Lundi 06 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Tivaouane : des médecins coréens dans le dispositif de couverture médicale du Gamou

Single Post
Tivaouane : des médecins coréens dans le dispositif de couverture médicale du Gamou
L’ONG Médisol International a déployé à Tivaouane une équipe d’une trentaine de médecins coréens en appui à la couverture sanitaire du Gamou célébré dans la nuit de samedi à dimanche dans cette cité religieuse de la région de Thiès, a constaté l’APS.

L’équipe médicale coréenne est notamment constituée de pédiatres, de cardiologues, de dentistes, de gynécologues et d’autres spécialités, a notamment indiqué à l’APS, le docteur Rose Wardini, présidente de l’ONG Médicol International.

Elle intervenait après avoir fait le tour de quelques unités d’intervention.

’’Nous essayons depuis plus de 15 ans d’apporter notre contribution au Gamou de Tivaouane pour les soins médicaux. Cette année pour faire mieux, en hommage au regretté Serigne Abdoul Aziz Al-Amine, l’Agence de coopération coréenne a mis à notre disposition cette équipe de trente médecins, dans laquelle toutes les spécialités sont représentées’’, s’est félicité le docteur Wardi.
 
Le coordonnateur de la Cellule médicale du comité d’organisation au service du Khalif Ababacar Sy (COSKAS) docteur Yankhoba Faye s’est de son côté réjoui de l’apport de Médisol international (médecine de solidarité) qui devrait ’’rehausser le plateau médical mis en place à l’occasion du Gamou’’.

’’Cet appui de Médisol international va nous permettre d’atteindre des cibles particulières, difficilement traitables’’, a-t-il souligné en ajoutant que l’équipe médicale du COSKAS occupait déjà 30 des 58 postes médicaux avancés et fixes du ministère de la Santé et de l’Action sociale.

Dans une des unités fixes installées non loin de la zawiya El Hadji Malick Sy, 1262 pathologies ont été diagnostiquées. Les sujets jeunes (15-39 ans), dominent le tableau avec 466 individus diagnostiqués’’, a pour sa part signalé le docteur Yoro Sylla, gérontologue à l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES-Kaolack), mobilisé à l’occasion du Gamou.

Selon lui, les pathologies les plus fréquentes ont souvent trait à des maladies respiratoires, relatives notamment à la poussière et à l’épidémie de la grippe, tandis les maladies respiratoires, les douleurs gastriques et ulcère (dues aux modifications alimentaires), la grippe, des plaies et brûlures reviennent aussi assez souvent.

Les plaies et brûlures sont traitées sur des patients qui viennent uniquement pour se faire soigner lors du Gamou ou dans d’autres cas avec des accidents domestiques ou de circulation lors de cet événement religieux a expliqué le docteur Sylla.  

liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2019 (17:43 PM)
    Gnii khana waa north korea la niou?
  2. Auteur

    En Novembre, 2019 (20:19 PM)
    Peut etre ces médecins Coréens dinagnou toubb
    Auteur

    Sénégalais

    En Novembre, 2019 (20:35 PM)
    Enfants de la rue:

    La responsabilité se trouve à 3 niveaux :

    - les géniteurs qui ne méritent pas le titre de parents. Les premiers responsables, ce sont des animaux au vrai sens du terme. Aucune forme de pauvreté ou de croyance ne justifie cette fuite de responsabilités. Quand on ose dire au supposé maître coranique de son enfant "ay yakham la-la ladj" cela signifie implicitement qu'ils ne lui demanderont jamais de comptes à plus forte raison lui porter pleinte quel que soit le traitement infligé.

    - les supposés maîtres coraniques de vrais tortionnaires sans état d'âme, sortis tous droit des entrailles de l'enfer. Ils me rappellent le capitaine Domato dans Kunta-Kinté. C'était à eux d'aller mendier sils étaient convaincus de leur mission.

    - Nous sénégalais lambda, nous qui croyons que notre avenir sera d'autant plus belle que nous aurons de bons marabouts chargés de nos "kharfa-foufa". On nous apprend à croire dès le bas âge à l'importance du marabout "guissané" à travers les gris-gris dont on nous barde, les "sarakh" et bains mystiques de notre entourage proche, les "nawétanes" et entre autres les pratiques mystiques de la lutte. Tout ceci justifie l'existence de ces talibés premières cibles des "sarakh".

    Comme on est au Sénégal, je n'ose pas parler des grands propriétaires terriens multimilliardaires que sont nos chef religieux ou "serignes tarikha" mais il est de notre devoir de souligner leur complicité tacite à travers un silence assourdissant. Entre construire une mosquée à coup de milliards et investir ces mêmes milliards dans l'implantation de darras suivant la subdivision territoriale, à l'instar de la case des tous petits, respectueux des besoins de la petite enfance ou se trouve la priorité ?

    Je suis encore désolé de le souligner mais des gens comme Khadim Samb de "thiakhabal" et Iran Ndao ne peuvent constituer des références en terme de réussite sociale pour justifier le maintien de ces pratiques d'un siècle révolu.

    Excellent gamou à tous
    Auteur

    Momotaro

    En Novembre, 2019 (00:52 AM)
    Tout le temps il faut des etrangers pour secourir cette nation. Pendant que des centaines, voire des milliers de nos medecins sortis de nos universites se retrouvent chomeurs ou en train de faire le low jpb dans nos hopitaux et dispensaires, on se permet d'importer des Coreens pour nous secourir.

    Decidemment le mot fierte ne fait pas partie des characteres du Senegalais.
    Auteur

    Dior Oye London

    En Novembre, 2019 (10:32 AM)
    Le Pays regorge de chômeurs qui ont fait,des études de' Medecine .Si l'Etat n'investit pas dans la santé....Pas de nouveaux Hopitaux,sinon Pas de matériels adéquats pour Ceux qui sont sur place ...les gens sont obliges' d'aller se soigner à l'étranger..je me rappelle une époque où yavait des délégations médicales chinoises,les senegalais se rendaient en masse,en Casamance pour les trouver,afin de pouvoir se soigner..Tous les gouvernements compris d'ailleurs,Ca distribué l'argent dans le poucré....pendant Que l'essentiel gît à côté...
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:56 PM)
    Où sont les médecins sénégalais ?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email