Mardi 19 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

FOOT - GESTION DES RECETTES DE SÉNÉGAL-CAMEROUN (ÉLIMINATOIRES CAN 2012) : Me Senghor fait la lumière sur l'utilisation des fonds de la discorde

Single Post
FOOT - GESTION DES RECETTES DE SÉNÉGAL-CAMEROUN (ÉLIMINATOIRES CAN 2012) : Me Senghor fait la lumière sur l'utilisation des fonds de la discorde

Après des échanges par presse interposée, l a Fsf calme le jeu en faisant le détail de l'utilisation des recettes de Sénégal-Cameroun du 26 mars dernier



L'exigence de transparence fait obligation à la Fédération sénégalaise de football de rendre compte à la tutelle de l'utilisation faite des recettes du match Sénégal-Cameroun (1-0) du 26 mars dernier, comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la Can 2012. La totalité du montant qui s'élève à 156 736 000 francs Cfa ayant été gardée par l'instance fédérale pour pouvoir financer d'autres activités du football. 
«La Fédération sénégalaise de football, par la voix de son président, a envoyé par courrier en date du 7 juillet 2011 au ministre des Sports de la République du Sénégal un compte-rendu détaillé de l’utilisation des recettes du match Sénégal-Cameroun du 26 mars 2011», informe un communiqué. 

153 503 768 Cfa bouffés entre mars et juillet 
La Fsf qui a toujours soutenu que l'argent du football devait revenir au football a pris de nombreuses initiatives pour se substituer à l'Etat en engageant des dépenses sur cet argent. Ainsi, dans le document, on révèle que les dépenses effectuées s’élèvent à cent cinquante-trois millions cinq cent trois mille sept cent soixante-huit (153 503 768) francs Cfa». Les services de Me Senghor d'annoncer «à ce jour un reliquat de trois millions deux cent trente-deux mille deux cent trente-deux (3 232 232) francs dans le compte de la Fédération, somme à laquelle il faudra ajouter un million (1 000 000) de francs à rembourser par la Dage du ministère des Sports suite à un trop-perçu sur un chèque Bceao. Ce qui devrait faire un solde total de quatre millions deux cent trente-deux mille deux cent trente-deux (4 232 232) francs». 



L'équipe nationale «A», une machine à broyer des sous 

Les financiers de l’État n'ont-ils pas raison de décider que les primes du match retour des éliminatoires de la Can 2012 contre le Cameroun (0-0) soient payées sur les recettes de la manche de Dakar ? De même que les titres de voyage du match du 26 mars, entièrement remboursés avec les recettes qui ont failli diviser la tutelle et la Fsf ? En effet, plus de la moitié des fonds qui ont échappé au contrôle des financiers de Faustin Diatta a été utilisée pour récompenser le mérite de l'équipe nationale «A». «Mis à part les frais d’organisation, le montant destiné aux phases nationales des petites catégories, les frais d’hôtel et les primes de l’équipe nationale olympique lors du match Sénégal-Tunisie, l’intégralité des fonds a été utilisée pour les besoins principalement de l’équipe nationale A à hauteur de quatre-vingt et un million quarante mille (81 040 000) francs directement remis au Dage du ministère et à l’un de ses agents désigné par ses soins», se défend la Fsf. Et de préciser que «l’ensemble des justificatifs de ces dépenses ont été transmis au ministère des Sports». 

La compétition des jeunes pour 20 millions 
Les recettes du match Sénégal-Cameroun qui avait été préfinancé par la tutelle ont sauvé la Fédération à bien des égards. Car, l'argent a permis de faire face à certains engagements qui, s'il n'y avait pas ce concours de circonstance, seraient difficilement respectés. C'est le cas de l'organisation de la phase nationale des petites catégories qui va engloutir 20 millions. «Ce solde tient également compte du montant de vingt millions (20 000 0000) francs destiné à l’organisation des phases nationales des petites catégories prévues du 3 au 13 août 2011, à Dakar, pour lequel le ministère des Sports avait convenu avec la Fédération de l’affectation», liste-t-on toujours. 
Toutefois, les fédéraux tiennent à préciser que l’instance a «financé sur fonds propres certaines activités figurant dans le calendrier international, notamment toute la préparation et la participation des Lions du Beach Soccer à la Coupe d’Afrique tenue au Maroc, de même que la prime de huit millions (8 000 000) francs versée à l’équipe pour le titre de champion d’Afrique ainsi que la préparation pour la Coupe du monde prévue en septembre prochain en Italie». 
 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email