Mercredi 27 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

5 raisons de nommer Aliou Cissé en remplacement de Giresse

Single Post
5 raisons de nommer Aliou Cissé en remplacement de Giresse
Le Sénégal cherche un entraîneur pour son équipe nationale de football, après le limogeage d’Alain Giresse. Mais qui, plus qu’Aliou Cissé, a le meilleur profil pour le poste ?
 
1-Les sélectionneurs nationaux font les meilleurs résultats

 
Des statistiques publiées par «L’Equipe» montrent sur les dix dernières éditions de la Coupe d’Afrique des nations (Can), la compétition a été le plus souvent remportée par un technicien africain. A six reprises : l’Afrique du Sud en 1996 avec Clive Barker, le Nigeria (2012) avec Stephen Keshi et l’Egypte (4 fois) avec Mahmoud El-Gohary (1998) et Hassan Shehata (2006, 2008, 2010).

Les statiques démontrent également qu’en 2010, par exemple, six (6) techniciens locaux (sur 16 entraîneurs) étaient présents sur la ligne de départ (37,5%) et ils ont obtenu de meilleurs résultats que leurs concurrents étrangers. En demi-finales, trois d’entre eux (75%) étaient toujours en course. Autant dire que si les moyens mis à la disposition des entraineurs étrangers sont mis entre les mains des coaches locaux, ces derniers font de meilleurs résultats.

2-Capitaine de l’équipe au Mondial de 2002

 
Né en 1976 à Ziguinchor le 24 mars 1976, Aliou Cissé ancien défenseur et milieu de terrain,  était le capitaine de l’équipe nationale de football  qui a atteint la finale en 2002 au Mali et les quarts de finale de la coupe du monde la même année. Il a beaucoup aidé l’entraîneur de l’époque, Bruno Metsu, dans la gestion du groupe, puisqu’il a été son représentant sur le terrain, poussant les joueurs, sachant leur dire le discours qu’il faut et n’hésitant même pas à élever la voix quand cela s’avère nécessaire. Un tempérament qui lui avait valu le sobriquet d’ «aboyeur» de l’équipe nationale.
Aliou Cissé fait  également partie du groupe du Paris Saint Germain (Psg),  vice-champion de France en 1999-2000. Avec le Psg, il a participé à la Ligue des champions en 2000-2001.  De 2002 à 2006, il a  évolué dans le championnat d’Angleterre.
 
3- Il a géré plus de la moitié des joueurs actuels de l’équipe

 
Aliou Cissé est aussi l’entraîneur de l'équipe olympique de football, quart de finaliste des jeux olympiques de Londres en 2012. L'Équipe du Sénégal olympique de football représente en effet le Sénégal dans les compétitions de football espoirs comme les jeux olympiques d’été où sont conviés les joueurs de moins de 23 ans. S’étant qualifié aux Jeux olympiques d'été après avoir battu en match de barrage Oman (2-0), les «Lionceaux» ont atteint les quarts de finale aux Jeux Olympiques d'été de Londres 2012. Dans cette équipe évoluait  plus de la moitié des joueurs actuels de l’équipe nationale dont Zargo Touré, Pape Ndiaye Souaré, Kara Mbodji…
 
4- Membre de la Dtn, président section foot du Casa Sport

 
Aliou Cissé est également membre de la Direction technique nationale (Dtn), donc sa technicité est reconnue par la Fédération sénégalaise de football. En octobre dernier, il a été coopté pour être le président de la Section football du Casa Sport.  Son ambition clamée est de faire  de ce club de la région sud du pays,  « un club attrayant et compétitif au plan national et africain. Un grand club professionnel et compétitif ».
 
5- Il réunit les critères édictés par Augustin Senghor

 
Aliou Cissé réunit donc tous les critères définis par le président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf). Augustin Senghor disait que le remplaçant de Giresse doit être «un entraineur de haut niveau qui a un vécu, une expérience et un bon relationnel». Aliou Cissé a même plus que cela : il est un vrai patriote.

Lorsque le Sénégal devait joueur ses matchs capitaux contre l’Egypte et le Botswana, il était là pour soutenir Giresse parce qu’il avait eu à gérer la moitié des joueurs que le technicien français avait convoqué. De Giresse, il disait : « c’est un entraîneur expérimenté, il a été choisi pour mener à bien les destinées de cette équipe nationale. Nous, en tenant que technicien, on échange avec lui pour lui donner notre avis ou notre ressenti, s’il nous le demande. En tant qu’ancien capitaine, entraîneur et membre de la Dtn (Direction technique nationale), je donnerai tout ce que j’ai pour la réussite d’Alain Giresse». Il ne le faisait pas pour le technicien français, mais pour le Sénégal. La preuve : « ce serait irresponsable et inconcevable que je sois en dehors des choses du football après avoir porté ce maillot, avoir été capitaine de l’équipe nationale et s’être reconverti entraîneur», disait-il.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email