Vendredi 21 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Éliminatoires CAN 2017 : Des Lions efficaces en attendant de convaincre

Single Post
Image Descriptive

Contre les Hirondelles du Burundi (3-1) à Dakar et ce samedi contre les Braves Warriors de Namibie (2-0), les protégés d’Aliou Cissé ont fait preuve d’efficacité et de leur expérience du très haut niveau.
A Dakar pour le premier match des éliminatoires de la CAN, les Lions étaient déjà très empruntés et étaient difficilement venus à bout des Hirondelles qui avaient proposé du jeu.
Ils avaient réussi à revenir au score et arrachant des applaudissements aux spectateurs du stade Léopold Sédar Senghor en juin.
Si on pouvait évoquer la fin de saison pour expliquer la lourdeur et le manque de liant dans le jeu des Lions, il se trouve que ce samedi contre la Namibie, on n’a pas senti une amélioration.
Au contraire, bien pourvu en grande taille, le Sénégal s’est appuyé sur ses atouts marquant ainsi de la tête par Cheikhou Kouyaté sur un corner bien exécuté par le Bordelais Henri Saivet.
On ne va pas se plaindre surtout que le Sénégal en dépit de sa puissance athlétique et physique, n’avait pas réussi à concrétiser des occasions sur balle arrêtée lors des éliminatoires de la CAN 2015 avec Alain Giresse.
Si on peut se féliciter de l’exploitation de cet atout, Aliou Cissé est obligé de trouver des solutions pour l’animation de son jeu qui a parue encore inexistante ce samedi contre des Braves Warriors qui ont eux, trouvé des automatismes.
Dans une équipe alignée en 4-3-3, l’attaquant Moussa Konaté s’est trouvé longtemps esseulé avec derrière lui trois milieux de terrain (Idrissa Gana Guèye, Cheikhou Kouyaté et Cheikh Ndoye) à vocation défensive.
Et c’est pourquoi, le salut n’a pu venir que sur une balle arrêtée et d’un exploit individuel, celui de Sadio Mané pour le deuxième but de la rencontre.
Au contraire, les Namibiens ont souvent pris à défaut le schéma sénégalais et seule la maladresse de leurs attaquants et les arrêts réflexes du gardien sénégalais Abdoulaye Diallo, a permis aux Lions de garder leur cage inviolée.
Ni le milieu de terrain encore moins les latéraux surtout au niveau du côté droit, celui de Lamine Gassama, n’ont apporté le soutien attendu dans les phases offensives.
En attendant, mars prochain et le troisième match contre le Niger à Dakar, Aliou Cissé qui a encore ‘’demandé du temps pour mettre sur pied une équipe’’, aura beaucoup de devoirs pour mettre sur pied un groupe mieux équilibré.

liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (10:06 AM)
    pas mal du moins pour un début quand meme. :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (10:41 AM)
    javascript:AddSmiley(' :emoshoot: ')javascript:AddSmiley(' :emoshoot: ')javascript:AddSmiley(' :fbhang: ')
    Auteur

    Triboro Bridge4

    En Septembre, 2015 (14:37 PM)
    Quelqu'un peut nous eclairer sur la reserve portee par la Federation namibienne de Football lors de la rencontre Namibie-Senegal, Il paraitrait que Saivet et CIssokho ont voyage avec des passports francais en NAmibi, une pratique supposee entre violation avec certaines dispositions de la CAF. https://w w w.newera.com.na/2015/09/07/nfa-cries-foul-senegalese-french-passports/



    Messieurs les experts eclairez ma lanterne. J'ose avouer que la FSF de football avec un juriste comme Augustin Senghor en sait mieux que nous autres.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email