Jeudi 13 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sport

Il y a 25 ans, Amadou Dia Ba décrochait la première médaille olympique

Single Post
Il y a 25 ans, Amadou Dia Ba décrochait la première médaille olympique

Il y a 25 ans, le 25 septembre 1988, Amadou Dia Ba est devenu le premier athlète sénégalais --le seul à ce jour, à décrocher une médaille olympique, l’argent en finale du 400m haies, aux olympiades à Séoul, en Corée du Sud.Depuis cette date, l’actuel directeur du Centre régional de développement de la l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (CRD/IAAF) attend qu’un compatriote vienne lui tenir compagnie au palmarès.

 ‘’Je ne pouvais pas croire qu’une vingtaine d’années plus tard, le Sénégal n’aurait pas eu un autre médaillé olympique’’, a récemment dit à l’Agence de presse sénégalaise (APS) le spécialiste des haies basses qui a fêté ses 55 ans, dimanche dernier. Cela prouve la difficulté de décrocher une médaille olympique, a indiqué le natif du quartier populaire de la Médina, d’où sont sortis des sportifs de très haut niveau. Dia Bâ aime à rappeler cela, relevant la proximité avec le stade Iba Mar Diop qui a fait naître des vocations. 

‘’A Los Angeles, en 1984, j’étais finaliste et il fallait faire en sorte de voir comment mes principaux adversaires travaillaient’’, a-t-il expliqué en rappelant qu’il faut une volonté personnelle accompagnée des moyens pour atteindre le Graal olympique. Né en 1958 et ayant été médaillé à l’âge de 30 ans au 400m haies, l’ancien athlète rappelle avoir ‘’dû s’endetter pour aller vivre aux Etats-Unis d’Amérique avec la possibilité de s’entraîner’’ en compagnie de ses principaux adversaires. 

‘’C’était à l’époque les André Philipps, mais surtout Edwin Moses’’, se souvient Dia Ba qui a pu aussi compter sur une bourse olympique ainsi que sur le soutien financier et technique de son entraîneur de l’époque, le Français Fernand Heurtebise. Quintuple champion d’Afrique du 400m et 400m haies (1982, 1984, 1987), il a relevé que les JO de Séoul devaient être ceux de sa montée vers les étoiles. Il raconte qu’après avoir atteint la finale en 1984 à Los Angeles, il avait déclaré, la veille à son entraîneur : ‘’J’aurais une médaille olympique demain’’.

 ‘’Même si je courais avec les Edwin Moses, Harald Smith qui étaient mes idoles, je me disais que c’était possible en finale de décrocher quelque chose parce que je faisais partie des cinq meilleurs sur 400m haies’’, se plait à répéter celui qui a débuté l’athlétisme par le saut en hauteur avant d’opter pour les haies à cause d’une blessure. Sur la finale du 400m haies de Séoul 1988, Dia Ba qui a fêté ses 55 ans, dimanche dernier se remémore : ‘’Je me suis dit : il faut que je monte sur le podium’’. 

Il ajoute : ‘’A la finale, c’est le favori (André Philipps) qui a gagné la médaille d’or, nous on savait qui était le meilleur d’entre nous. Cette course réunissait les cinq meilleurs du monde, car il y avait André Philipps, Edwin Moses, Kevin Young, Harald Schmid et Dia Bâ’’. Cette médaille olympique, la seule de l’histoire du sport sénégalais, continue de lui ouvrir des voies et de lui donner d’autres titres. Il a ainsi été désigné sportif du siècle’’ en 2000 et du cinquantenaire en 2010. 

A l’occasion de la cérémonie organisée à la Place du Souvenir en 2010 par l’Association nationale de la presse sportive (ANPS), il s’est dit heureux d’être arrivé premier devant des monuments du sport national, mais il n’arrête pas de répéter pour la jeune génération qu’il est temps de prendre le relais olympique. Comme une gêne, Amadou Dia Ba qui est devenu El Hadj par des voyages successifs en Arabie saoudite où il s’est entraîné plusieurs années durant, n’arrête d’encourager ses cadets à prendre la relève. 

Membre du Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS), il est devenu cet avocat des futurs champions qui aspirent à marcher sur ses pas. Très heureux de la place de finaliste de Mamadou Kassé Hanne aux Mondiaux de Moscou en août dernier, il voit en cet ancien pensionnaire du Centre international d’athlétisme de Dakar (CIAD) ‘’un futur très grand’’. ‘’Il lui reste de faire la compétition avec ceux qui occupent les devants dans le 400m haies mondial’’, professe-t-il, estimant que ce jeune spécialiste attendra sa maturité vers 2015 et 2016. 2016, c’est l’année des prochaines olympiades à Rio de Janeiro au Brésil.

 Amadou Dia Ba espère tout en comptant le temps. Il redit sa confiance pour Mamadou Kassé Hanne et tous les autres sportifs sénégalais. Médaillé olympique avec l’argent en finale du 400m haies, Dia Ba ne se veut pas demeuré un oasis dans le désert olympique sénégalais. Sa victoire avait apaisé les cœurs d’un peuple alors durement éprouvé par les troubles post-électoraux Si le président Abdou Diouf avait rempilé selon le décompte officiel, le Parti socialiste (PS),

 sa formation politique, avait utilisé et usé jusqu’à la corde cette étoile pour appeler la jeunesse à déserter les rues qui étaient devenues de véritables champs de bataille. Une étoile qui n’arrête pas de scintiller et de briller 25 ans après sur le ciel du sport sénégalais qui vit encore et toujours d’espérance. Et pas seulement. Au Panthéon des spécialistes du 400m haies, Dia Ba occupe à jamais une place de choix. Avec son 47s 23, il détient encore et toujours la meilleure 6ème performance mondiale sur cette distance.

SD/ADC/SAB

liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Baayefaal

    En Septembre, 2013 (16:21 PM)
    Grand tu pouvais decrocher la medaille d`or, si tu ne suivais Moses, tu y croyais pas mais tu etais plus que lui, quand c etait quelque chose je me rappelle toujours,depuis nous avons rien gagne. Parce que il y` a plus de foi dans ce pays. Ils pensent qu`a s`amuser c`est tout.Bonne chance dans la vie et surtout le maintien c`est important.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email