Lundi 08 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Tivaouane - Commémoration de la naissance du Prophète Mouhammad (Psl) : Les secrets du Bourde

Single Post
Tivaouane - Commémoration de la naissance du Prophète Mouhammad (Psl) : Les secrets du Bourde
Sublime moment de grâce, d’adoration d’Allah, le Tout-Puissant, mais aussi de retrouvailles et de réjouissances populaires, la célébration, le 12 Rabi Al-Awal 1437, correspondant, cette année, à la nuit du 23 au 24 décembre 2015, de la naissance du Messager lumineux, le meilleur des êtres, le Prophète Seydina Mouhammad Rassoulilah (Psl), ou Mawloud Al Naby, la cité religieuse de Cheikh Al Seydi El Hadji Maodo Malick Sy, Tivaouane-la-pieuse, capitale du tidianisme, se prépare à accueillir, dans la plus grande ferveur religieuse, le monde islamique. En prélude à ce grand évènement, les séances de Bourde ont démarré dans la soirée de ce samedi 12 pour se poursuivre, 10 nuits durant, jusqu’au 21 décembre. Le Quotidien fait un zoom sur le sens du Bourde.

Le croissant lunaire aperçu ce samedi 12 décembre marque l’ouverture, pour 10 jours durant, du Bourde, organisé en prélude au Gamou retenu, cette année, pour le 23 décembre 2015. Ainsi, la capitale du tidianisme, Tivaouane-la-Pieuse, commence à recevoir ses premiers fidèles venus des quatre coins du Sénégal et d’ailleurs commémorer, dans la ferveur religieuse, la naissance du Prophète Seydina Mouhammad Rassoulilah (Psl), ou Mawloud Al Naby. Partout, déjà, au niveau des différentes Zawiya, ces temples d’Allah qui font la fierté de la ville sainte, c’est l’effervescence des grands moments de recueillement, particulièrement dans les mosquées de Cheikh Al Seydi Khalifa Aboubacar Sy et  de El Hadji Maodo Malick Sy où lesdites soirées religieuses sont présidées respectivement par le porte-parole de la famille Sy, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine et Serigne Mbaye Sy Mansour. Un temps fort qui permet aux fidèles de la communauté tidiane d’exalter l’œuvre d’une dizaine de chapitres de l’imam Abou Abdallah Mohammed ibn Saïd al-Bousiri. «Un grand homme, qui a vécu au 7ème siècle de l’Hégire (1211–1294), un poète égyptien qui écrivit sous le patronage du vizir Ibn Hinna», selon Abdou Aziz Diop, petit-fils de El Hadji Maodo Malick Sy. Avec des poèmes qui sont principalement d’inspiration religieuse, dont le plus connu, le «poème du manteau» (Qasidat al-Burda), est entièrement dédié à la louange du Prophète Mouhammad (Psl). Ce poème, considéré, du vivant même de son auteur, comme «sacré», occupe encore  aujourd’hui, une place particulière au sein de l’islam. 


Pour la petite histoire, le Cheikh Abou Abdallah Mohammed ibn Saïd Al-Bousiri, très jeune, fréquenta les cours de divers traditionalistes et soufis. Hémiplégique, il formula des invocations pour sa guérison lors de la formulation du poème. Lorsqu’il l’eut achevé, il vit une nuit en rêve le Prophète Mouhammad (Psl) passer sa main bénite sur le côté paralysé de son corps et jeter un manteau sur lui. A son réveil, il se retrouva complètement guéri de sa maladie. Le poème reçut alors le nom de «Burda» (Le Manteau).  Et, c’est à travers ce livre, qui comprend 10 chapitres et totalise 160 vers, que l’œuvre exaltante de l’imam Bousiri enrôle, dans le frisson spirituel, dès l’apparition du croissant lunaire, des milliers de fidèles de El Hadji Maodo Malick Sy pour une durée de 10 jours, à raison d’un chapitre à lire par jour, pendant la nuit, dans les mosquées. 


La Burda, selon Abdou Aziz Diop, est une invocation du Prophète Mouhammad (Psl), mais aussi des chants dédiés au Sceau des Prophètes (Psl), permettant aux fidèles tidianes de revisiter l’œuvre et la vie du Messager de Allah. Le petit-fils de Mame Maodo ne manque pas de rappeler que son grand-père, le Saint-Homme de Tivaouane, a écrit un livre intitulé : Khilassou Jahab, retraçant la vie du Messager (Psl), depuis sa naissance jusqu’à son retour à Dieu. Et d’aucuns de laisser même croire à un compagnonnage spirituel avec le meilleur des êtres, Lequel lui transmettait les révélations surnaturelles, extraordinaires sur Lui, portées à la connaissance de l’humanité, entre autres créatures. 


Tivaouane exalte l’œuvre de l’imam Bousiri

Selon Abdoul Aziz Diop, c’est la vénération de Mohammed Bousiri qui constitue le socle de la détermination du Saint-Homme de Tivaouane à se recueillir à travers la Burda, dès l’apparition du croissant lunaire, les 10 premiers jours durant qui précédent le Maouloud, avec, chaque nuit, la lecture d’un chapitre du livre en question. A l’en croire, «l’innovation, depuis trois ans à Tivaouane, reste le choix des érudits de la famille de Mame Maodo Sy de décrypter, pour les fidèles, le message véhiculé dans ledit livre». Lequel message est arrimé au modèle prophétique, autour de la vie et de l’œuvre de l’envoyé spécial Seydina Mouhammad Rassoulilah (Psl).


En d’autres termes, Mame El Hadji Malick Sy n’est-il rien d’autre que la continuité du modèle Prophétique, à l’instar de tous les saints de ce pays ? Une autre innovation de taille reste les Bourdes décentralisées. Et Abdou Aziz Diop de faire dès lors remarquer que «Maodo fut un des grands artisans de la décentralisation dans ce pays, pour avoir installé partout, à travers le continent africain, des Mouhadams (grands érudits)». 


Aujourd’hui, tout le monde ne pouvant pas converger vers Ti­vaouane les dix premiers jours, Abdoul Aziz Diop de penser que c’est donc là «une façon d’occuper sainement les fidèles pour chanter les louanges du Prophète (Psl), le Saint des Saints, le Sceau des Pro­phètes, le modèle recommandé».


Après la clôture de la Burda, à 48 h du Mawloud proprement dit, qui reste une «préparation spirituelle du musulman», se tiendra un symposium sur le thème : «Quelle réponse de l’école de Tivaouane face au radicalisme ?» D’autant qu’aux yeux du petit-fils de Mame Maodo, «nous sommes dans un monde extrêmement bouleversé par des extrémismes». L’islam étant une religion de paix, d’amour, Abdoul Aziz Diop de souligner : «Nous allons, cette année, dans le cadre de ce symposium, réfléchir sur différents thématiques, à travers le nombre de panels.» Le douzième jour qui coïncide avec la naissance du Prophète Mouhammad (Psl), à savoir le jour de la célébration du Mawloud Al Naby, le khalife et ses frères, selon M. Diop, «choisiront de retracer la vie du Messager Lumineux, le Meilleur des êtres, le Prophète Seydina Mouhammad Rassoulilah (Psl)».

affaire_de_malade

11 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (20:00 PM)
    Il n´y´a aucun secret. Arretez ces mystifications. Les premiers sahabas n´avaient pas de Bourdous et pourtant ils seraient les meilleurs nous a t-on appris.
  2. Auteur

    Mia

    En Décembre, 2015 (21:09 PM)
    maouloud ak diam inchalah ! que le bon Dieu accepte nos prières et nous éloigne de santan !
    {comment_ads}
    Auteur

    Guissé

    En Décembre, 2015 (21:27 PM)
    Bon Maoloud à tout le monde et Amine à tous les duhas.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Décembre, 2015 (21:52 PM)
    La naissance du prophète dal mo dara célébré hautement.
    {comment_ads}
    Auteur

    Nts

    En Décembre, 2015 (22:00 PM)
    la verite induscutable est qu on ne peut pas nier que le mawloud ne fait pas parti des 5 pilliers de l islam parconsequent c est une innovation et toute innovation ds la pratique musulmane est interdite .les tarikhas senegalais qui celebrant le gamou le magal et l appel de limamoulaye pensent que le bon dieu et son prophete les autorisent a innover n importe ds la religion.le mawloud est un bida et ca mene a l egarement.ds un pays si on jete un regard sur la pratique des tarikhas on se rend qu'ils jouent avec la religion ds le seul but de conserver leur suprematie sur les ignorants
    Auteur

    Sophos

    En Décembre, 2015 (22:03 PM)
    Le Maouloud est un grand moment de haute spiritualité pour les fdèles musulmans,particulièrement les Tidianes.Avec en prélude, les vivifiants moments du Bourda,la célébration de la naissance du sceau des prophètes,Mouhammadou Rassouloul lilahi(psl),sera l'instance attendue par les temps qui courent,de rouvrir les pages de l'histoire du prophète,histoire étroitement liée à celle de l'Islam.Tous les érudits de cette religion de paix ne doivent à cette occasion ménager aucun effort pour enseigner davantage les principes du vrai islam afin que les non initiés en saisissent la quintessence pour de bon.Bon gamou 2015!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (23:27 PM)
    Un problème dans ton foyer?Une relation compliquée?Conflit familial?Un petit problème de santé?Tu n'as personne à qui te confier? Viens nous en parler anonymement on te conseillera sur toutgalsen.com

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (23:36 PM)
    Layéne Mouride Tidiane Khadr Niassène tous ensemble pour la célébration du mawloud. Et dieureudieuf El hadji malick pour nous avoir fait connaitre l'importance de la célébration du mawloud. Si célébrer le mawloud et l'appel de Seydina Limamou PSL fait rentrer en enfer hé bien je demande au feu donc de me compter parmi ses premiers visiteurs. Si chanter le Prophète PSL faisait entrer en enfer, je préfère chanter les louanges du Prophéte PSL et aller en enfer plutot que de m'abstenir et d'aller au paradis. Les gens ont peur du feu c'est ainsi qu'ils adorent le feu. ALors que moi j'ai oublié la peur du feu par l'amour du Prophéte Mouhammed PSL. C'est pourquoi je ris toujours quand je vois les gens me parler de bida ou du feu ou du paradis et autre. Je hoche la tête tout en sachant que ces gens cheminent au niveau le plus bas de la foi. L'amour du Prophéte PSL suffit comme adoration.
    {comment_ads}
    Auteur

    Souminot

    En Décembre, 2015 (05:10 AM)
    La soumission, une grosse connerie
    Auteur

    Sante Rek

    En Décembre, 2015 (08:17 AM)
    Allahou yalla sounou borom mo wakh niit meunoko jaamou féék beugoul kimou sope , té mome allahou yalla, sunu yonenté bi mouhamad rassoululahi salahu haleyhi wa salam moy sopem kone mbook joulite yi té gno and rek sante té geureumeum kimu sope ndah mou yeureum ngo . yalla nagnou yalla nangoul té diégueul gnou amiine. wa salam
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (09:11 AM)
    il y a un qui m a arrose d injures. Voila un qui ne connait pas sa Religion d abord. il n a pas d arguments. Je repete: Le Prophete n a jamais fete son anniversaire. Les Khalifes Aboubkr, oumar, Ousmane et Aly: non plus! Le Maouloud est une innovation. Certains a l epoque ont vu les autres celebrer Noels comme naissance du Prophete Issa, (qui d ailleurs serait ne entre Septembre ou Octobre ), pour creer ce Maouloud. Et si nous observions plus strictement les recommandations d Allah et evitions plus strictement ses interdits ? Cela vaudrait mieux que de passer la nuit a lui faire des louanges ou a nous rappeler les noms de ses ancetres du temps des Djiahilias. Cela n a aucun sens.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email