Mardi 18 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sport

France-Géorgie (3-1) : Une double bonne affaire

Single Post
France-Géorgie (3-1) : Une double bonne affaire

Victorieux de la Géorgie (3-1) ce vendredi au Stade de France, les Bleus comptent deux points d'avance en tête du groupe sur leur prochain adversaire espagnol, accroché par la Finlande (1-1).

Sur le papier, France-Géorgie n’avait peut être pas le même prestige que la réception de l’Espagne, mardi soir au Stade de France. Mais c’est une rencontre qui pourrait compter bien plus qu’on ne l’avait imaginé dans l’optique d’une qualification directe pour le Mondial. Alors que l’on attendait des Bleus qu’ils confortent au moins leur deuxième place, c’est bien en leaders de la poule I qu’ils se présenteront face à la sélection de Vicente Del Bosque. Pendant que la Roja se prenait les pieds dans le tapis face à la Finlande (1-1), les joueurs de Didier Deschamps ont eu la bonne idée de ne se pas se manquer (3-1) vendredi soir. Ils ont signé une prestation convaincante, seulement atténuée par la réduction du score de Kobakhidze (71e).
A la 48e, l'affaire était pliée. Dans le duel qui oppose la France à l’Espagne pour la suprématie du groupe I, ce but encaissé n’est pas tout à fait à négliger dans l’éventualité où il faudrait départager les deux équipes à la différence de buts générale. A l’heure du bilan, il ne faudra pas non plus oublier les deux arrêts déterminants de Lloris (28e, 39e) alors que le score en était à 0-0. Mais les circonstances de la soirée et les trois buts inscrits par Giroud (45e), Valbuena (48e) et Ribéry (61e) nous poussent évidemment à ne pas faire la fine bouche. Alors qu’ils avaient, comme souvent, affiché une inefficacité chronique en première période -ce qui a notamment valu à Giroud (29e) et Benzema (37e) d’essuyer quelques sifflets-, les Bleus ont eu la bonne idée de ménager les nerfs de leurs supporters. A la 48e, l’affaire était pliée.
Valbuena a confirmé son influence grandissante au sein de ce groupe France. A la réception d’un coup franc de Valbuena, Giroud a libéré le Stade de France juste avant la pause d’une tête décroisée (45e). Dans tous les bons coups en première période, Valbuena a confirmé son influence grandissante au sein de ce groupe France. Dans le jeu, mais aussi - et surtout – au niveau efficacité. Buteur lors des deux dernières sorties tricolores face à l’Italie (2-1) et l’Allemagne (1-2), le milieu de terrain a récidivé d’une superbe demi-volée (48e), avant que Ribéry n’inscrive le troisième but français dans un trou de souris (61e). Seule fausse note, mais on chipote : Benzema n’a toujours pas marqué malgré plusieurs opportunités. A écouter les supporters scander (timidement) son nom, le public du Stade de France ne lui en a pas tenu rigueur. Vendredi soir, l’heure était plutôt à la fête. Impression accentuée par les applaudissements nourris qui ont accompagné les Bleus, puis l’annonce, par le speaker du stade, du nul concédé par l’Espagne. Même dans leurs rêves les plus fous, les Bleus ne l’auraient sans doute jamais imaginé.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

9 Latest News 01
Zidane Quitte Le Real
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

9 Latest News 01
Zidane Quitte Le Real

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email