Lundi 06 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

WORLD VISION : "Reverdir l'Afrique au Sénégal" veut reboiser 160 000 hectares d'ici 2022

Single Post
WORLD VISION : "Reverdir l'Afrique au Sénégal" veut reboiser 160 000 hectares d'ici 2022

En collaboration avec World Agroforestry, World Vision/Sénégal a organisé, ce mercredi, un atelier intitulé "Regreening l'Afrique au Sénégal’’. Un projet qui vise à reverdir 160 000 hectares d'ici 2022.

"Ce projet sort du mouvement Regreening Africa ou reverdir l'Afrique. C'est un projet de 5 ans qui a pour objectif l'amélioration de la subsistance de la résilience des ménages, mais surtout la restauration des écosystèmes en général", a, de prime abord, expliqué Anna Daba Diouf, Coordonnatrice du projet ‘’Reverdir l'Afrique au Sénégal’’.

Par ailleurs,  Daba Diouf a signalé que les populations cibles sont les agriculteurs et les éleveurs. "Et nous interviendrons dans trois régions du Sénégal, à savoir Fatick, Kaffrine et Kaolack. Et nous serons plus précisément dans 45 communes du Sénégal réparties dans ces trois régions", a  informé la coordonnatrice. 

 

Cette dernière, renseigne aussi que l'engagement du projet est de reverdir 160 000 hectares d'ici 2022, pour une cible de 80 000 ménages avec un coût total de 2 006 974 euros, soit plus de 1milliard 300 millions de francs Cfa.

 

Mme Diouf a également indiqué que la vulnérabilité a plusieurs composantes. Et le premier facteur, c'est la dégradation de l'environnement et la pauvreté des sols qui font qu'il y a moins de rendements. "Et ce projet est une réponse à la dégradation de l'environnement. Et il nous faut restaurer ces terres pour avoir un rendement meilleur afin de contribuer à la sécurité alimentaire", a conclu la coordonnatrice du projet.

De son côté, Dr Andew Catford, Directeur  World Vision/Sénégal,  estime que l'Afrique est un continent extrêmement affecté par les phénomènes tels que la désertification, la dégradation des terres qui ont des effets socio-économiques et environnementaux néfastes aux populations.

 


affaire_de_malade

10 Commentaires

  1. Auteur

    Fatiq

    En Mars, 2019 (16:47 PM)
    voila du concret et du durable pour l intérêt exclusif des sénégalais surtout du bassin central affecte par la pauvreté des sol

    bonne continuation et merci
    Top Banner
  2. Auteur

    En Mars, 2019 (16:54 PM)
    Excellente initiative. Mais comme c'est pas politique ya pas de commentaires.pour faire de la politique il faut vivre et l'arbre nous donne de l'oxygène aspire les émissions de co2 apporte la pluie freine le desert et arrete le réchauffement climatique. L'agence nationale de la grande muraille verte devrait les accompagner dans cette initiative au lieu de payer beaucoup d'argent a cette secte sukyo maikari pour louer des jeunes africains à venir faire du reboisement
    {comment_ads}
    Auteur

    Paco

    En Mars, 2019 (17:02 PM)
    Dommage que cette ONG ne recrute que des chrétiens comme Cadres de son organisation
    {comment_ads}
    Auteur

    Mixx

    En Mars, 2019 (17:06 PM)
    IL FAUT SURVOLER DAKAR PAR LES AIRS POUR VOIR QUE LE SÉNÉGALAIS N'A AUCUNE CONSCIENCE DE SON ENVIRONNEMENT, QUE DU BÉTON, PAS D'ARBRES NI D'ESPACES VERTS.VOILA POURQUOI DAKAR ÉTOUFFE EN PÉRIODE DE CANICULE.ON DOIT INCULQUER LES SÉNÉGALAIS ET LES DAKAROIS EN PARTICULIER L'IDÉE D'UN ENVIRONNEMENT VERT ET LES POUVOIRS PUBLICS ONT UNE RESPONSABILITÉ DANS CA.ALLEZ A KIGALI AU RWANDA ET VOUS SEREZ ÉTONNÉS, LES RUES SONT PROPRES AVEC DES PLANTES ET DES ARBRES PARTOUT.
    {comment_ads}
    Auteur

    Macaron

    En Mars, 2019 (17:14 PM)
    si vous voulez reussir il faut payer les villageois pour planter les arbres et surtout les arroser jusqu'a maturite au minimum 5ans
    Top Banner
    Auteur

    Silagné

    En Mars, 2019 (17:36 PM)
    C'est une très belle initiative. Toutefois, pour garantir les chances de réussite de ce projet, je conseille à ces initiateurs de travailler en étroite collaboration avec les services des Eaux et Forêts. Le reboisement c'est très technique. Si ce projet est réalisé par des mains inexpertes, il va sans dire qu'il connaitra un échec cuisant. Les zones d'intervention du projet ont la particularité d'avoir des sols dior ou quelquefois sulfatés acides donc le choix des espèces à planter reste entre autres, une condition sine qua non de succès ou d'échec des plantations. A bon entendeur salut !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2019 (17:49 PM)
    Et la muraille verte au nord, où en est-on?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2019 (19:06 PM)
    Oui comme ça on aura plus de pluie.
    {comment_ads}
    Auteur

    Patrick

    En Mars, 2019 (09:28 AM)
    Ce projet n'essaie pas de reboiser les communes concernées par la plantation, qui est difficilte, coûte cher et demande un suivi assidu autant que de l'irrigation. Au contraire, il se base sur la régénération assistée, parfaitement adaptée à ces régions, et qui a fait ses preuves.
    Top Banner
    Auteur

    En Mars, 2019 (18:51 PM)
    Je prie pour que ce projet sois une réussite total pour qu il ai un deuxième financement qui va s etendre sur tout le territoire sénégalais

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email