Jeudi 30 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Tortures dans les prisons, commissariats et brigades de gendarmerie : Haro sur ces bavures restées impunies !

Single Post
Tortures dans les prisons, commissariats et brigades de gendarmerie : Haro sur ces bavures restées impunies !
L'affaire Abdoulaye Wade Yinghou n'est pas sans rappeler les nombreux cas de bavures policières, sur fond de tortures et de brutalités, enregistrés dans les commissariats de police, brigades de gendarmerie et même au niveau des prisons. Cette situation qui préoccupe à plus d'un titre les organisations de défense des droits de l'homme, a pour corollaire la recrudescence des violences exercées sur des citoyens par les corps assermentés. La rencontre avec la presse organisée hier par la Raddho a été un prétexte pour faire étalage des nombreux cas de décès enregistrés dans les lieux de privation de liberté au Sénégal.

Le tollé soulevé par l'affaire Abdoulaye Wade Yinghou survient alors que les Sénégalais n'ont pas encore oublié Moustapha Sarr, abattu le 5 juillet dernier par un garde-côte de l'île des Madeleines. Avant lui, le pêcheur Sangoné Mbaye a été tué par balle le 12 août de l'année dernière par le gendarme Gora Diop qui figure sur le banc des accusés appelés à comparaître devant la Cour d'assises militaire. C'est dans la même année que l'on a assisté au décès d’Aboubacry Dia dans les locaux du commissariat de Matam. Les Sénégalais garderont toujours en mémoire que Mamadou Bakhoum est mort dans les locaux de la gendarmerie de Karang, suite à des bavures.

L'année 2008 a été marquée par l'agression des journalistes Boubacar Kambel Dieng de la Radio futur média (Rfm) et Karamokho Thioune de la West Africa Democracy radio (Wadr). Tous deux ont été sauvagement violentés par des d'éléments de la Brigade d'intervention polyvalente. Les policiers tortionnaires seront jugés à la prochaine audience du tribunal militaire prévue le vendredi 27 août. L'opinion publique garde encore en mémoire le cas de Dominique Lopy et celui d’Alioune Badara Diop, respectivement morts au commissariat de Kolda le 13 avril 2007 et à Ndorong (région de Kaolack), le 13 décembre 2007.

La gent féminine n'a pas été épargnée par ces brutalités. Il y a deux ans, la dame Aïda Camara est morte dans les locaux du commissariat central de Dakar. Et la jeune fille Bineta Guèye a alors été violentée et torturée par des éléments de la Lgi de Mbao, au même titre que ses camarades Margo Samb, Ousmane Ndiaye, Serigne Boubou Ndoye et El Hadji Malick Samb, lors de violentes manifestations de Ouakam.

Du côté des prisons, la situation est pire. En guise d'exemple, Alioune Badara Mbengue a été torturé à mort, le 12 juillet 2002, par six gardes pénitentiaires de la Maison d'arrêt et de correction de Rebeuss. Et la liste est loin d'être exhaustive.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email