Samedi 23 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Université Assane Seck : 72 heures de grève du SATUC pour de meilleures conditions de travail

Single Post
Université Assane Seck : 72 heures de grève du SATUC pour de meilleures conditions de travail

Le Syndicat autonome des travailleurs des universités et des cures (SATUC) de l’université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ, sud) a décrété 72 heures de grèves pour dénoncer les ‘’mauvaises conditions de travail et le non respect des engagements pris par les autorités universitaires’’, a déclaré jeudi à Ziguinchor son secrétaire général Sidaty Sané.

‘’Nous tirons la sonnette d’alarme pour attirer l’attention des autorités par rapport à la situation de l’université Assane Seck de Ziguinchor où les PATS (Personnels administratifs, techniques et services travaillent dans de très mauvaises conditions’’, a notamment dit M. Sané au sortir d’une assemblée générale.

Le SATUC dénonce surtout le ‘’non respect des engagements pris par le recteur’’ depuis des mois. ‘’Nous étions en mouvement depuis le moi de juin, mais nous avions suspendu le mouvement parce que des engagements ont été pris par le recteur, mais malheureusement aucun de ses engagements n’a été concrétisé’’, a-t-il déploré.

Il est revenu devant les journalistes sur les points de revendication qui vont de l’équipement des bureaux au recrutement des personnels administratifs contractuels en passant par la dette aux prestataires, l’insuffisance du budget de l’université Assane Seck et l’entretien du parc automobile.

‘’Les administratifs ont du mal à faire leur travail parce que les bureaux ne sont pas équipés (…) même pour disposer d’un stylo c’est très difficile voire impossible parce que l’université est très endettée auprès des prestataires’’, a expliqué Sidaty Sané.

Le secrétaire général de la section du SATUC de l’université Assane Seck de Ziguinchor dénonce ‘’l’environnement d’insécurité’’ qui règne au niveau des campus social et pédagogique. ‘’Le désherbage tarde à être effectif avec tous les risques que cela comporte. Tous les jours on y trouve des serpents. C’est vraiment inquiétant’’, s’est offusqué Sidaty Sané.

Au cours de leur assemblée générale, les syndicalistes ont invité les plus hautes autorités du pays, ‘’en l’occurrence le président de la République, à venir constater de visu ce qui se passe réellement à l’université de Ziguinchor’’.

Interpellé sur les questions soulevées par le SATUC, le recteur de l’université Assane Seck, Courfia Kéba Diawara, parle d’une ‘’attitude pas tout a fait responsable’’ des syndicalistes. ‘’Il s’agit d’une grève des administratifs qui viennent juste de reprendre après trois mois de congé. Ils n’ont même pas pris langue avec moi pour savoir ce qui a été fait durant leur période d’absence’’, a regretté M. Diawara, se disant toutefois ouvert au dialogue et à la concertation.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email