Jeudi 17 Juin, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Un Magal sans pénurie d’eau : L’Etat confronté au Ndigël du khalife des Mourides

Single Post
Un Magal sans pénurie d’eau : L’Etat confronté au Ndigël du khalife des Mourides

La récurrente pénurie d’eau, qui tenaille les populations de la cité de Bamba, surtout en période de Magal, revient tel un leitmotiv. Pour venir à bout de ce phénomène persistant, le khalife des mourides et le ministre de l’Hydraulique accordent leurs violons pour un règlement définitif de la question.

(Correspondance) - Le khalife général des mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, fait de la résolution des problèmes d’eau à Touba une de ses priorités. Et lors de son dernier séjour à Dakar, le marabout avait même prié le ministre de l’Hydraulique, Oumar Sarr, de faire de sorte que le premier Magal sous son magistère ne soit point émaillé par une pénurie du liquide précieux. Le khalife, qui tient à cette recommandation, l’aura rappelé, hier, au natif de Dagana, devant le comité d’organisation du Magal, amené par Cheikh Bass Abdou Khadre et le maître d’œuvre délégué des Grands travaux de Touba, Serigne Ahmadou Makhtar Mbacké. ’Le problème de l’eau à Touba, à fortiori pendant le Magal, doit être mis à terme. D’ailleurs, c’est en cela que je m’engage et vous invite à réfléchir pour une solution définitive’, fera reconnaître Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké, par la voix de Cheikh Bass Abdou Khadre.

Cette instruction du marabout fait suite à la visite des chantiers que le ministre de l’Hydraulique et ses techniciens ont effectuée au niveau des infrastructures hydrauliques présentant des dysfonctionnements. Des anomalies que le ministre Oumar Sarr promet de régler avant le prochain Magal de Touba conformément au vœu du khalife. ’Suite à la visite du chef de l’Etat à Touba, nous avons fait le point avec l’ensemble des personnes qui interviennent dans le secteur de l’eau et rassurons que tous les moyens seront mobilisés pour la réalisation de ces infrastructures hydrauliques avant le grand Magal’, promet le ministre de l’Hydraulique. ‘Une batterie de solutions à court terme qui sera renforcée par d’autres mesures allant dans le sens de mieux équiper l’unité locale en moyens conséquents pour être à la mesure des résultats escomptés par les consommateurs’, ajoutera-t-il.

En outre, le ministre de l’Hydraulique s’est félicité des pas importants faits par le gouvernement du Sénégal dans le secteur de l’eau à Touba, surtout lors du grand Magal. A l’en croire, depuis plusieurs années, le problème de l’eau à Touba a connu des évolutions notables qu’il faut tout de même renforcer. Au-delà, le ministre Oumar Sarr, interpellé sur une gestion plus minutieuse du liquide précieux dans la cité religieuse et son avis sur sa gratuité, le ministre de l’Hydraulique reste formel : ‘cela relève du ressort exclusif du khalife’. ‘Nous avons nos idées mais qui ne seront que de simples propositions à l’intention du marabout’, dira-t-il.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email