Dimanche 25 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Universités : Macky augmente les bourses et baisse les tickets de restaurant

Single Post
Universités : Macky augmente les bourses et baisse les tickets de restaurant

Les étudiants ont obtenu du chef de l'État, qui les recevaient ce lundi au Palais, une revalorisation des bourses et une baisse des tarifs de restaurant.

D'après Daddy Diatta, un des porte-paroles du mouvement, qui s'est confié à Seneweb, les boursiers ont désormais droit à 20 mille, 40 mille et 65 mille francs Cfa contre, respectivement, 18 mille (demi-bourse), 36 mille (entière) et 60 mille (d'excellence). La mesure entre en vigueur à la prochaine rentrée universitaire.

La même source informe que les tickets de restaurant passent de 75 à 50 francs Cfa, pour le petit-déjeuner, et de 150 à 100 francs Cfa, pour le déjeuner et le dîner. Ce changement sera effectif dès le mois de juillet prochain.

Macky Sall ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Il a offert 30 bus aux cinq universités : Dakar, Saint-Louis, Thiès, Bambey et Ziguinchor.

Ces mesures ont poussé Daddy Diatta à déclarer que ses camarades sont "satisfaits à 90%". Quid des 10 points restants ? Le porte-parole des étudiants de l'Ucad se garde de répondre à cette question. Il s'est borné à dire qu'ils vont rendre compte à la base dès ce soir, avant de dire s'ils vont lever ou pas le mot d'ordre de grève illimitée en cours.

À signaler que les étudiants de Saint-Louis se sont démarqués de leurs camarades des autres universités reçus par le chef de l'État. Dans un communiqué parvenu à Seneweb, ils annonçaient le boycott de la rencontre en fustigeant que celle-ci se déroule avec des étudiants qui n'ont ni le droit ni légitimité pour parler au nom des universités.

Article_similaires

99 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:23 PM)
     :sunugaal:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:  :fbhear:  :thumbsup: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (21:45 PM)
      allez voir cette video,
      avec des arguments solides et objectivement, cette personne décortique idy
      https://www.youtube.com/watch?v=0x_vobdxbuw&t=2s
  2. Auteur

    Les Talibés Mendiants

    En Mai, 2018 (21:27 PM)
    Les etudiants sont devenus des cas sociaux et des assistés à 100¨%

    Il est temps de faire le nettoyage des universités en contrepartie  :thumbsdown: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (22:38 PM)
      et il laissa un héritage lourd au prochain gouvernement.
      nos universités ne forment que des chômeurs.
      au lieu de réformer ce système il ajoute des problèmes en rendant plus salée une note (la bourse) qu'aucun de nos gouvernements n'arrive @ satisfaire correctement.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (23:14 PM)
      s'il vous plait celui qui ne peu pas le moins pourra t il pfaire le mieux? mirage pour les etudiants. qui disait douma dieunda dianne thie pakh? koula dig ndekki diokhou la, mou dig la agne diokhou la, boula digue reer bothi doore sa dom, yala mbougal la
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (23:31 PM)
      où a-t-on vu un repas à 100 francs? cela ne va qu'augmenter la dette du senegal et faire le malheur de toute la population
      il aurait mieux valu payer les dettes de l'universite virtuelle et des universites privees ou le gouvernement envoie les etudiants de l'etat
      il n'y a plus d'autorité ni de gouvernement dans le pays. cesont les étudiants qui commandent. où va-t-on ?
      tout cela dans l'espoir de gagner des élections
      il faudrait d'abord arrêter de donner des bourses à tout le monde, mais seulement aux vais nécessiteux et aux plus méritants

      des bus neufs pour quoi ? pour que les étudiants puissent les brûler à la rochaine grève.
      c'est trop facile: les étdiants cassent et brûlent et le gouvernement paye. c'est ça la démocratie ?
    • Auteur

      Parent D'étudiant.

      En Mai, 2018 (10:42 AM)
      la solution? et le mort? la perte humaine? oubliée?!...hélas, hélas, hélas. et les responsabilités? les sanctions qui s'imposent?
      pauvres étudiant. voilà pourquoi vous ressemblez à des marchands ambulants, à des clochards...le savoir, le vrai, ne s'acquiert pas dans ces conditions! du tout..
      chers étudiants, vous avez trahi la mémoire de vos camarades morts, en ce mois béni de ramadan, pour des miettes..., des détails. vous serez plus misérables, plus mortels, car la vraie solution n'est pas une augmentation ridiule de bourse qui fait rigoler les fils de macky sall, aly ngouille ndiaye, et des autres hommes politiques de ce régime...une bourse digne est un droit, comme le salaire! c'est la bourse "familiale" qui est une merde, du "ribbah"...
      les étudiants de la fac de médecine ont tout dit! tout! de vraies réflexions!...
      pauvres étudiants, préparez-vous à vous enterrer encore.
      vous êtes loin d’être des intellectuels. sales pauvres petits corrompus...
    • Auteur

      Operation Seduction

      En Mai, 2018 (17:30 PM)
      a moins d'1 an des elections presidentielles ,tous les moyens sont bons pour esperer rester au pouvoir ,macky est dans une logique d' operation de seduction massive. pourquoi ne l'a t-il pas fait auparavant ?? on a tous compris ,comme le dit si bien tiken jah facolly .
    Auteur

    Reveil_patriotique

    En Mai, 2018 (21:27 PM)
    Ô mon Sénégal, à quand le réveil patriotique?

    Dans un discours inaugural tenu le 20 janvier 1961, le Président américain John Fitzgerald Kennedy claironnait « ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays ». N’est-ce pas là un appel solennel au patriotisme ? Chaque sénégalais doit faire sienne cette déclaration devenue aujourd’hui célèbre. Comme disait Michel Olou: « cette citation est un appel fort lancé à chaque citoyen pour l’inviter à vivre pour sa patrie. C’est une invite au don de soi, au partage, à la solidarité et à l’empathie.

    Je suis aujourd’hui triste de remarquer que dans mon pays, la médiocrité (excusez le terme) est aujourd’hui la référence-La fameuse LMD sociétale (Lutte, Musique, Danse) gangrène la société. Les institutions ne sont plus respectées, les universités en agonie, l’éducation souffre de sa maladie orpheline. Mandela nous disait pourtant que: « l’éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde ».

    Aucun Président, fut-il un messie ne saurait changer le destin du pays tant que les sénégalais eux-mêmes ne feront du développement la sève nourricière de leur existence.

    Il est donné à chaque sénégalais, quel que soit son rang social, sa position géographique, sa religion etc. la faculté de faire du bien pour son pays. S’il est indéniable que tout citoyen a des droits, il est aussi irréfutable que ces droits s’accompagnent de devoirs auxquels aucun citoyen ne doit se soustraire. Le devoir de participer à l’effort de développement, indépendamment des sensibilités politico-religieuses. Nous avons un devoir envers l’histoire et des héritages à transmettre aux générations futures. Chacun a cette possibilité dès lors qu’il « est » et cet attribut ne peut prospérer que dans le « nous », oui le nous constructif, le nous rassembleur et réparateur. Le détenu célèbre disait que : « aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès ». ÉVITONS alors le « je », le moi haïssable pour paraphraser Blaise Pascal, et dépassons les égos car « chaque moi est l’ennemi et voudrait être le tyran de tous les autres ». Cette passion du moi, tel un cancer incitant chacun à se pousser du coude et à vouloir briller même s’il faut éteindre certains, est plus que dangereuse pour le devenir de la République. Chaque sénégalais pense que ses grands-parents ont été les forces libératrices du pays, sa profession occupée par les plus brillants, son marabout « amoul morom » et j’en passe.

    Comme disait l’autre cette toile de mensonges rassurants que tisse patiemment notre imagination mystifie peu à peu notre conscience au point que nous confondons tout: le vrai ET le faux, le contenu et le contenant, le nécessaire et le superficiel etc.

    Je ne souhaite point avoir le regret du célèbre pasteur allemand Martin Niemoller face à son mutisme lors du nazisme. Alors je dis.

    Sortons de ce piège, dépassons les débats puérils, les invectives et insanités et marchons ensemble pour mieux affronter la route sinueuse, parsemée d’embûches du développement.

    Patriotes du pays, réveillez-vous !!!

    Auteur

    Le_senegal_ma_patrie

    En Mai, 2018 (21:29 PM)
    Le Sénégal mon beau Pays !

    Je t’adore, tu es ma fierté. Tu es le Pays qui a accueilli les grands saints les plus grands savants de tous les temps. OH ! Sénégal Tu es le Pays de la Téranga. Cette charité, cette solidarité légendaire. Nous y croyons toujours !

    Tes fils sont braves mais manquent de maturité, et ne connaissent les vraies références de ce pays.

    Tes dirigeants sont braves mais manque de sagesse, de fermeté et de vision.

    Ta jeunesse est motivée mais exposée à la perversité et à la tentation.

    Tes politiciens sont engagés mais manquent de sagesse et sont prêts à tout pour le Pouvoir.

    Les opposants au pouvoir sont courageux mais passent tout leur temps à s’opposer au lieu de participer à la construction du pays par des idées, des projets de loi, des projets sociaux…

    Oh Mon Dieu, Protège nous de la violence, de la perversité et Remplit nos cœurs de Paix, de Pardon, de Sagesse

    Déweneti à toute la population Sénégalaise ! Ramadan Moubarak ! Je vous aime tous. Yalla naniou Yallah deiffal diam..

    Auteur

    Marwan

    En Mai, 2018 (21:30 PM)
    Nous ne voulons pas de votre dessert. Nous réclamons justice.

    Quelqu'un qui n'a pas su tenir ses premiers engagements est un homme indigne de confiance.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (07:53 AM)
      moi je suis très fière de tout ce que macky sall apporte chaque jour à notre pays! c'est un grand homme, un très bon président et il mérite largement un second mandat !
    Auteur

    Mary Teuw Niane

    En Mai, 2018 (21:34 PM)
    Mary Teuw Niane doit dégager de l'enseignement supérieur. Tous ces problèmes viennent de lui. Il se vante toujours d’être un professeur titulaire de classe exceptionnelle alors qu'il n'a jamais publié 10 articles solides. Bourrer son CV avec des '' membres ''. Un mathématicien doit pouvoir publier de au minimum 10 papiers/an. Mary Teuw n'est pas un mathématicien mais un politicien !
    • Auteur

      Dégale Le Premier Idiot Du Vil

      En Mai, 2018 (00:04 AM)
      prénom : mary teuw
      nom : niane

      date et lieu de naissance : 15 juillet 1954 à dakar bango, saint-louis, sénégal.

      nationalité : sénégalaise

      situation matrimoniale : marié et cinq enfants.

      langues : très bonne connaissance : français, pulaar et wolof ; bonne connaissance : anglais ; connaissance moyenne : espagnol ; très faible connaissance : arabe.

      loisirs : lecture, écriture, cinéma, musique et marche.


      ii. positions actuelles

      fonction : recteur, président de l’assemblée de l’université
      grade : professeur titulaire de classe exceptionnelle

      - membre fondateur et membre du bureau de l’académie des sciences et techniques du sénégal.
      - membre de la commission développement et coopération de l’union mathématique internationale (2007-2010).
      - président (sénégal) du sous comité science et technologie du comité pour le développement de l’information, de la science et de la technologie (codist 1) de la commission economique africaine des nations unies (2009-2011).
      - membre du comité international d’orientation (cio) du festival mondial des arts nègres (fesman iii). rapporteur du comité scientifique.
      - président du comité d’organisation de l’ecole doctorale ouest africaine (wats) (2003-2007).
      - membre du comité de direction du réseau, equations aux dérivées partielles, modélisation et contrôle (burkina faso, mauritanie, sénégal).
      - senior associate member de l’ictp-trieste-italie (2000-2007)
      - directeur du laboratoire d’analyse numérique et d’informatique (lani).
      - membre de la commission régionale des experts (cre) de l’auf pour l’afrique de l’ouest (2003- 2007).
      - président de la commission carte universitaire du sénégal.
      - membre du comité de programme du cari (1998 - ).
      - membre du comité de rédaction de la revue africaine de la recherche en informatique et mathématiques appliquées (arima) (2003- ).
      - directeur de publication de la revue scientifique de l'université gaston berger de saint-louis, " université recherche développement" (ured).
      - membre du comité de rédaction de la revue de mathématique imhotep.
      - membre du comité de lecture international du journal des sciences pour l’ingénieur (2002 - ).
      - président de la coopérative d’habitat et de construction de l’université gaston berger de saint-louis (1992- ).



      iii. distinctions

      - officier dans l’ordre national du lion de la république du sénégal, décret n° 2009-313 du 2 avril 2009.
      - chevalier dans l’ordre des palmes académiques, république française, 26 février 2009.
      - président du jury du grand prix du président de la république du sénégal pour les sciences, session 2002.
      - chevalier dans l’ordre national du lion du sénégal (décret n°2001-254 du 23 mars 2001).
      - chevalier dans l’ordre des palmes académiques du sénégal (1998).

      iv. positions antérieures

      - directeur région afrique de l’ouest zone ii (bénin, burkina faso, cap vert, côte d'ivoire, guinée bissau, guinée conakry, mali, mauritanie, niger, sao tomé et principe, sénégal, togo ) de l’initiative du millénaire pour la science en mathématiques pour l’afrique (ammsi), (www.amsi-maths.org) (jusqu’en 2008).
      - vice président de l’assemblée de l’université gaston berger de saint-louis (1999-2003)
      - directeur de l’ufr de sciences appliquées et de technologie (ufr sat) ex ufr de mathématiques appliquées et d’informatique (1997-2003)
      - chef de la section mathématiques appliquées (1990-1991, 1993-1995)
      - président de la commission, carte universitaire du sénégal
      (2001-2002).
      - membre du bureau exécutif de l’union mathématique africaine (uma) (2000-2004).
      - président de la commission, pédagogie et réforme des premières journées de l’enseignement supérieur du sénégal (2001).
      - membre du comité de sélection local de l’ifip (2000-2001).
      - membre de la commission mixte ficu (auf) (1998-2001)
      - membre du conseil scientifique du dea interafricain de contrôle (imsp porto-novo) (1998-2001).
      - rapporteur de la commission personnels de la concertation nationale de l’enseignement supérieur du sénégal (1994-1995).




      v. etudes

      etudes primaires :
      ecole primaire mixte de dakar bango, saint-louis (1963-1968),
      diplôme : cepe


      etudes secondaires :
      ceg cazeille, saint-louis, sénégal (1968- 1972),
      diplôme : bepc.
      lycée charles de gaule, saint-louis, du sénégal (1972-1975),
      diplôme : baccalauréat série c, mention bien.

      etudes supérieures : 1975-1981
      classes préparatoires aux grandes ecoles françaises :
      mathématiques supérieures au lycée pothier à orléans (1975-1976)
      mathématiques spéciales m’ au lycée descartes à tours (1976-1978)
      admissions ecole centrale de lyon, ecole nationale supérieure des ingénieurs (ensi).

      ecole nationale supérieure d’electronique, d’electrotechnique, d’informatique, d’hydraulique de toulouse (enseeiht) en electrotechnique (1978-1981) ;

      université paul sabatier de toulouse
      licence de mathématiques pures (1978-1979)
      maîtrise de mathématiques pures : option analyse approfondie (1979-1980)
      dea de mathématiques appliquées :
      option analyse numérique (1980-1981)
      mémoire de dea encadré par pr mira, insa toulouse
      sujet : solutions périodiques de systèmes différentiels ordinaires avec petits
      paramètres, 1981.

      etudes doctorales :

      doctorat de troisième cycle : 1984
      sujet : approximation polyèdrale d’une fonction convexe s.c.i. et application à l’optimisation vectorielle.
      soutenue à l'université cheikh anta diop de dakar sous la direction du professeur doudou sakhir thiam avec la mention très honorable et félicitations du jury.


      doctorat unique : 1990
      sujet : régularité et contrôlabilité exacte de l’équation des plaques vibrantes dans un domaine polygonal.
      soutenue à l’université de nice sophia antipolis, sous la direction du professeur pierre grisvard avec la mention très honorable et félicitations du jury.
      doctorat d'etat es sciences, mathématiques : 1990
      sujet : régularité, contrôlabilité exacte et contrôlabilité spectrale de l’équation des ondes et de l’équation des plaques vibrantes.
      soutenue à l'université cheikh anta diop de dakar sous la direction du professeur pierre grisvard avec la mention très honorable et félicitations écrites du jury.

      vi. fonctions

      1981-1982 :
      chargé de cours à l'ecole nationale d'economie appliquée (enea) à dakar ; vacataire au département d'économie de l'université cheikh anta diop de dakar.
      1982-1983 :
      assistant stagiaire à la faculté des sciences de dakar.
      1983-1984 :
      assistant titulaire à la faculté des sciences de dakar ;
      chargé de cours: ecole polytechnique de thiès (ept).
      1984-1986 :
      assistant titulaire à la faculté des sciences de dakar;
      chargé de cours : ecole polytechnique de thiès (ept).
      1986-1988 :
      stage de recherche au laboratoire d'analyse des systèmes du collège de france à paris sous la direction du professeur pierre grisvard.
      1988-1989 :
      stage de recherche au laboratoire d'analyse des systèmes du collège de france à paris sous la direction du professeur pierre grisvard.
      attaché temporaire d'enseignement et de recherche à l'université parisvii.
      1989-1990 :
      stage de recherche au laboratoire d'analyse des systèmes du collège de france à paris sous la direction du professeur pierre grisvard.
      attaché temporaire d'enseignement et de recherche à l'insa-rennes.
      1990-1991 :
      chargé d'enseignement à l'uer de mathématiques appliquées et d'informatique de l'université de saint-louis.
      chef de la section mathématiques appliquées.

      1991-1992:
      maître de conférences à l'ufr de mathématiques appliquées et d'informatique de l'université de saint-louis.
      1992-1993:
      maître de conférences à l'ufr de mathématiques appliquées et d'informatique de l'université de saint-louis ;
      chef de la section mathématiques appliquées ;
      professeur invité à l'insa de rennes 1993.
      1993-1994:
      maître de conférences à l'ufr de mathématiques appliquées et d'informatique de l'université de saint-louis ;
      chef de la section mathématiques appliquées ;
      secrétaire général de la société mathématique du sénégal.
      1994-1995:
      maître de conférences à l'ufr de mathématiques appliquées et d'informatique de l'université de saint-louis ;
      chef de la section mathématiques appliquées ;
      secrétaire général de la société mathématique du sénégal.
      1995-1996:
      maître de conférences à l'ufr de mathématiques appliquées et d'informatique de l'université de saint-louis;
      secrétaire général de la société mathématique du sénégal.
      1996-1997:
      professeur titulaire à l'ufr de mathématiques appliquées et d'informatique de l'université gaston berger de saint-louis ;
      directeur de l’ufr de mathématiques appliquées et d’informatique
      président de la société mathématique du sénégal.
      1997-1998 :
      professeur titulaire à l'ufr de mathématiques appliquées et d'informatique de l'université gaston berger de saint-louis ;
      directeur de l’ufr de mathématiques appliquées et d’informatique
      président de la société mathématique du sénégal.
      1998-1999 :
      professeur titulaire à l'ufr de mathématiques appliquées et d'informatique de l'université gaston berger de saint-louis ;
      directeur de l’ufr de mathématiques appliquées et d’informatique
      président de la société mathématique du sénégal.
      1999-2000:
      professeur titulaire à l'ufr de mathématiques appliquées et d'informatique de l'université gaston berger de saint-louis ;
      directeur de l’ufr de mathématiques appliquées et d’informatique
      président de la société mathématique du sénégal.
      vice président de l’assemblée de l’université gaston berger de saint-louis
      2000-2001 :
      professeur titulaire à l'ufr de mathématiques appliquées et d'informatique de l'université gaston berger de saint-louis ;
      directeur de l’ufr de mathématiques appliquées et d’informatique
      président de la société mathématique du sénégal.
      vice président de l’assemblée de l’université gaston berger de saint-louis
      2001-2002 :
      professeur titulaire à l'ufr de mathématiques appliquées et d'informatique de l'université gaston berger de saint-louis ;
      directeur de l’ufr de sciences appliquées et de technologie ;
      président de la société mathématique du sénégal.
      vice président de l’assemblée de l’université gaston berger de saint-louis
      2002-2003 :
      professeur titulaire de classe exceptionnelle à l'ufr de sciences appliquées et de technologie de l'université gaston berger de saint-louis ;
      directeur de l’ufr de sciences appliquées et de technologie (jusqu’au 07 mai 2003) ;
      président de la société mathématique du sénégal.
      vice président de l’assemblée de l’université gaston berger de saint-louis
      2003-2004 :
      professeur titulaire à l'ufr de sciences appliquées et de technologie de l'université gaston berger de saint-louis ;
      président de la société mathématique du sénégal.
      vice président de l’assemblée de l’université gaston berger de saint-louis (jusqu’en février 2004).
      2004-2005 :
      année sabbatique
      trésorier du comité exécutif provisoire de l’initiative du millénaire pour la science en mathématiques pour l’afrique (ammsi),
      directeur région afrique de l’ouest zone ii ( bénin, burkina faso, cap vert, côte d'ivoire, guinée bissau, guinée conakry, mali, mauritanie, niger, sao tomé et principe, sénégal, togo ) de l’initiative du millénaire pour la science en mathématiques pour l’afrique (ammsi).
      2005-2006 :
      directeur région afrique de l’ouest zone ii de l’initiative du millénaire pour la science en mathématiques pour l’afrique (ammsi).

      2006-2007 :
      directeur région afrique de l’ouest zone ii de l’initiative du millénaire pour la science en mathématiques pour l’afrique (ammsi).
      recteur, président de l’assemblée de l’université gaston berger de saint-louis, sénégal.



      vii. activités pédagogiques

      nous avons effectué les enseignements suivants :

      premier cycle:

      cours :
      analyse première année: ept -thiès (1983-1984) et université gaston berger de saint-louis (1990-1995 ; 2000-2002, 2003-2004, 2005-2007)
      analyse deuxième année: ept-thiés (1985-1986) et université de
      saint-louis (1991-1992 ; 2000-2002, 2005-2007) algèbre première année: ept-thiés (1984-1985) et université de
      saint-louis (1990-1992)
      probabilités et statistiques ebad-ucad (1985-1986) calcul numérique: ept-thiés (1985-1986) et université de saint-louis
      (1990-1991)
      programmation mathématique deuxième année: université de saint-louis
      (1991-1995)
      travaux dirigés :
      analyse, algèbre, calcul numérique, programmation mathématique
      et géométrie dans les différentes institutions comme : ucad-dakar, ept-thies, paris vii, insa-rennes et usl- saint-louis.

      deuxième cycle:

      cours :
      topologie : université gaston berger de saint-louis (1992-1993,
      1998-2002, 2003-2004, 2005-2007)
      calcul différentiel : université gaston berger de saint-louis (1992-1999)
      equations aux dérivées partielles : université gaston berger de
      saint-louis (1993-2002)
      optimisation : université gaston berger de saint-louis (1993-1997)
      analyse fonctionnelle : université gaston berger de saint-louis
      (1996-1999)
      méthodes numériques pour les edp : université gaston berger de
      saint-louis (1993-1995)
      analyse fonctionnelle (2006-2007)
      equations aux dérivées partielles ( 1993- 2002, 2005-2006)

      travaux dirigés
      mesure, intégration et probabilités, optimisation, calcul différentiel dans les institutions ucad-dakar et université gaston berger de saint-louis -saint-louis.

      troisième cycle :

      cours :
      equations aux dérivées partielles : ucad-dakar (1992-1995)
      calcul des singularités : ucad-dakar (1993-1994)
      analyse mathématique des équations de la mécanique des fluides
      (saint-louis, 1995-1998)
      complément de mathématiques, ptci - faseg, ucad, (1995-1998)
      contrôle optimal des systèmes distribués : université gaston berger de saint-louis (1998-2001, 2002-2004), faculté des sciences de ouagadougou (1998-2001, 2002-2004) et ufr de mathématiques et informatique d’abidjan (2000-2001)
      equations de navier stokes : université gaston berger de saint-louis (2001-2002)
      méthodes variationnelles : université gaston berger de saint-louis
      (2005 -2007)
      contrôle des systèmes distribués (le cas des domaines à coins) : université de ouagadougou (2005 -2006)

      viii. mise en place de nouvelles structures et de nouvelles filières

      mise en place de nouvelles filières

      dea de mathématiques appliquées : option analyse numérique (1996)
      diplôme universitaire en réseau et informatique de gestion
      (durig) 1998
      diplôme d’etude universitaire général en mathématique, physique et informatique (deug mpi) 2000
      diplôme d’etude universitaire général en mathématiques appliquées aux sciences sociales (deug mass) 2000
      diplôme d’ingénieur en electronique et en télécommunication (2003)
      licence et maîtrise en mathématiques appliquées, informatique et finances ( 2003)
      dess en ingénierie informatique et technologies de l’information et de la communication ( 2003)

      mise en place de nouvelles structures :

      implantation de l’université virtuelle africaine à saint-louis, 1999
      commission carte universitaire du sénégal : collèges universitaires
      régionaux (cur), université de thiès et université de ziguinchor.
      ufr sciences de la santé (ufr 2s), ugb, octobre 2010
      ufr sciences agronomiques, d’aquaculture et de technologie alimentaire (ufr s2ata), ugb, octobre 2010
      ufr civilisation, religions, arts et communication (ufr crac), ugb, octobre 2011

      ix. réforme de l’enseignement supérieur

      commission carte universitaire du sénégal (2001-2006)
      commission pédagogie et réforme des premières journées de l’enseignement supérieur du sénégal (2001)
      concertation nationale de l’enseignement supérieur du sénégal (1994-1995).

      x. activités sociales et culturelles

      coopérative d’habitat et de construction de l’université gaston berger de saint-louis : en tant que président de la coopérative d’habitat et de construction de l’université gaston berger de saint-louis, j’ai dirigé le projet de construction de 90 logements pour le personnel enseignant et de recherche et pour le personnel administratif, technique et de service de l’université gaston berger de saint-louis à ngallèle en 1997 et un second projet de construction de 50 logements sur le site de boujouck à saint-louis en 2006.

      président du comité d’organisation du dixième anniversaire de l’université gaston berger de saint-louis (janvier 2001).

      grandes conférences de saint-louis :

      nous avons organisé les conférences :

      saint-louis le futur du sénégal : le 10 janvier 2004 à la salle didier marie au quai henri jay. elle a drainé plus de mille personnes.

      le sénégal et le défi de l’éducation : le 20 mars 2004 au quai des arts, sous la présidence effective du ministre le professeur moustapha sourang. cette conférence a connu une affluence exceptionnelle avec plus de deux mille participants.

      education et formation, clés du développement : le 06 octobre 2004 à rufisque sous la présidence du maire de rufisque.

      scientifika : membre du comité d’organisation.

      xi. activités de recherche

      saint-louis : directeur du centre régional afrique de l’ouest zone ii de l’initiative du millénaire pour les sciences en mathématique pour l’afrique (ammsi) : bénin, burkina faso, cap vert, côte d’ivoire, guinée bissau, guinée (conakry), mali, mauritanie, niger, sao tomée et principe, sénégal, togo. le bureau régional est basé à saint-louis, sénégal.

      thèmes de recherche :

      equations aux dérivées partielles dans des domaines à coins (solutions singulières, coefficients de singularité) ;
      contrôlabilité exacte, observabilité, stabilisation, identification ;
      analyse mathématique des équations de navier stokes, de
      saint-venant ;
      modélisation de problèmes de mécanique des fluides : écoulements fluviaux, dynamique lacustre, gestion de crues, prévision des inondations, dynamique océanographique, dynamique atmosphérique, upwelling, dynamique des dunes de sables ;
      modélisation de problèmes de milieu poreux : biseau salé, salinisation des sols, argiles gonflables ;
      modélisation de problèmes environnementaux : transport de polluants dans l’air, dans l’eau et dans le sous sol ;
      modélisation de problèmes de type biologique : épidémiologie, potabilisation par des bio réacteurs, gestion des ressources halieutiques ;
      méthodes numériques et simulation numérique : saint-venant, navier stokes, etc. ;
      sciences, technologie et société africaine ;
      numération dans les langues nationales sénégalaises.


      projets de recherche :

      ecoulement en milieu poreux, salinisation et transport de polluants (1999-2004).
      financement : fonds national de recherche, suisse.

      réseau edp, modélisation et contrôle.(1999- )
      financement : ictp-cimpa.

      projet auf sur les écoulements de surface avec l’université de laval, québec, canada (2002-2003).
      financement : auf.

      projet sarima (2004-2008) en collaboration avec le réseau edp, modélisation et contrôle et les université de ouagadougou et nouakchott.
      financement : coopération française.

      projet réseau edp, modélisation et contrôle.(2002-2005)
      financement : isp suède.

      projet de modélisation des tronçons de cours d’eau : gorom-lampsar et galenka : saed, société d’aménagement et d’exploitation du delta.

      projet typha : breda

      projet aires sud : ministère français de la coopération ;

      projet ummisco : ird


      xii. activités d’encadrement

      thèses de doctorat de troisième cycle :

      1. kalifa bodian : observabilité spectrale approchée de l'équation des ondes ; soutenue en juin 1994 à l'usl saint-louis.

      2. samuel ouya : identification des coefficients de l’équation des ondes et reconnaissance de domaine. soutenue en janvier 1995 à l’usl
      saint-louis.

      3. abdou sene :analyse asymptotique des plaques piezo-electriques et contrôlabilité exacte. co-encadrement avec le professeur annie raoult, grenoble1 joseph fourier. soutenue en janvier1999.

      4. abdoulaye sene : calcul de singularités pour l’équation de la chaleur et contrôlabilité exacte de l’équation des plaques pour des données peu régulières. université cheikh anta diop de dakar, soutenue le 26 juillet 2001

      5. idrissa ly : résultats d’existence en optimisation de forme et étude d’un problème extérieur à frontière libre : cas du p-laplacien. université gaston berger de saint-louis, soutenue le 20 juin 2002.

      6. mamadou abdoul diop : equations aux dérivées partielles stochastiques et homogénéisation. université de provence aix marseille 1, soutenue le 06 octobre 2003.

      7. mamadou sy : paramétrisation en mécanique des fluides: analyse mathématiques de quelques modèles. université gaston berger de saint-louis, soutenue le 15 décembre 2003.

      8. ngalla djitté : système différentiels extérieurs et applications aux problèmes inverses. université paris ix- dauphine, soutenue le 12 juillet 2004.

      9. abdou khadry dramé : modélisation et analyse de procédés biologiques : application à la dépollution des eaux. théorie des systèmes asymptotiquement autonomes. université montpellier ii, soutenue le 29 septembre 2005.

      10. papa ibrahima ndiaye : modélisation de la dynamique de population des moustiques d’aedes, vecteurs de la maladie de la fièvre de la vallée du rift (rvf) en afrique de l’ouest. université de metz, soutenue le 22 décembre 2006.

      11. mariama ndiaye diakhaby : contrôle et stabilisation dans les canaux d’irrigation avec ou sans prélèvements. université gaston berger de saint-louis . soutenue en avril 2007.

      12. diène ngom : observation et régulation de certains modèles discrets d’écosystèmes. université gaston berger de saint-louis. soutenue le 15 décembre 2008.

      13. daouda sangare : transferts thermiques en milieux poreux fracturés. université de paris vi. soutenue le 24 juin 2009.

      14. gilbert bayili : contrôle des coefficients de singularités et contrôlabilité exacte dans un domaine polygonal avec fissures. université de ouagadougou. soutenue le 24 octobre 2009.

      15. abdoul aziz fall : etude de quelques modèles épidémiologiques : applications à la transmission du virus de l’hépatite b en afrique subsaharienne (sénégal). soutenue en février 2010.



      mémoires de dea

      1. samuel ouya : contrôlabilité exacte de l'équation de schrödinger.
      soutenue en juillet 1993 à l'ucad dakar.

      2. mbagne faly mbengue : principe du maximum discret et applications. soutenue en janvier 1996.

      3. mamadou sy : modèles mathématiques en eau peu profonde.
      soutenue en décembre 1997.

      4. mabouba diagne : solutions de viscosité des équations de hamilton jacobi et applications au control optimal.
      soutenue en décembre 1997.

      5. mbaye diop : identification des sources de pollution dans les eaux de surface. soutenue en décembre 1997.

      6. mariama ndiaye : modélisation de l’écoulement fluvial : les équations de saint-venant. soutenue en décembre 1997.

      7. soulèye kane : modèle de diffusion de polluants dans les milieux poreux. soutenue en janvier 1998.

      8. ngalla djitte : détection de pollution dans les eaux souterraines par la méthode des sentinelles. soutenue en janvier 1998.

      8. daouda sangare : problème d’homogénéisation dans les écoulements d’eau. soutenue en janvier 1998.

      9. abdoulaye ndiaye : equation d’euler des fluides parfaits incompressibles en dimension deux. soutenue en janvier 1998.

      10. bocar ly : conditions nécessaires et suffisantes pour les problèmes de contrôle optimal gouvernés par les inéquations variationnelles paraboliques. soutenue en janvier 1998.

      11. thierno sarr : simulation numériques de modèles hydrostatiques.
      soutenue en janvier 2000.

      12. oumar niang : edp et traitement d’images.
      soutenue en février 2001.

      13. soyibou sy : stabilisation exponentielle et contrôle h? du système du double échangeur thermique.soutenance en avril 2002

      14. amadou bocar wane : stabilisation exponentielle de l’équation de saint-venant. soutenance en février 2002

      15. ibrahima ngom: détermination des ondes électromagnétiques guidés et méthodes numériques. soutenance en février 2002

      16. aminata diop : contrôlabilité exacte des équations de maxwell
      soutenance en janvier 2002

      17. papa ibrahima ndiaye : modélisation, observabilité et commande d’un procédé biotechnologique à gradient spatial de concentration.
      soutenance en février 2002

      18. abdoukhadry dramé : estimation et commande d’un procédé de dénitrification par biofiltration, de l’eau à potabilisée.
      soutenance en janvier 2002

      19. cheikh tidiane samb : simulation numérique des équations de saint-venant. soutenance en mars 2003

      20. al hassane diallo : dynamique de l’infection de la tuberculose bovine entre les blaireaux et le bétail et modélisation des stratégies de contrôle de l’infection. soutenance en janvier 2004

      21. mohamed salem ould salihine : sur la contrôlabilité exacte frontière de l’équation des plaques vibrantes. soutenance en janvier 2004

      22. diène ngom : exemple de résolution numérique d’une edp associée à un problème d’optimisation. soutenue en novembre 2004

      23. brahim ould mouhamed tfeil : contrôle et simulation numérique du bilaplacien. soutenue en novembre 2004

      24. cheikh seck : résolution numérique d’un problème de contrôle interne.
      soutenue en novembre 2004


      xiii. participation à des congrès, des séminaires, des colloques et des écoles

      1. cimpa- nice- france (août-septembre 1986) :
      analyse fonctionnelle sous la direction de i. nagy.

      2. cimpa yaoundé- cameroun (avril 1999)
      outils informatiques de la recherche en mathématique.

      3. ecole edouards bouchet, accra, ghana (juillet 2000) :
      analyse fonctionnelle et edp, conférencier.

      conférences, séminaires, colloques et congrès :

      4. département de mathématique-insa-rennes-france (mai 1990)
      contrôlabilité exacte de l'équation des plaques vibrantes dans un domaine
      polygonal.

      5. l.a.g.e.p (ura cnrs d 1328) (1990), université claude bernard lyon-france quelques problèmes sur la contrôlabilité exacte de l'équation des plaques vibrantes dans les domaines fissurés.

      6. département de mathématique-insa-rennes-france (septembre 1993)
      contrôlabilité exacte de l'équation des ondes en présence de fissures.

      7. département de mathématique-insa-rennes-france (septembre 1993)
      contrôlabilité exacte de l'équation des ondes en présence de conditions mêlées.


      8. cimpa yaoundé- cameroun (avril 1999)
      outils informatique de la recherche en mathématique.
      une méthode de calcul des coefficients de singularités.

      9. séminaire analyse, université wisconsin-madison (septembre 2000):
      contrôlabilité exacte de l'équation des ondes en présence de singularités.

      10. séminaire african studies, université wisconsin-madison (septembre 2000) :
      quelques problèmes mathématiques dans la culture africaine : le cas du gisaane et de la numération en langue nationale.

      11. xxiiième congres d'analyse numerique de france-loctudy (1990) contrôlabilité exacte de l'équation des ondes avec une vitesse dépendant du temps.

      12. ifip working group7.6 -schlo* dagstuhl, allemagne (septembre 1992)
      estimations linked with relaxed exact spectral controlability.

      13. cirm- ifip - trento, italie (octobre 1993)
      exact contollability of wave equation in a domain with cracks.

      14. xviième conference ifip optimisation et modelisation des systemes- compiegne, france (juillet 1993) contrôlabilité exacte interne de l'équation des ondes dans un domaine polygonal fissuré par une action au voisinage du bord.

      15. colloque en l'honneur de pierre grisvard- smai/ihp paris, france (novembre 1994) contrôlabilité exacte frontière de l'équation des ondes en présence de singularités.

      16. journee analyse numerique de suisse (avril 1995)
      conférencier invité : contrôlabilité exacte des systèmes distribués en présence de singularités

      17. séminaire edp 1996, porto-novo, bénin (janvier 1996)
      contrôlabilité exacte frontière de l’équation des ondes

      18. séminaire crea, dakar, avril 1999
      application du contôle optimal à l’économie

      19. troisièmes journées mathématiques du sénégal, saint-louis, juillet 1999 contrôlabilité exacte de l’équation des ondes dans un domaine régulier à données initiales dans des espaces de sobolev à puissances fractionnaires

      20. quatrièmes journées mathématiques du sénégal, dakar, janvier 2001
      quelques problèmes d’existence et d’unicité liées à la présence de singularités.

      21. workshop on mathematics for development in africa, south of sahara,
      arusha, tanzanie, 19 au 21 novembre 2001

      22. séance de travail spéciale du comité des pays en développement (coped) de l’académie des sciences françaises, le 09 janvier 2002. l’un des cinq invités à prendre la parole.

      23. séminaire giref, université de laval, canada
      quelques questions de modélisation liées à des problèmes de gestion de l’eau du fleuve sénégal, le 20 septembre 2002.

      24. ramad5, université cheikh anta diop de dakar, sénégal
      modèles mathématiques et informatiques de l’eau, expériences en cours au lani, le 09 août 2004.

      25. pamo2004, tunis, tunisie
      numération dans les langues nationales au sénégal
      du 01 au 07 septembre 2004

      26. ecole doctorale ouest africaine (wats),
      cours : semi groupes
      août-septembre 2004.

      27. première conférence des intellectuels d’afrique et de la diaspora, union africaine ; intellectuel participant. 06 au 09 octobre 2004 à dakar.
      28. conférence : analyse, probabilités, statistiques et mathématiques financières ; yaoundé.
      normes définies à partir de conditions au bord de solutions d’équations aux dérivées partielles d’évolution ; cas de l’équation des plaques vibrantes. le 28 février au 04 mars 2005.



      28. atelier réseau edp, modélisation et contrôle ; ouagadougou
      contrôle optimal des systèmes distribués dans un domaine avec des fissures. du 6 au 17 juin 2005.

      29. ecole doctorale ouest africaine (wats),
      cours : optimisation non linéaire et contrôle des systèmes distribués.
      août-septembre 2005.

      30. equipe acsiom (umr cnrs 5149), université montpellier ii, france. elimination des singularités dans des domaines polygonaux par des actions locales internes ou frontière. le 29 septembre 2005.

      31. laboratoire alexandre dieudonné, université nice sophia antipolis, france. elimination des singularités dans des domaines polygonaux par des actions locales internes ou frontière. le 30 septembre 2005.

      32. ictp. school on nonlinear analysis (smr 1777) from 9 to 27 october 2006. conférencier invite, cours à donner : non linear optimization.

      33. giraga, yaoundé, septembre 2006

      34. ii ième conférence internationale, mathématiques et applications aux problèmes de développement au sahel, ouagadougou, burkina faso, du 27 novembre au 02 décembre 2006.

      35. a. s. diallo, a. a. fall, m. t. niane, g. sallet.
      hepatitis b transmission models, in: proc. 9th biennal cari congress, rabat, morocco, october 2008.

      36. de l’eau dans le bassin du fleuve sénégal : aménagement, irrigation, hydraulique, bilharziose et plantes envahissantes.
      premières journées de l’ird, mai 2010, dakar.

      37. computer sciences/applied mathematics.
      “germany and france towards a joint approach for the s&t
      cooperation with developing countries: the example of sub-sahara africa”, postdam june 17th-18th, 2010.

      38. la place de l’enseignement des mathématiques dans l’enseignement des sciences. séminaire international sudes/fmt, ept thiès.



      xiv. organisation de séminaires, colloques et écoles

      modèles mathématiques et informatiques de l’eau et du sable (momies), saint-louis du au mars 2006

      conférence constitutive du colloque africain de recherche en mathématiques appliquées (carma), saint-louis du 21 au 26 novembre 2005. membre du comité d’initiative et président du
      comité scientifique.

      ecole doctorale ouest africaine (west african training school) (wats) (première édition 2003-2005): elle regroupe 20 doctorants du burkina faso, du niger, de la mauritanie, du ghana, du nigeria et du sénégal à saint-louis en août et septembre pendant huit semaines. ils reçoivent un complément de formation pour mieux les préparer à l’enseignement universitaire et à résoudre leurs problèmes de recherche.
      financement : cimpa, ictp, ihes.

      première conférence internationale, mathématiques et applications aux problèmes de développement au sahel, saint-louis, 15 au
      20 décembre 2003, elle a regroupé soixante mathématiciens (70) venant de quinze (15) pays : bénin, burkina faso, cameroun, canada, congo, côte d’ivoire, france, ghana, italie, madagascar, mauritanie, niger, ouganda, suisse, sénégal. il y a eu vingt sept (27) exposés.
      financement : cimpa, ictp, auf, fns.

      ecole cimpa modèles mathématiques de la mécanique des fluides tenues à saint-louis du 03 au 21 septembre 2001. cette ecole a vu la participation de 16 pays, de 46 participants extérieurs et au total de 82 participants.
      financement : cimpa, ictp, fns, coopération française.

      ateliers et workshop : chaque année depuis 2000, au moins un atelier est organisé à saint-louis avec la participation de doctorants et d’enseignants venant du burkina faso, de la mauritanie et du sénégal.

      troisièmes journées mathématiques du sénégal, saint-louis, juillet 1999.

      xv. communications scientifiques à grande diffusion

      1. mathématiques et développement, lycée ameth fall à saint-louis
      avril 1998.

      2. du développement de la recherche scientifique à l’édification d’une recherche de développent. scientifika, décembre 1999 à saint-louis.

      3. les mathématiques une tradition africaine ? yaoundé avril 1999.

      4. science, etat et société. saint-louis, le 03 juillet 1999.

      5. mathématiques et développement. nouakchott, avril 2000.

      6. les mathématiques entre l’absurde et l’illusion : la naissance de théories. nouakchott, avril 2000.

      7. mathématiques et francophonie, lycée el hadji omar foutiyou tall, le 28 mars 2001

      8. la numération en langues nationales, crds saint-louis, sénégal, le 23/03/02

      9. les mathématiques, un enjeu pour le développement de l’afrique,
      ouagadougou, le 12/04/2002

      10. sciences et techniques, quels enjeux pour le développement ?
      sankoré, saint-louis, le 09 mars 2005

      11. science et développement, journées scientifiques du lycée de matam,
      matam, le 30 avril 2005

      12. la numération dans les langues nationales au sénégal : représentation des nombres. journée du parrain, université cheikh anta diop, dakar, le 07 mai 2005

      13. science et développement, portes ouvertes, bloc scientifique et technique. saint-louis, le 09 mai 2005

      14. les mathématiques dans les fantastiques conquêtes technologiques du
      millénaire, ouagadougou, le 15 juin 2005

      15. science et développement, célébration journée de la renaissance scientifiques africaine, académie des sciences et techniques du sénégal, novotel dakar, le 06 juillet 2005.

      16. la numération dans les langues nationales ; ugb le 06 mai 2009.

      17. sciences, culture et société en afrique subsaharienne, sciences au sud, marseille, 29-30 septembre 2009

      18. l’afrique un espace pour une ambition scientifique, acsal, luxembourg, 15-16 octobre 2009.


      xvi. communications d’intérêt général

      1. education et formation : clés du développement,
      sédhiou, le 14 mai 2005 ;

      2. education et formation : clés du développement,
      journée club mathématiques appliquées et sciences sociales, université gaston berger de saint-louis, saint-louis, le 05 juin 2005.


      xvii. publications scientifiques à grande diffusion

      1. mathématiques et développement, le soleil du 30 juin 1994.

      2. enseigner les mathématiques à l’université, epsilon 1998.

      3. numération en langues nationales, (extraits présentés par alioune ndiaye et alioune guèye), epsilon 1998.

      4. les mathématiques, un enjeu pour le développement, hakili, pp29-32, n°01, 05/2002, ouagadougou

      5. rapport sur l’évolution de l’ufr sat de 1997 à 2003, préprint ufr sat

      6. et si les chiffres parlaient en langues nationales. le soleil, walfadjri, lequotidien avril 2004


      xviii. publications d’intérêt général

      7. rapport général commission carte universitaire du sénégal, préprint, 2002

      8. les piliers de l'excellence, le soleil du 17 janvier 1995.

      9. langue de barbarie : la brèche de l’espérance ? le soleil (18/02/2004), lequotidien, mars 2004.

      10. et dieu sauva saint-louis, sud quotidien, 28 avril 2005 ; le point, 09 mai 2005 ;

      11. a la recherche d’une espèce en voie de disparition, le point 2005 ;

      12. changer l’enseignement supérieur, témoin (20 mars 2001) et soleil (6 et 7 avril 2001)



      xix. publications pédagogiques

      mary teuw niane, mamadou sy : cours de topologie,
      ufr s.a.t université gaston berger de saint-louis, (2004) 120 pages.

      mary teuw niane, mamadou sy : cours d’analyse, en préparation
      ufr s.a.t université gaston berger de saint-louis, (2004)


      xx. publications mathématiques

      1. interpollation du domaine du bilaplacien dans un polygone : le cas lp.
      comptes rendus académie des sciences paris, t 307, sériei,
      p 447-451, 1988.

      2. contrôlabilité exacte de l'équation des plaques vibrantes dans un polygone. comptes rendus académie des sciences paris, t 307, sériei, p 517-521, 1988.

      3. contrôlabilité exacte spectrale élargie des systèmes distribués par une action sur une partie analytique arbitraire de la frontière. comptes rendus académie des sciences paris, t 308, sériei, p 335-340, 1989.

      4. contrôlabilité exacte frontière de l'équation des ondes en présence de fissures par adjonction de contrôles internes au voisinage des sommets des fissures. co-auteur o.seck. comptes rendus académie des sciences paris, t 316, sériei, p 695-700, 1993.

      5. majorations liées à la controllabilité spectrale élargie de l'équation des ondes. co-auteur o.seck. afrika matematika, série 3, vol 3, p 47-59, 1994.

      6. exact controllability of wave equation in a polygonal domain with cracks. co-auteur o. seck. p 145-152 in control of partial differential equation édité par g.da prato et l. tubaro, lecture notes in pure and applied mathematics vol 165, marcel dekker inc, new york, 1994.

      7. exact controllability of the wave equation in a polygonal domain with cracks by acting on a neighbourhood of the boundary. co-auteur o.seck.
      p 642-651, system modelling and optimization édité par j.henry et j.-p. yvon, lecture notes in control and information sciences 197, springer-verlag, 1994.

      8. contrôlabilité exacte de l'équation des ondes avec conditions mêlées.
      co-auteur o. seck. comptes rendus académie des sciences paris,
      t 318, sériei, p 945-948, 1994.

      9. sur l’identification en dimension 1 d’une perturbation linéaire de l’équation des ondes par une observation frontière. co-auteur s. ouya.
      comptes rendus de l’académie des sciences canada, vol xvii, n°3,
      pp 93- 98,1995.

      10. contrôlabilité exacte frontière de l’equation des ondes en présence de
      singularités ; in partial differential equations and functional analysis, eds d.chenais, g. geymonat, j.-l. lions, j. p. puel, birkhauser,
      pp 221-234, 1996.

      11. contrôlabilité exacte frontière et limite asymptotique des corps élastiques minces. co-auteur abdou sene c.r. acad. sci. paris, t. 327, série i, p. 65-70, 1998

      12. sur la contrôlabilité exacte de l’équation des plaques vibrantes.
      co-auteur abdoulaye sène, revista matematica complutense,
      vol.15, n°2, p.619-629, 2002

      13. exact controllability of the wave equation in fractional order spaces.
      co-auteurs kalifa bodian et abdoulaye sène.
      c. r. math. rep. acad. sci. can. 27, no. 1, pp 2-7, 2005

      14. is it possible to cancel singularities in a domain with corners?
      co-auteurs gilbert bayili, abdou sène, abdoulaye sène, mamadou sy.
      c. r. acad. sci. paris, ser. i 343 (2006).

      15. un modèle mathématique de la prolifération des typha.
      co-auteurs mamadou lamine diagne, tewfik sari, papa ibrahima ndiaye. a paraître dans arima 2010.

      16. exact controllability for the vibrating plate equation in a non smooth domain. co-auteurs gilbert bayili, abdoulaye sène. international journal of evolution equations, volume 5 issue 1, pp19-34, 2010.

      17. contrôlabilité exacte de l’equation des ondes dans des espaces de sobolev non réguliers pour un ouvert polygonal. co-auteur cheikh seck, gilbert bayili, abdoulaye sène. afrika matematika am 21, 2011.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:35 PM)
    Merci Monsieur le Président ! En avant !!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:36 PM)
    Encore du boulot monstre pour le pauvre Ministre des Finances et ses hauts fonctionnaires. Le trésor public, encore à l'épreuve des mesures populistes et politiciens de nos gouvernants. Un remake de Wade. Zéro, pour la recherche développement dans les Universités qui sont incapables de " créer " de la science.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (07:58 AM)
      s'il n'avait pas accorder tout ça vous l'auriez critiquer et maintenant qu'il le fait vous le critiquez aussi, vous n'en avez pas marre ? bravo macky, c'est tout ce qu'il y a à dire !!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (11:05 AM)
      il n'avait pas le choix. les gosses le tenaient par les couilles ou plutôt les bourses.
    Auteur

    Anonyme7

    En Mai, 2018 (21:36 PM)
    Tout ça pour les élections qui arrivent .. le lion qui dort ne voit que le deuxième mandat .. mais tu partiras inch’allah 2019 on a assez du dessert
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (08:00 AM)
      voir le mal partout ça suffit !!! macky sall pense au futur de nos étudiants et fais tout pour qu'ils aient toutes les chances de leur coté afin de faire de belles études
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:39 PM)
    fèlicitationd
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:39 PM)
    fèlicitationd
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:39 PM)
    C'est le problème de l'enseignement supérieur sénégalais. Le problème vient du CAMES. Le CAMES EST POLITISÉ. C'est vrai que Mary Teuw et ces moulins de l'ugb n'ont pas de niveau pour être des professeurs titulaires. Suivez mon regard ---> UFR SAT UGB.



    Du fait que Mary Tew a un poids un CAMES -----> UFR SAT UGB.

    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:39 PM)
    fèlicitation
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:40 PM)
    First Lion forever :fbhear:  :fblike:  :thumbs_up: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:41 PM)
    bonne inniative les aigris vont maigrir
    Auteur

    Anonymétudiant

    En Mai, 2018 (21:42 PM)
    Le grand perdant s'appelle Fallou Sène sacrifié par ses camarades étudiants vénaux.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (08:03 AM)
      la perte de fallou sène est tragique mais on peut félicité les actes de macky sall pour qu'une chose atroce ne se reproduise plus jamais !!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (12:28 PM)
      pour vraiment régler le problème, il faut oui améliorer les conditions de vie des étudiants, mais cela ne suffit pas. si on ne réglemente pas mieux les procédures d'intervention policière dans les campus universitaires, ce genre de drame sera récurrent. pourquoi ne pas créer des forces de sécurité universitaires comme dans les campus nord-américains? avec des agents présents en permanence, on pourrait voir les choses venir et mieux orienter les forces de police externe quand il y a débordement. autre chose: on n'achète pas la paix en déversant de l'argent, car cela ne fait que repousser les problèmes. qui est boursier et pourquoi l'est-il? jusqu'à quand peut-on continuer à être boursier malgré des échecs? répondre adéquatement à ces questions peut permettre de résoudre pas mal de problèmes. quand on voit le niveau de français de certains étudiants grévistes, on doute vraiment qu'ils puissent avoir droit à la bourse.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:43 PM)
    Temps yi mom kou amoul satisfaction des revendications ci yaw la. Reste à savoir quand est ce que ces mesures seront effectives
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:43 PM)
     :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :contaan:  :contaan:  :contaan:  :contaan:  :contaan:  :contaan:  :contaan:  :contaan:  :contaan:  :contaan:  :contaan:  :contaan:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:44 PM)
    C'est vrai que Mary Teuw a fait sa thèse sur la dynamique des fluides, mais il n'a jamais publié 10 papiers solides. Le CAMES qui décerne des grades de professeur titulaire is fake !!!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:44 PM)
    Pauvres étudiants vous manquez vraiment d'ambition. Quitte à perdre une année il fallait se battre pour résoudre les problèmes de l' Enseignement supérieur dans sa globalité.

    Rien d'étonnant pour des étudiants qui n'arrivent pas à placer une seule phrase correcte en français. pathétique !!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (21:55 PM)
      "les problème dans leur globalité" wa ila "le problème dans sa globalité" boye digglé sangou daye fek nga sangou bâ set dome
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (21:57 PM)
      "les problèmes dans leur globalité" wa ila "le problème dans sa globalité" boye digglé sangou daye fek nga sangou bâ set dome
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (21:59 PM)
      le grand perdant s'appelle fallou sène sacrifié par ses camarades étudiants vénaux.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:49 PM)
    Les étudiants de l'UCAD sont des salauds. Ils se sont débarrassés des étudiants de l'UGB pour négocier de faibles augmentations financières et ensuite casser le mouvement de grève.

    Le problème essentiel c'était que lumière soit totalement faite sur l'assassinat de Fallou Sène et que les responsables soient punis et que l'étudiant blessé soit évacué et dûment soigné. C'était ça les vrais conditions pour une reprise.
    Auteur

    Malcolm

    En Mai, 2018 (21:51 PM)
    takhoul gnou wotel 2019

    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:52 PM)
    Donc un étudiant se nourrit avec 7500 F par mois. Il lui restera 12500 F pour gérer le reste s'il a une demie bourse. En échange il doit faire cesser le mouvement de grève.
    • Auteur

      Moustapha

      En Mai, 2018 (10:54 AM)
      au moins il connait l'université. chaque lit c'est 3000 fcfa. en plus des cours au moins tu fais 400 fcfa par jour * 20 = 8000. donc totalisons :
      7500+ 8000+3000 = 18 500 fcfa
      on ajoute les accessoires comme savon+dentifrice+rasé les cheveux...
      cette formule est valable si et si et seulement si vous logez au campus social si tel n'est pas le cas. rien que les déplacements bouffent toute la bourse.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:54 PM)
    Le lit a 3000 la bouffe a 4500, les frais scol a 2500, le tout a 10000 FCFA, donc un demi boursier a 10000 a cote, je connais des travailleurs qui apres charges n'ont pas 5000 a cote, la bombe sociale eckatera tot ou tard...
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:21 AM)
      ne me dites pas que les dépenses se limitent à ça les étudiants ont d'autres besoins à satisfaire quand même.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:54 PM)
    Le lit a 3000 la bouffe a 4500, les frais scol a 2500, le tout a 10000 FCFA, donc un demi boursier a 10000 a cote, je connais des travailleurs qui apres charges n'ont pas 5000 a cote, la bombe sociale eckatera tot ou tard...
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:54 PM)
    Je pense qu'il était plus judicieux aux étudiants de penser aux autres étudiants qui n'ont pas de bourses en réclamant la généralisation des bourses que macky avait trouvé ici et qu'il a supprimé et en meme tps rabaissé les inscriptions à leur niveau de 2012. Macky sall n'a fait que vous redonnez une partie de ce qu'il avait retiré en 2012. Mes chers étudiants qui étaient au palais vous avez déçu le mouvement vous y étiez pour vos propres intérêts.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:54 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:55 PM)
    C'est le problème de l'enseignement supérieur sénégalais. Le problème vient du CAMES. Le CAMES EST POLITISÉ. C'est vrai que Mary Teuw et ces poulins de l'UFR SAT n'ont pas de niveau pour être des professeurs titulaires. Suivez mon regard ---> UFR SAT UGB.





    Du fait que Mary Tew a un poids un CAMES -----> UFR SAT UGB.



    C'est facile de bourrer son CV par des '' membres '', mais franchement Mary Tew Niane n'a pas de niveau pour être un professeur titulaire. J'ai fait ma thèse sur ce domaine et je sais bien ce que je dis. Un mathématicien doit pouvoir publier des papiers, i.e. minimum 10articles/an. Le véritable problème vient du CAMES qui est une organisation FAKE !!!!!!!!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (22:44 PM)
      vous racontez des bêtises. etes-vous mathématicien?
      c'est la qualités des papiers publiés qui importe, pas la quantité. allez visiter mathscinet ( www.ams.org) et taper le nom de n'importe quel grand mathématicien contemporain pour vous rendre compte de l'énormité de vos propos.

      il est vrai tout de même que certains publient beaucoup d'articles dans des journaux bidons et payants!


      restons lucide.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (23:17 PM)
      je connais bien mathscinet et tu parles à un ancien de l'ufr sat. donc attention. je connais bien le domaine de mary teuw niane. c'est pas un mathématicien, c'est un politicien. les bons mathématiciens de l'ufr sat sont : ngalla djitté et feu galaye dia. mary teuw n'a pas 10 papiers solides et il se vante toujours d’être encadrer par pr sakhir thiam !!!!!!
    Auteur

    Diine

    En Mai, 2018 (21:56 PM)
    Ce president dit qu il serais plus facil et calme de nourir que de perdre l election presidentielle de 2019. Sur quelle base ces accords sont signes?
    Auteur

    Diine

    En Mai, 2018 (21:56 PM)
    Ce president dit qu il serais plus facil et calme de nourir que de perdre l election presidentielle de 2019. Sur quelle base ces accords sont signes?
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:56 PM)
    Chers étudiants



    ET la mémoire de Fallou sene ?????



    ET les responsables de cette mort ?



    Vous accréditez l idée que vous êtes de pauvres alimentaires



    Des gens qu on tient par un dessert



    Où est la noblesse de votre combat si vous ne portez que des



    Revendications d affamés



    Si vous acceptez qu on achète le sang de votre camarade vous



    Verrez que dans 9 mois les mêmes problèmes vont se reposer.



    Si tout cela est vrai vous aurez terriblement manqué d ambition



    ET TRAHI la mémoire de Fallou



    Maky du fond de sa conscience cynique et vénale se dit



    Que décidément dans ce pays tout s achète



    Pas seulement les hommes politiques, les anciens journalistes



    Les DG nommés par décret qui deviennent APR



    Si vous vous vendez à votre âge



    IL y a de quoi désespérer du pays.















    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:59 PM)
    Il faut réformer les universités de fond en comble. Aucun pays au monde, même les plus riches, ne peuvent octroyer des bourses à tous les étudiants. Il faut rationaliser ça. Il y a des étudiants qui ne sont pas dans cette situation parce que issus de familles aisées. Les enfants des ministres, des PDG, ou des inspecteurs de douane ou d’imp, par example, ne sont pas dans la même situation économique, donc c’est un gaspillage de l’argen du contribuable de leur donner des bourses. Il faut faire des choix. Toutes ces bourses ont un coup d’oppor. Plus on dépense dans les bourses, moins on ne pourra dépenser dans les autres investissements générateurs d’em. Conséquence, on chôme après l’univers Faute de débouchés. You win the battle with Macky by getting higher scholarship but st the end of the day, you lose the war of job opportunities at the back end, when you graduate!

    Moral of story, rethink your strategy and pick your battle!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (22:10 PM)
      tous ces enfants que vous citer ne sont pas dans le pays en plus ils sont tous boursiers à l'étranger qu'ils étudient avec notre argent. donc mieux vaut généraliser les bourses comme l'avait wade pour permettre aux enfants des paysans d'avoir leur chance de reussir aussi comme ses enfants de ministres. je crois que si macky sall n'avait pas de bourse à l'époque je crois qu'il lui serait difficile aujourd'hui d'etre là où il est.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (22:01 PM)
    Vous allez voir: Les prix vont dimunuer mais vous aurez moins dans vos plats. Le pain du petit déjeuner sera plus petit et au lieu de beurre vous aurez cette patte dégueulasse qui ne fond meme pas au Soleil. Le temps que le Monsieur se fera reélire et hop cela va recommencer.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (22:04 PM)
    Cela ne m étonne pas des nullards que j ai vus à la télé prétendant représenter le mouvement.

    Incapables de faire une phrase dans un français correct.

    Si ce sont ces petits TARÉS que MAKY avait en face de lui, cette honteuse capitulation ne m étonne pas.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (22:04 PM)
    Macky une erreur de l’histoire politique du Sénégal.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (22:08 PM)
    MAKY Sall c est le malheur et la déchéance personnifies. Qu avons nous fait au bon Dieu ?
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (22:20 PM)
    Ndéki 50F, Agne ou Rétention 100F et le dessert c gratis

    vive le Président Sall
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (22:20 PM)
    Ndéki 50F, Agne ou Rétention 100F et le dessert c gratis

    vive le Président Sall
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (22:21 PM)
    Macky Sall fait vraiment preuve de président par défaut avec plus de 25 milliards de retards de bourses le voila qu'il augmente les bourses et baisse le prix des tickets c'est nul
    Auteur

    Ohlalala

    En Mai, 2018 (22:31 PM)
    Cher ami,

    tu peux reprocher a mary teuw Niane tout ce que tu veux, mais de ne pas etre un bon scientifique, sa way, WANA GONGA, wakho deug nak, seugn bi ngua balma.

    Sincerement la mechantete de nos compatriotes n a pas souvent de limites et c est desolant. Tu sais tout ce que MTN a fait pour les Universites senegalaises en terme d innovations, de reformes parfois courageuses? Sincerement, comme disait l autre, je doute vraiment de l homme senegalensis. Faut etre honnete dans la vie et dire les choses, mais les vrais.

    il faut s approcher de l homme pour connaitre sa vraie valeur.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (06:12 AM)
      sans mechancete aucune, en tant que enseignant-chercheur senegalais expatrie, j'avais cherche a savoir qui est mtn. mais j'ai ete vraiment decu par son cv. le mec n'a fait aucun travavail de recherche et est devenu pt de classe exceptionnelle. sur quel critere les e-c avancent-ls dans ce pays?
      c'est une honte pour un professeur digne de publier un tel cv vide en recherche. finalement au senegal on se debrouille pour avoir le doctorat, puis on lit des cours aux etudiants pendants 30 ans et on devient pt.
      si vous voulez etre ministre dans ce pays, occupez les medais, faites le malin et devenez celebre dans votre domaine
    • Auteur

      Phil

      En Mai, 2018 (15:33 PM)
      mon frère va occuper les médias ndax nga nek ministre si tu veux réussir yénél sa morom lo yéné sa bop.

      merci j'espère juste que t'a un cv à la hauteur pour critiqué mtn.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (22:31 PM)
    DAYE DOULATI REKKK
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (22:33 PM)
    limoy GOLO DEH BABOUNE DOUNNDE
    Auteur

    Makadaam

    En Mai, 2018 (22:33 PM)
    Vous ne pouvez payé les bourses à temps et vous augmentez les charges.tant mieux.
    Auteur

    D.

    En Mai, 2018 (22:39 PM)
    A son accession au pouvoir, le Président de la République a choisi de faire de l'Education, de la Formation, de l'Enseignement supérieur et de la recherche, des piliers de la politique de développement économique et social du pays définie dans le cadre du PSE.



    Il a voulu aussi asseoir une université d'Excellence, favorable à la réussite des étudiants, des enseignants, des chercheurs.





    Travailler et laisser parler....c'est la voie de l'émergence du Sénégal avec le Président Macky SALL.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (22:49 PM)
    Les multi cartouchards comme ce Daddy Diatta doivent s'en aller et laisser les bons étudiants travailler, ils trouveront toujours des moyens pour soulever encore des problèmes, ils sont pour la plupart des pions des politicards. :taala_sylla: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (22:58 PM)
    Comme si le problème de l'enseignement était seulement les bourses. ''Bourse pour tous'' n'est pas viable,c'est une bombe sale en retardement  :rigolo: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (22:59 PM)
    MACKY n a rien donné car c est avec argent de ces étudiants provenant des contribuables qu il essaye d acheter la vie de 2 étudiants soyez incorruptibles vous les étudiants et dites vous que ses sanctions que vous réclamez vous feront marquées l histoire estudiantine sénégalaise à jamais et accompagnera le repos mérité de vos valeureux compagnons tombés sur le champ de bataille INTERIEUR FINANCE ENSEIGNEMENT ou rien n échangez pas la vie de FALLOU avec de l argent tout ou rien vamos
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (23:05 PM)
    MERCI MACKY. Y A TROP DE SOXOR DANS CE PAYS
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (23:05 PM)
    MERCI MACKY. Y A TROP DE SOXOR DANS CE PAYS
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (23:05 PM)
    MERCI MACKY. Y A TROP DE SOXOR DANS CE PAYS
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (23:05 PM)
    MERCI MACKY. Y A TROP DE SOXOR DANS CE PAYS
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (23:25 PM)
    L'ETAT doit faire la politique de ses moyens. Li si kaname... Il faut arrêter de créer des disparités entre le citoyens  :taala_sylla: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (23:48 PM)
    DU NIMPORTE QUOI CE PAYS. BET YANOUWOUL WAYE WARNA XAM LOU BOB ATTAANE
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (00:41 AM)
    Arretez de tout degager. Moi je prefere que l'on donne plus aux etudiants qu'a ces agences et ministeres budgetivores qui ne sont la que pour caser sa clientele politique. Prenez-le.

    les causes de la grve (mort de fallou) sont alimentaires aussi. la majorite des etudiants vit loin de leur parents, et sont sans moyens.

    On fait une augmentation a vos bourses et on reduit le cout de vos tickets de restaurant. je pense que ce sont des acquis> maintenant, reste a voir si ces engagements seront respectes. Il fallait dire au president que vous prendez un rendez-vous si les engaements ne sont pas respectes pour le rencontrer sans passer par le ministre de tutuelle.

    Vous n'aurez meme plus besoin de barrer l'avenue cheikh anta diop pour vous faire entendre. il doit vous prendre en audience,

    rejoignez les amphis au plus vite, Allez etudier pendant qu'il est temps. Ces greves a repetition jouent sur le niveau des etudiants, elles creent un relachement.

    Diangue rek moo woor
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (00:52 AM)
    En tout cas les désserts gracieusement remis à nos tirailleurs sont trop cher payés.

    Seulement pour ces "largesses sélectives",notre pays se doit il d’être la vache laitière de la France?Le port,les télécommunications les routes,le pétrole,le gaz ,bref toute notre économie doit elle être mise à contribution pour "payer"cette dette de quelques fruits à des hommes qui défendaient une autre patrie?

    Président,vous avez fait trop de mal à ce pays.

    Et trop maladroitement vous TENTEZ de JUSTIFIER la main-mise de la France sur notre pays en le faisant faisant " recoloniser" sagement,au lieu de vous repentir et demander pardon aux Sénégalais.Du jamais vu !!!

    Nous souffrons et vous anéantissez nos espoirs de sortir de la pauvreté.

    Voilà que vous nous demandez un second mandat.Pour tuer ce qui reste de notre économie en installant des entreprises françaises en faillite comme "Doux" qui va anéantir l'aviculture ici?

    Vous me faites honte.

    Je dirais même que vous nous avez "honti",comme disait le parent Sérére.
    Auteur

    Macky Sall Ngary

    En Mai, 2018 (01:50 AM)
    Macky korr Marieme Faye moo ko yorr



    Macky Sall Ngaari gorko torodo



    Avec Macky pour un Senegal emergent et eduque



    Avec Marieme pour Servir le Senegal
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (01:53 AM)
    Ces étudiants qui jubilent sont des idiots. Macky les a eu. Il va réduire le nombre des bourses pour pouvoir augmenter la somme, c'est aussi simple et sans conséquence sur le budget de l'Etat.  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (02:06 AM)
    @À celui qui a publié le CV de Mary Teuw en haut



    Ils confirment ce qu'on a dit plus haut. Mary Teuw Niane n'a pas 10 papiers solides..... Pour un bon chercheur ou (Professeur de classe exceptionnelle), seulement la dernière page compte. Le reste c'est de la littérature.



    1) Les publications 1, 2, 3 et 4 sont des comptes rendus



    2) Le reste c'est du n'importe quoi publié dans des revus bidons comme afrika mathematika, arima etc.... Aucune revue ou journal de renom n'accepterait ces résultats triviaux.



    3) Vous remarquerez qu'il (Mary Teuw) n'a jamais fait un travail à lui seul.



    Wassalam









    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (06:10 AM)
      bien dit mon ami. sans mechancete aucune, en tant que enseignant-chercheur senegalais expatrie, j'avais cherhce a savoir qui est mtn. mais j'ai ete vraiment decu par son cv. le mec n'a fait aucun travavaux de recherche et est devenu pt de calsse exceptionnelle. sur quel critere les e-c avancent-ls dans ce pays?
      c'est une honte pour un professeur digne de ppublier un tel cv vide en recherche. finalement au senegal on se debrouille pour avoir le doctorat, puis on lit des cours aux etudiants pendants 30 ans et on devient pt.
      si vous voulez etre ministre dans ce pays, occupez les medais, faites le malin et devenez celebre dans votre domaine
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (03:08 AM)
    il met le feu et joue au pompier pour des motifs méprisables telles que sa réélection et la pérennité de la bamboula ethnique, familiale, belle famille et partisane ! un profond mépris face aux problèmes du système éducatif ! en plus c'est des promesses qui riquent de ne jamais étre tenues, ces étudiants ont bafoué la mémoire de Fallou mais le peuple n'oubliera pas et 2019 n'est plus loin ! seule la famille de Fallou a perdu dans cette affaire car comme ma grand-mère avait l'habitude de dire "kou dé rék mo gnak bakanam" ! pauvres étudiants, la promesse d'un un petit dessert et ils baissent le froc ! c'est lamentable, aucun sens du patriotisme et de la solidarité, ils ont oublié toutes leurs revendications, c'est écoeurant !
    Auteur

    Fuckmackymiçhelin

    En Mai, 2018 (03:31 AM)
    Thiey macky michelin cesses de mentir tu ne peux pas l'existant et tu veux en rajouter. L'etat court vers la banqueroute il ne peut plus payer les dettes. Alors les etudiants vont timber dans son jeu. Comme disait le chanteur Paroles et Paroles.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (04:19 AM)
    les etudiants senegalais sont les plus violents du monde,ces bus offerts vont etre tous incendies dans 4 ans
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (05:01 AM)
    And geusseum mome n'obtient toujours rien :looney:  :looney: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (05:59 AM)
    Et les desserts alors ?????
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (05:59 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:20 AM)
    Toi qui critiques MTN en remettant en cause son niveau dans sa spécialité dis-nous qui es-tu ? Quel est ton statut universitaire ? Sors ton CV avec toutes les références nécessaires. Fann nga toch?
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:20 AM)
    Toi qui critiques MTN en remettant en cause son niveau dans sa spécialité dis-nous qui es-tu ? Quel est ton statut universitaire ? Sors ton CV avec toutes les références nécessaires. Fann nga toch?
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:20 AM)
    Toi qui critiques MTN en remettant en cause son niveau dans sa spécialité dis-nous qui es-tu ? Quel est ton statut universitaire ? Sors ton CV avec toutes les références nécessaires. Fann nga toch?
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:21 AM)
    Ah oui c’est ça !!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:21 AM)
    Ah oui c’est ça !!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:21 AM)
    Ah oui c’est ça !!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:21 AM)
    Ah oui c’est ça !!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:21 AM)
    Ah oui c’est ça !!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:21 AM)
    Ah oui c’est ça !!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:21 AM)
    Ah oui c’est ça !!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:21 AM)
    Ah oui c’est ça !!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:21 AM)
    Ah oui c’est ça !!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:21 AM)
    Ah oui c’est ça !!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:21 AM)
    Ah oui c’est ça !!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:48 AM)
    ^^’(-_E »(((çè »’

    Sabotage organisé de l’école publique, une arme de construction massive détruite par ce régime à coups d’armes de destruction massive.

    L’école n’intéresse pas le régime de Maky qui organise le sabotage de l’école publique sénégalaise. Maky et son clan n’ont pas leurs enfants dans le système éducatif sénégalais ; c’est pourquoi les enfants de l’école publique de Thionk sont gazés par lacrymogène. Les enfants de Maky étudient chez Trump qui emmerde les africains. La grève arrange le régime Maky qui rit et applaudit sous cape; leurs enfants étudient à l’étranger pendant que nos pauvres et malheureux enfants trinquent au Djoloff avec des classes de 80 éléves à Hann alors que le régime de maky avait déclaré faussement 25 par classe à Macron. Après leurs enfants reviendront diriger les nôtres. Allez aux concours d’entrée pour le prytanée militaire de Saint-louis ou l’école militaire de santé, les enfants d'officiers ont des bonus points avant le début des épreuves. Les enfants des pauvres sénégalais réussissent difficilement les concours pour cette raison.

    A quand la fin de ces privilèges iniques, dignes de l’apartheid ?

    A quand l’obligation pour nos autorités de mettre leurs enfants dans l’école publique?

    A quand l’égalité de traitement des agents de l’Etat ?

    Les politiciens de Benno sont gracieusement et régulièrement payés. Le régime de Maky n’a d’argent, d’yeux et de respect que pour les politiciens. Pour un budget de 3.790, 1 milliards en 2018, Maky en détient 88 milliards

    ASSEMBLEE NATIONALE: 165 députés dont 8 vice-présidents

    Commission nationale du dialogue des territoires qui fut présidée par djibo ka, ensuite par Benoit sambou

    HCCT PDT Ousmane tanor dieng 150 membres

    Conseil économique environnemental de aminata tall : 120 membres dont 80 conseillers, 40 associés, 6 vice pdts et 6 secrétaires

    Commission sur la transparence dans les industries extractives présidée par Mankeur ndiaye

    Commission sur la protection des données personnelles : présidée par awa couddou louche

    Commission sur les investissements présidée par mamadou lamine keita

    Les PCA ont un double salaire. Les épouses de diplomates sont payées sans travailler. Les députés sortants bénéficient de prime de fin de mandat à coup de millions et de terrains à Tivaone peul. Les 517.770 bénéficiaires des bourses familiales politico-ethniques qui ne travaillent pas ont reçu 258.885.000.000 F CFA à raison 100.000 FCFA par ménage et par trimestre de 2013 à 2018. Une milice d’ASP politico-ethnique cooptée sans concours au nez et à la barbe de la police nationale. Les profs d’université et les enseignants du primaire et des collèges courent derrière des mois de salaire. Soyons sérieux.&é »’(-è^^^é »(-_



    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:49 AM)
    hé étudiants, mefiez vous des diakhal de maky qui avait poromis u mandat de 5 ans, wakh wakhéét wakhati wakhéét
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (07:22 AM)
    bravo macky
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (07:23 AM)
    merci presi

    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (07:25 AM)
    les ennemis vont mourrir encore de haine
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (07:30 AM)
    ca fera due bien
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (07:32 AM)
    bien venue a cette mesure
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (07:35 AM)
    Diadieuf way. C bien pour nous etudiants
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (07:36 AM)
    bne measure

    c excellent
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (07:40 AM)
    yes waay
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (07:41 AM)
    Tant qu'ils ne cessent pas d'offrir une bourse a tout un chacun on aura toujours des problemes.
    Auteur

    Ancien Ucadien

    En Mai, 2018 (07:46 AM)
    Ndeki à 50 francs quoi.

    C'était ça leur plateforme revendicative ?

    Et les gens assis sur des briques en TD ?

    Et les gens à 8 dans des chambres ?

    Attendez que je reprenne une carte d'étudiant, je vais prendre mon petit dej là-bas. Je travaille à côté.

    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (08:44 AM)
    Voila pourquoi tout le monde s'inscrit a la FAC même s'il n'ont pas le niveau.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (08:52 AM)
    Poste 5, yow laay wakhal. MTN est un grand universitaire sénégalais, reconnu par toute la communauté universitaire. On peut ne pas être d'accord avec lui sur sa politique mais ne le dénigrons pas scientifiquement. Supposons qu'il ne soit pas bon, au moins il a formé des bons sur la liste que vous publiez. Vous citez des noms de personnes comme étant les seuls mathématiciens parce que vous pensez que la seule qualité d'un bon universitaire c'est de faire de bons cours. Je suis désolé, c'est aussi une personne au service de sa communauté. Et ça, MTN l'a été toute sa carrière. Adulé par ses étudiants et respecté par ses pairs. ça c'est un universitaire. Le reste ne sont que propos de jaloux. Je suis sûr que vous avez une rancune contre l'homme, sinon votre acharnement ne s'explique pas. 10 papiers par an? Personne ne publie dix papiers par an. C'est totalement faux. A moins d'écrire dans Lobs et Walf. Si c'est ça le critère, il n'y a pas un mathématicien au Sénégal. Je sais que vous êtes prétentieux, mais les salomon Sambou, Jaraaf Seck, Abdou Sene, Marie Emilienne Diagne et j'en passe, ça compte pour du beurre? Ces grands mathématiciens, dont personne de sérieux ne doute, je ne suis pas sûr qu'ils publient autant par an. Quand on est haineux, on devient affabulateur. J'implore la miséricorde divine sur votre coeur.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (16:57 PM)
      en afrique on invente des termes qui font peur. c'est quoi '' professeur titulaire de classe exceptionnelle '' ? alors que le cv est vide et pauvre en papiers. les journaux ou revues ou ils sont publiés laissent à désirer...

      publications pédagogiques : ici on se connaît, il a juste recopié le james munkres.

      si tous les chercheurs mettaient tous les détails (cours, séminaires, etc...) chacun se retrouverait avec des cv de 100 pages. mary teuw a juste fait le malin et en afrique ça passe. on est titulaire
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (21:17 PM)
      contrairement en europe ou aux usa, nos chercheurs n'ont pas cette culture de publier de bons articles. ils mettent plutôt l'accent sur des postes occupes, séminaires,etc... un bon chercheur doit pouvoir s'évaluer lui même chaque année. ce cv de mary teuw est pauvre en recherche et papiers
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (09:05 AM)
    GUIR YALLA SDE SONAL GANIOU TROP PARCELLE AMOUNIOU NDOKH AY WAYYY EUPENA MACKY SALL WAKHAL SI LIIIIIIII

    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (09:57 AM)
    Macky rèk, thia kaw thia kanam Inchaallah :fbhear:  :fblike: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:48 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:48 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:48 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:48 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:48 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:48 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:48 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:48 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:48 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:48 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:48 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:48 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:49 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:49 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:49 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (10:50 AM)
      bravo mon president il y a toujours des raleurs dans ce pays continue tpn chemin
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (10:51 AM)
    Donc le gréve des étudiants n’était la mort la mort de FALLOU mas plutôt l’augmentation des bourses.Les étudiants de l"UCAD ont trahi la moire du défunt ,bien vrai que ces doléances pouvaient être demandés mais ils devaient se focaliser sur le point fondamental qui est l'assassinat de leur camarade.Mais je vois leur idée de départ était renversée devant la porte du palais.Je juge irresponsable le comportement de ces étudiants.Le Sénégal à nous :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: !!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (10:53 AM)
    Merci Président Macky Sall, merci à nos enfants étudiants qui ont su choisir la bonne direction, yônou saytané kouko tope sankou  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  



    Auteur

    Tlk

    En Mai, 2018 (12:40 PM)
    Macky a réussi son pari: éclater les organisations estudiantines. Si vous croyez qu'il va tenir ses promesses vous vous fourrez le doigt dans le cul. Ce sont des paroles de politicien vu le timing.
    Auteur

    Ibou

    En Mai, 2018 (13:52 PM)
    Aujourd'hui Fallou est sauvagement tué à cause de 36000 demain qui sera tué à cause de 40000? tout cela n'est que mascrade pour calmer la situation mais le pire reste à venir.Dagnon sonou thie nakhatéyii on veut un homme vertueux, un homme qui respecte son parole BOUGANE avec sa philosophie Gueum sa Boop qui pour la valorisation des jeunes , développement de leadership pousser les jeunes à croire en eux car ils sont le Sénégal de demain faire du Gueum sa Boop leur credo vive BOUGANE
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (14:06 PM)
    Non mais Senegal nekh na.

    Toi tu ne peux payer les bourses par manque d'argent et tu les augmente,

    On se fout de qui?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR