu un décalage et les ministères n’ont pas suivi", dénonce le psychologue. "Il y a eu beaucoup de légèretés, ces enfants-là ne devaient manquer de rien et surtout ne devaient pas manquer d’accompagnement psychologique. On devait mettre en place une structure pour pouvoir les accompagner pendant des années et des années, mais aussi leur permettre une scolarité normale. Parce que ces enfants qui ont tout perdu, qui ont basculé du blanc au noir, de la lumière à l’obscurité d’un coup, d’un instant, ces enfants-là, effectivement, devaient être pris en charge par l’Etat entièrement, et accompagnés pour qu’il n’y ait pas demain de problème au niveau de leur scolarité et au niveau de leur future vie d’adulte », s’est désolé le docteur Omar Ndoye, Coordonnateur de la Cellule de suivi psychologique des rescapés et familles de victimes du naufrage du « Joola ».



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email