Jeudi 29 Septembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Bashir Abdi en bronze dans le marathon des Mondiaux d’athlétisme

Single Post
Bashir Abdi, médaillé de Bronze du championnats du monde d'athlétisme 2022
Bashir Abdi a remporté la médaille de bronze dans le marathon des championnats du monde d'athlétisme 2022 dimanche à Eugene, aux Etats-Unis. À l'issue des 42,195 km dont l'arrivée était jugée à l'ombre de l'Autzen Stadium, le médaillé de bronze des JO de Tokyo l'an dernier n'a été devancé que par les Ethiopiens Tamirat Tola, sacré champion du monde en 2h05:37, nouveau record des championnats, et Mosinet Geremew, médaille d'argent en 2h06:44. Abdi a franchi la ligne d'arrivée de son 8e marathon en 2h06:48.

Pour le Gantois d'origine somalienne de 33 ans, il s'agit d'une troisième médaille dans un grand championnat après l'argent à l'Euro de Berlin sur 10.000 m en 2018 et le bronze au marathon des JO de Tokyo l'an dernier.
Bashir Abdi offre à la Belgique sa première médaille dans ces Mondiaux et la 9e de son histoire, la 6e en bronze et la première dans un marathon.

Parti seul au 33e kilomètre, Tola a rapidement creusé un bel avantage. Le vice-champion du monde de Londres en 2017 était poursuivi par un groupe composé d'Abdi, du Kenyan Geoffrey Kamworor, de Geremew, du Canadien Cameron Levins, du Tanzanien Gabriel Geay et un rien plus loin de l'Ethiopien Seifu Tura. Ils ne furent bientôt plus que quatre à assurer la chasse de Tola:  Abdi, Kamworor, Geremew et Levins, pointés à 17 secondes au 36e kilomètres.

Top 30 pour De Bock
Abdi accéléra à ce moment-là et seul Geremew réussit à se placer dans sa foulée mais Tola, qui fut aussi médaille de bronze du 10.000 m aux Jeux de Rio en 2016, creusait l'écart en tête qui s'élevait à 53 secondes après 40 kilomètres. Le recordman d'Europe assurait le tempo derrière Tola avant que Gemerew place une accélération dans une petite bosse. Le Belge réussit à recoller mais le 4e performeur de l'histoire (2h02:55) le décramponna dans le dernier kilomètre pour le devancer de quatre secondes à l'arrivée.

Thomas De Bock a atteint son objectif en termes de classement. Décramponné par les meilleurs peu avant la mi-course, il a terminé 30e en 2h11:54, à 27 secondes de son record personnel. Le Gantois, arrivé en dernière minute à Eugene après avoir dû observer une quarantaine en raison d'un test positif au Covid, visait justement un top 30. On se souvient qu'il avait été un courageux 42e dans la fournaise nocturne des Mondiaux de Doha en 2019 (2h21:13).


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email