Vendredi 22 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Issa Cissokho toujours dans l'attente des premiers rôles

Single Post
Issa Cissokho toujours dans l'attente des premiers rôles

L’arrière droit sénégalais du FC Nantes (élite française) Issa Cissokho qui, depuis un an, arpente les couloirs de l’équipe nationale du Sénégal tarde à y occuper une position de choix.

Mercredi au soir de la défaite 0-1 de l’équipe nationale du Sénégal face à la Tunisie, le joueur remplaçant s’est vite mis en tenue civile, a pris le temps de discuter dans le hall de leur hôtel, préférant ne pas accorder d'interview. Pour ne pas en dire trop ?

On le saura peut-être jamais pour le frère aîné d’Aly Cissokho, l’arrière gauche d’Aston Villa (D1 anglaise) qui, contrairement à son frère, a choisi de jouer avec les Bleus, malgré les approches faites par Saer Seck, président de la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP).

Mercredi, à la fin de la discussion avec un proche, Issa est parti en coup de vent vers les escaliers pour aller s’abriter dans sa chambre.

S’il est arrivé avec un grand enthousiasme en sélection, le Nantais devrait, selon toute logique, se poser des questions. Sans doutes légitimes.

Le fait est qu'il n’arrive jamais à avoir sa chance dans cette équipe nationale où il n’est entré en match officiel qu’en octobre 2013 contre la Côte d’Ivoire, lors de la manche aller des barrages éliminatoires de la Coupe du monde 2014.

Le Nantais était entré après une dizaine de minutes de jeu en seconde période à la place de Lamine Gassama (Lorient, France) qui était passé à côté de son sujet lors de ce match perdu 1-3 au stade Félix Houphouët Boigny d’Abidjan.

Depuis cette entrée, le défenseur de 29 ans n’a ni démarré ni remplacé un coéquipier en cours de jeu, malgré sa présence régulière en équipe nationale.

Dans un entretien avec la presse, le Nantais évoquait le système de jeu (la défense à trois) pour expliquer son absence de l’équipe type après les deux premières journées des éliminatoires de la CAN 2015.

La double confrontation contre la Tunisie, avec le passage à la défense à quatre, n’a pas donné lieu à un changement. Pire pour l’arrière droit, Alain Giresse a préféré titularisé Zargo Touré, un défenseur central de métier au poste d’arrière droit.

‘’J’ai dit au coach que ce n’est pas mon poste, mais il m’a expliqué qu’il est convaincu que je pourrais m’en sortir’’, a dit à l’envoyé spécial de l'APS, le défenseur du Havre (ligue 2 française), indiquant être prêt ‘’à tous les sacrifices’’ pour la sélection nationale.

Et Giresse aurait du mal à faire un reproche au Havrais qui a joué sa partition lors de cette double confrontation (0-0 et 0-1) contre les Aigles de Carthage.

SD/ASG



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email