Samedi 01 Avril, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

TÉMOIN DU DRAME : Moussa Fall raconte comment Tapha Sarr a été tué parle le garde forestier

Single Post
TÉMOIN DU DRAME : Moussa Fall raconte comment Tapha Sarr a été tué parle le garde forestier

Ami du pêcheur tué par les agents des Eaux et forêts, Moussa Fall qui était avec lui en mer, au moment du drame revient sur les circonstances du meurtre. Il dit son ras le bol devant ce troisième cas enregistré et accuse les agents des Eaux et forêts de les empêcher de s'approcher de l'île qui «est un haut lieu de dépravation des mœurs».


Dans le déluge de lacrymogènes et la pluie de pierres qui s'abattait sur Soumbédioune, hier, Moussa Fall, compagnon de Moustapha Sarr (le pêcheur abattu) avec qui il était dans la pirogue au moment du meurtre, a raconté le drame. Un témoignage poignant quand il revient sur les circonstances du décès de son ami. «Lorsque le meurtre se produisait, moi j'étais dans la pirogue», dit-il pour signifier qu'il a assisté à la scène. Avant de faire un flash-back : « Moustapha Sarr, lui-même, était venu me chercher vers 10 heures dans la matinée, alors que j'étais sur la plage pour qu'on aille en mer».

«C'est la troisième fois que ce genre de choses arrive»

Et quand ils ont commencé leur récolte d'oursins, les choses ont tourné au vinaigre, renseigne Moussa Fall : «les agents des Eaux et forêts nous ont interpellés, ils nous ont dit que nous étions sur la zone interdite. Ce que nous avons réfuté car nous n'y étions pas. Ils étaient au nombre de dix et ils ont saisi nos matériels et nous, nous regagnions la plage ». Seulement indique-t-il, la voix pleine d'émotion, «quand ils nous ont pris nos matériels, un lieutenant dont j'ignore le nom et qui était avec eux a commencé à tirer avec son arme. Il a tiré quatre balles. Et ces coups n'ont pas été tirés en l'air, mais c'est nous qu'il visait. L'un des coups de feu qu'il a tirés à partir de sa Kalachnikov a atteint Moustapha Sarr en pleine poitrine et il est tombé dans l'eau»

«Ils ne veulent pas qu'on s'approche de cette île, c'est un haut lieu de dépravation des mœurs»

Visiblement touché, Moussa Fall, qui est pêcheur comme son défunt ami, demande que ce genre de scénario ne se répète plus. «C'est la troisième fois que ce genre de choses arrive ici et nous voulons que cela cesse aujourd'hui», fulmine-t-il, en soulignant que si les agents des Eaux et forêts refusent que les pêcheurs approchent l'île, c'est qu'il s'y passe des choses pas nettes du tout. «Dans cette île, je vous le dis, il se passe des choses pas très claires du tout. C'est un haut lieu de dépravation des mœurs. C'est pourquoi on nous l'interdit formellement. Ils ne veulent même pas qu'on s'approche alors que des gens aux

mœurs douteuses y sont admis nuit et jour. Nous, nous y allons juste pour faire notre travail. Aujourd'hui, nous voulons que cela cesse. Parce que si nous ne travaillons pas, nous allons agresser. Et cela, on ne voudrait le faire pour rien au monde».



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email