Samedi 06 Mars, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Vaccins contre la Covid-19 : «Il n’y a aucun intérêt, pour un gouvernement, d’empoisonner son peuple», (Député)

Single Post
Vaccins contre la Covid-19 : «Il n’y a aucun intérêt, pour un gouvernement, d’empoisonner son peuple», (Député)
Le chef de l’Etat a réceptionné les premières doses du vaccin Sinopharm. Les cibles prioritaires sont le personnel soignant de première ligne, les personnes vivant avec une comorbidité et les personnes âgées d’au moins 60 ans.

«Le Sénégal a choisi d’entamer sa campagne avec le vaccin chinois. Je pense qu’on a fait dans la mesure de nos moyens. Mais cela correspond aussi à un vaccin classique, connu, qu’on pourra expliquer aux populations. Le Sénégal n’a pas réinventé la roue», a déclaré le député Théodore Chérif Monteil.

Toutefois, le rapporteur de la mission d’information parlementaire sur les inondations et vice-président de la commission chargée des données personnelles, par rapport à la stratégie vaccinale du Sénégal, relève deux critiques.

«La première chose est qu’on n’a pas fait assez de prospective. Le Sénégal aurait pu commander le vaccin un peu plus tôt. On a mobilisé mille milliards de francs CFA. On aurait pu faire comme les autres pays. C’est-à-dire participer à la recherche, mettre de l’argent, faire du déposit et attendre d’être livré. La deuxième est qu’on a mis deux mois pour attendre le vaccin et on n’a pas communiqué. On n’a pas sensibilisé les gens. On n’a pas expliqué qu’il n’y a aucun intérêt, pour un gouvernement, d’empoisonner son peuple».

«Le Sénégal a péché sur…»

A l’en croire, il y a plein de choses qu’on aurait pu entamer, entre la commande et aujourd’hui. «Ce sont des couacs. Je pense qu’assez rapidement, les autorités en charge de la campagne de vaccination vont se reprendre pour pouvoir combler le gap. Mais le déficit communicationnel est déjà là. Aujourd’hui, il faut confier cette communication aux communicateurs, aux ‘’Badianou Gox’’, aux imams, aux notables dans les quartiers. Ce sont eux que les gens écoutent», a assuré le parlementaire hier, dans l’émission «Jury du dimanche» sur iRadio.

Avant de continuer : «L’autorité étatique est trop loin. Les gens ont des références qui sont proches d’eux. Donc, c’est avec eux qu’il faut partager la bonne information et ils serviront de relais, les médias de masse.»

Théodore Chérif Monteil d’indiquer : «La maladie a surpris tout le monde et pendant le premier semestre, les gens ont engrangé des centaines de milliers de données pour analyser et comprendre. Donc, chaque fois qu’on engrange des données, c’est pour aller de l’avant.  Nous, on a péché sur ça. On ne fait pas assez de prospective dans notre pays. On n’anticipe pas.»

«Le seul moyen de garantir la transparence, c’est…»

Dans un autre registre, le député déclare que pour convaincre les plus réticents face à ces vaccins, les premiers à être vaccinés seront le chef de l’Etat, les ministres, les chefs religieux, le professeur Moussa Seydi. «Il y a des gens qui, dès qu’ils vont se vacciner, montreront à tout le monde qu’il n’y a aucun danger à se faire vacciner. Il faut donner l’exemple, en rassurant les populations», dit-il.

Sur comment garantir la transparence dans la sélection des personnes qui doivent avoir droit à ce vaccin, l’invité dominical de Mamadou Ibra Kane a laissé entendre : «Le seul moyen de garantir la transparence, c’est de laisser le Comité national de gestion des épidémies (CNGE) faire son travail.»

Car pour le député, «on a les outils qu’il faut pour faire les bons choix. Mais il est important que l’Etat fasse comprendre aux populations que la vaccination n’arrête pas le comportement responsable et citoyen qu’on doit avoir, pour éviter la contamination».


13 Commentaires

  1. Auteur

    Mort De Rire

    il y a 2 semaines (13:22 PM)
    Depuis quand nos États se soucient de leurs peuples ?
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (14:31 PM)
      malheureusement ils le font. pour linteret de largent
      ils suivent leurs maitre franmacon criminel
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (14:32 PM)
      personne ne veut de vos vaccin svp
      laissez nous mourir de corona si ca existe bien
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Deug Deug

    il y a 2 semaines (13:45 PM)
    La mission de l'état c'est de abrutir la population pour pouvoir toujours nous contrôler.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (13:57 PM)
    Quand on veut se maintenir au pouvoir pour 30 ans on diminue la taille de sa population, et quel meilleur moyen qu'un vaccin. Mais heureusement, comme il s'agit du chinois et éventuellement du russe, pas de soucis, ce sont des vaccins classiques. Mais Pfizer et Moderna, merci... Yoyou môme bakhoul, ay test grandeur nature
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (13:57 PM)
    Quand on veut se maintenir au pouvoir pour 30 ans on diminue la taille de sa population, et quel meilleur moyen qu'un vaccin. Mais heureusement, comme il s'agit du chinois et éventuellement du russe, pas de soucis, ce sont des vaccins classiques. Mais Pfizer et Moderna, merci... Yoyou môme bakhoul, ay test grandeur nature
    {comment_ads}
    Auteur

    Peuples

    il y a 2 semaines (14:12 PM)
    On ne cherche pas à nous empoisonner, mais

    à nous stériliser ou nous utiliser pour l'expérimentation. De toutes les façons nos gouvernants ne font qu'obeir à leurs maîtres toubab
    Top Banner
    Auteur

    Bon Sens

    il y a 2 semaines (14:25 PM)
    Mais faire vacciner contre un virus facile à soigner et inoffensif c'est empoisonner
    {comment_ads}
    Auteur

    Jacob

    il y a 2 semaines (14:33 PM)
    Vaccination vs Machination.

    La stratégie trouble de l'État sur la vaccination/machination.

    Quand l'État annonce, je veux votre bien je vous invite à vous vacciner mais dans sa pratique ce même État vous épie, vous traque, vous mate et vous incarcère si vous essayez d'avoir des idées contraires à celles de la majorité il y a lieu d'avoir des doutes. Personne n'a le droit aujourd'hui de s'organiser pour résister face à cette furie injustifiée animée par l'État et sa police.

    Quand l'État aura réussi à museler toute voix dissidente, il facilitera bien la vaccination pour tous s'il pense que ceux qui se sont indignés de sa pratique vont être doux comme des agneaux et accepter qu'on les vaccine. Je ne veux faire point d'amalgame mais force est de constater qu'à l'heure où un consensus national devrait prévaloir pour avoir l'accord de tous sur la nécessité de la vaccination, nous assistons à une fissure réelle au sein de la même communauté sénégalaise. Les uns portent fièrement l'effigie de leur mentor en profil et l'autre pan est guetté quand il ose même réfléchir sur sa propre stratégie de survie. J'accuse cet État sénégalais de ne pas être rassembleur, ni unificateur pour tous ses fils. La stratégie est claire, c'est dans ce tohu-bohu fait dans l'incarcération de toutes les sentinelles de la démocratie qu'il veut nous imposer son vaccin qu'il est allé quémander.

    Dans ce même ordre d'idée nous ne pouvons gober comment ce même Etat a distribué 1000 milliards et zéro franc pour les daaras, mais continue de traquer les petits talibés et de s'en prendre aux maîtres coraniques, les uns bastonnés et les autres embastillés. Son vaccin passera mal auprès de cette frange importante de la communauté.

    L'État a ouvert plusieurs front inutiles et pourtant veut gagner son front contre la pandémie. Je doute de la pertinence de son choix.

    On est plus que jamais divisé et les moments sont troubles.

    Et l'État, garant des libertés individuelles et collective est le seul aujourd'hui qui peut mettre fin à cette scission du Sénégal entre pro et anti gouvernement. Si Macky veut réduire les opposants à leur plus simple expression, son excès de zèle l'emportera sur ses prouesses supposées dans le maquis où nos ''jambars'' ont fait preuve de bravoure en récupérant des zones hostiles et faire revenir dès populations en quête d'espoir.

    Et justement dans la même zone où l'espoir est en train de naître (Casamance) que la consternation s'est installée sitôt avec les femmes de Bignona qui sont allés dans les bois sacrés afin de conjurer le mal qui s'est abattu sur leur fils accusé selon elles a tort d'abus sexuels et de menaces de mort.

    La pilule vaccinale peut certes être avalée mais elle aura du mal à avoir l'adhésion de toute la communauté car entre ceux qui étaient foncièrement hostiles, ceux qui veulent tenir leur rassemblement (Ziara) en mettant de côté les interdits de rassemblement et ceux qui sont maintenant épiés et embastillés mais surtout leurs parents et proches qui ne veulent que leur libération, les différents fronts sont trop ouverts pour qu'un consensus puisse se prévaloir.

    Seul l'État peut choisir entre sa vaccination et sa machination où mettre le paquet.

    De toutes les façons, celui qui ne veut ni la paix ni la quiétude dans ce pays, se préoccupera peu de la santé de ses citoyens.

    Le Président peut tout arrêter et faire revenir tout le monde à l'essentiel car il l'a dit lors de son face à face après son adresse à la nation du 31 Décembre 2020.

    Il décide de la justesse de rendre justice ou pas, à ce niveau aucun doute n'est plus permis même si il a soutenu le contraire à la RFI. Que chacun se le tienne pour dit/

    {comment_ads}
    Auteur

    Shaytanovirus

    il y a 2 semaines (14:40 PM)
    URGENT !!!

    Cette « guerre » contre cette soi-disant pandémie « CORONAVIRUS » cache en réalité une guerre contre la religion, Macron l’avait clairement dit dans un de ses discours.

    ALLAH NOUS L’A FAIT SAVOIR. IL Y’A DEUX PERCEPTIONS DANS CETTE PANDEMIE.

    Aux yeux du peuple, il y’a la maladie qui est la grippe plus virulente pour certaine catégorie de personnes. Ce petit virus que les médias dans leur campagne de marketing de la peur ont appelé baptisé « virus tueur ». MDR

    Aux yeux de l’élite sataniste et des dirigeants traitres, le virus c’est la religion. Pour eux la pandémie prendra fin quand il y aura plus un seul croyant en Dieu. Leur nouveau désordre mondial a pour but d’écarter la religion de l’espace public. A travers la vaccination, des nanoparticules seront injectées à la population ce que les rendra faible sur le plan immunitaire et contrôlable physiologiquement. Contrôlable c’est-à-dire que l’on pourra vous faire éloigner ce que vous devrez normalement aimer et éliminer votre conscience spirituelle. Vous avez le droit de considérer cela de la « théorie du complot » mais nous aussi nous avons le devoir de vous prévenir. Salam





    URGENT !!!

    Cette « guerre » contre cette soi-disant pandémie « CORONAVIRUS » cache en réalité une guerre contre la religion, Macron l’avait clairement dit dans un de ses discours.

    ALLAH NOUS L’A FAIT SAVOIR. IL Y’A DEUX PERCEPTIONS DANS CETTE PANDEMIE.

    Aux yeux du peuple, il y’a la maladie qui est la grippe plus virulente pour certaine catégorie de personnes. Ce petit virus que les médias dans leur campagne de marketing de la peur ont appelé baptisé « virus tueur ». MDR

    Aux yeux de l’élite sataniste et des dirigeants traitres, le virus c’est la religion. Pour eux la pandémie prendra fin quand il y aura plus un seul croyant en Dieu. Leur nouveau désordre mondial a pour but d’écarter la religion de l’espace public. A travers la vaccination, des nanoparticules seront injectées à la population ce que les rendra faible sur le plan immunitaire et contrôlable physiologiquement. Contrôlable c’est-à-dire que l’on pourra vous faire éloigner ce que vous devrez normalement aimer et éliminer votre conscience spirituelle. Vous avez le droit de considérer cela de la « théorie du complot » mais nous aussi nous avons le devoir de vous prévenir. Salam







    URGENT !!!

    Cette « guerre » contre cette soi-disant pandémie « CORONAVIRUS » cache en réalité une guerre contre la religion, Macron l’avait clairement dit dans un de ses discours.

    ALLAH NOUS L’A FAIT SAVOIR. IL Y’A DEUX PERCEPTIONS DANS CETTE PANDEMIE.

    Aux yeux du peuple, il y’a la maladie qui est la grippe plus virulente pour certaine catégorie de personnes. Ce petit virus que les médias dans leur campagne de marketing de la peur ont appelé baptisé « virus tueur ». MDR

    Aux yeux de l’élite sataniste et des dirigeants traitres, le virus c’est la religion. Pour eux la pandémie prendra fin quand il y aura plus un seul croyant en Dieu. Leur nouveau désordre mondial a pour but d’écarter la religion de l’espace public. A travers la vaccination, des nanoparticules seront injectées à la population ce que les rendra faible sur le plan immunitaire et contrôlable physiologiquement. Contrôlable c’est-à-dire que l’on pourra vous faire éloigner ce que vous devrez normalement aimer et éliminer votre conscience spirituelle. Vous avez le droit de considérer cela de la « théorie du complot » mais nous aussi nous avons le devoir de vous prévenir. Salam



    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (16:59 PM)
    Parle pour les débiles
    Top Banner
    Auteur

    Baye Fall

    il y a 2 semaines (17:38 PM)
    Kou dougue ci keur diambour pour vacciner lo fa dieule ya kham.....de toute façon qui ne veux ppas etre vacciner ne le fera pas...

    Ensuite cher Macky, le ministre de la sante, chers deputes.......certes aucun gouvernement ne veut pas sacrifier son peuple, mais le probleme

    est que vous ne savez pas comment est compose ce putain de vaccin....meme le militaires americains 77 % ne le veulent pas.

    Si vous faite vacciner un Senegalais, alors vu que vous etes aussi souciants....permet aux population de vous denoncez quand ce putain de vaccin aura fait ses effets secondaires devastatrices,...comme ça les personnes aurons des dedomagements. de la part de l'etat...etes vous pret pour assumer...???????

    Pour chaque victime du vaccin 1 millard de fcfa.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sénégalais 3.0

    il y a 2 semaines (19:03 PM)
    Vous avez tout compris les gars !????

    {comment_ads}
    Auteur

    Piqûre

    il y a 2 semaines (21:33 PM)
    Bon sang, piquez vous et foutez nous la paix!

    Les sénégalais ont une intelligence insoupçonnée ;ils ont d'autres préoccupations que de servir de cobayes .
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (22:03 PM)
    UNE FOIS LE MATCH DE FOOT TERMINÉ ET LE SCORE CONNU,IL EST AISÉ DE CONNAÎTRE LES RÉUSSITES ET LES MANQUEMENTS DES UNS ET AUTRES.

    DE SAVOIR QUELLE EST L'APPORT DE X OU LA RESPONSABILITÉ DE Y DANS LA VICTOIRE OU LA DÉFAITE.

    CETTE PANDÉMIE A SURPRIS LE MONDE ENTIER.

    LE FAIT QUE LE PAYS LE PLUS ENDEUILLÉ SOIT LA " PREMIÈRE PUISSANCE" MONDIALE ,LES USA, DOIT NOUS POUSSER À PLUS D'HUMILITÉ.

    CETTE PANDÉMIE N'A PAS DE PRÉCÉDENT CONNU.

    TOUS LES GOUVERNEMENTS FONT DU " LEARNING BY DOING".

    TOUS LES GOUVERNEMENTS TÂTONNENT ET SE REAJUSTENT AU FUR ET À MESURE.



    POUR CE QUI EST DE L'ACCEPTATION OU NON DE LA VACCINATION PAR LES POPULATIONS,IL FAUT PLUTÔT SE DÉSOLER DE L'EXISTENCE DE THÉORIES COMPLOTISTES VÉHICULÉES PAR DES POLITICIENS , DES SYNDICALISTES EN MAL DE REPRÉSENTATIVITÉ ET DES MÉDECINS À LA RECHERCHE EFFRÉNÉE DE BUZZ .

    COMMENT PEUT-ON ACCUSER CE VACCIN CHINOIS DE CONSÉQUENCES FÂCHEUSES SUR LA FÉCONDITÉ DE NOS FEMMES ALORS QUE CHINOIS ET INDIENS SONT LES PRINCIPAUX DÉTENTEURS DE L'ESSENTIEL DES CHAÎNES DE FABRICATION DES TOUS LES VACCINS UTILISÉS DANS LE MONDE?

    POURQUOI FAIRE AVEC CE VACCIN CE QU'ILS N'ONT PAS FAIT AVEC TOUS CES VACCINS QUE L'ON UTILISE DANS CE PAYS QUOTIDIENNEMENT OU DANS DES CAMPAGNES DE VACCINATION COMME LE PEV?

    QUAND ON À CETTE DEFIANCE ENTRETENUE PAR LA PROPAGANDE DES MÉDIAS FRANÇAIS CONTRE TOUT CE QUI N'EST PAS OCCIDENTAL, ELLE N'EST QU'UN DES DERNIERS SOUBRESAUTS D'UNE BÊTE À L'AGONIE.

    IL EST ,EN EFFET,LOIN L'ÉPOQUE OÙ L'EUROPE FAISAIT LA PLUIE ET LE BEAU TEMPS DANS LES PAYS DU TIERS- MONDE.

    L'ÉPOQUE OÙ LES REGARDS ÉTAIENT RIVÉS SUR L'OCCIDENT EN QUÊTE DE SOLUTION POUR TOUT ET N'IMPORTE QUOI.

    C'EST VRAI QUE LES ESPRITS RESTENT ENCORE À DÉCOLONISER.

    ENCORE AUJOURD'HUI,DES AFRICAINS CONTINUENT À CROIRE BEAUCOUP PLUS EN UNE PAROLE OCCIDENTALE QU'EN N'IMPORTE QUELLE AUTRE PAROLE.

    SURTOUT ASIATIQUE OU AFRICAINE .

    C'EST LA CONSÉQUENCE DES PERNICIEUSES LEÇONS DISTILLÉES PAR NOS PROGRAMMES D'ENSEIGNEMENT ET DE CAMPAGNES MÉDIATIQUES MENÉES PAR DES MEDIAS COMME RFI ET FRANCE 24.

    ON NOUS A PATIEMMENT INCULQUÉ LE MÉPRIS DE NOUS- MÊMES

    COMME QUOI LA PROPAGANDE MEDIATIQUE EST,DE LOIN, PLUS EFFICACE QUE LA POLITIQUE.DE LA CANNONIÉRE .

    CEUX QUI REPROCHENT À GABRIELLE KANE SON NOM CHRÉTIEN OU SON APPARTENANCE ETHNIQUE NE SONT RIEN D'AUTRES QUE DES SUPPOTS DU NÉOCOLONIALISME.

    COMME DISAIT L'AUTRE : " PEU IMPORTE QUE LE CHAT SOIT NOIR OU BLANC, L'ESSENTIEL C'EST QU'IL ATTRAPE DES SOURIS".

    PEU IMPORTE QUE GABRIELLE SOIT CHRÉTIENNE OU MUSULMANE, PEULE OU. D'UNE AUTRE ETHNIE, L'ESSENTIEL C'EST QUE SON COMBAT SOIT JUSTE .

    ET IL L'EST.

    LES CHINOIS DÉPOSENT DES MILLIERS DE BREVETS D'INVENTIONS CHAQUE ANNÉE QUAND NOUS AFRICAINS, NOUS PERDONS NOTRE TEMPS DANS DES QUERELLES INUTILES LIÉES À LA RELIGION ET À L'ETHNIE.

    CE QU'IL NOUS FAUT C'EST DES LABORATOIRES BIEN ÉQUIPÉES ,DES CHERCHEURS BIEN FORMÉES ,UN ÉTAT PRÉVENANT POUR SORTIR DE NOTRE DÉPENDANCE À L'OCCIDENT .

    WA SALAM.



    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email