Mercredi 04 Août, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

[Vidéo] JO de Tokyo : Le directeur de la cérémonie d'ouverture limogé pour une blague sur l'Holocauste

Single Post
Un responsable des Jeux paralympiques de Tokyo 2020 montre un portrait du directeur du spectacle de la cérémonie d'ouverture des JO, Kentaro Kobayashi. © Kyodo via Reuters
À la veille de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, les organisateurs ont dû démettre de ses fonctions Kentaro Kobayashi, le directeur artistique du spectacle prévu vendredi. Une plaisanterie sur l'Holocauste remontant à plus de 20 ans lui est reprochée.

Nouveau coup dur pour les JO de Tokyo : le responsable de la cérémonie d'ouverture a été démis de ses fonctions, jeudi 22 juillet – la veille du lancement –, en raison d'une plaisanterie sur l'Holocauste remontant à plus de 20 ans.

"Nous avons appris que lors d'une performance artistique passée", Kentaro Kobayashi "avait usé d'un langage moqueur au sujet d'un fait historique tragique", a déclaré à la presse la présidente de Tokyo-2020, Seiko Hashimoto.

"Le comité organisateur a décidé de démettre M. Kobayashi de ses fonctions", a-t-elle ajouté.

Les conséquences de son éviction sur la cérémonie d'ouverture, vendredi soir, étaient encore incertaines. "Nous réfléchissons encore à la manière dont nous pouvons assurer la cérémonie demain", a confié S. Hashimoto, précisant qu'elle voulait tirer des conclusions "aussi vite que possible".

Dans un sketch humoristique diffusé en vidéo en 1998, K. Kobayashi et un autre comédien imitaient un célèbre duo d'animateurs d'une émission télévisée japonaise pour enfants.

En feignant d'imaginer une activité de bricolage où il serait question de créer et d'installer de petites poupées en papier, Kentaro Kobayashi avait alors lancé à son partenaire : "Celles de la dernière fois où tu avais dit 'jouons à l'Holocauste'", déclenchant des rires du public.

Le duo avait ensuite plaisanté en imaginant la colère du producteur de l'émission à cause de cette référence à la Shoah.

Ce sketch, "que j'avais écrit, contenait des répliques qui étaient extrêmement inappropriées", s'est excusé dans un communiqué K. Kobayashi, une personnalité du monde du spectacle au Japon.

"Cela remonte à une époque où je n'arrivais pas à faire rire comme je le voulais, et je crois que j'essayais d'attirer l'attention des gens de manière irréfléchie", a-t-il justifié.

Scandales en cascade

Le Centre Simon-Wiesenthal de lutte contre l'antisémitisme et le racisme avait condamné dès mercredi, dans un communiqué, les propos passés de Kentaro Kobayashi, dénonçant des "blagues malveillantes et antisémites".

"Aucune personne, aussi créative qu'elle soit, n'a le droit de se moquer des victimes du génocide (commis par les) Nazis", a écrit l'organisation, jugeant que "toute association de cette personne avec les Jeux de Tokyo insulterait la mémoire de six millions de Juifs et tournerait cruellement en dérision les Jeux paralympiques" – K. Kobayashi a aussi plaisanté sur les personnes handicapées dans d'autres sketchs.

Ce limogeage intervient à peine quelques jours après la démission de Keigo Oyamada, compositeur d'un thème musical de la cérémonie d'ouverture.

Connu sous le pseudonyme de Cornelius, cet artiste japonais avait été rattrapé par des interviews données dans les années 1990. Il y racontait, sur un ton léger, comment il avait persécuté des camarades de classe handicapés dans sa jeunesse.

En mars, un autre responsable artistique des JO, Hiroshi Sasaki, avait lui aussi démissionné pour avoir suggéré en interne de déguiser en porc une comédienne et vedette japonaise des réseaux sociaux aux rondeurs assumées, Naomi Watanabe.

Plus tôt, en février, le président de Tokyo-2020, l'ancien Premier ministre japonais Yoshiro Mori, avait dû lui aussi se retirer en raison de propos sexistes ayant provoqué un tollé mondial.

Ces scandales en cascade ont terni l'image de ces JO, déjà impopulaires auprès d'une grande partie de la population japonaise qui redoute que l'événement n'aggrave la crise sanitaire dans le pays.

En raison des restrictions face à la pandémie et le huis clos décidé pour quasiment toutes les compétitions, à peine 950 VIP devraient assister vendredi à la cérémonie d'ouverture dans le nouveau stade olympique de Tokyo.


15 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 2 semaines (15:28 PM)
    fuck cancel culture
    Top Banner
  2. Auteur

    il y a 2 semaines (15:38 PM)
    KOBAYASHI ca doit lui le chef de bandit dans le film...
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (16:04 PM)
    Pourtant quand on caricature le prophète de l'islam on dit que c'est la liberté d'expression...
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Shame

    il y a 2 semaines (17:12 PM)
    Tu peux dire et faire ce que tu veux du noir, voire de l'arabe, mais pas du juif !

    T'as compris ?
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Hééèè

    il y a 2 semaines (17:22 PM)
    Si on insulte les musulmans et leur prophète, on dit que c'est de la liberté d'expression.

    Si les juifes écrasent les palestiniend, on dit que c'est de la légitime défense.

    Si l'Iran developpe son energie nucléaire, on tue ses chercheurs et ses généraux et c'est tout a fait normal.

    Par contre, il suffit juste de prononcer les mots Shoa ou Holaucoste pour ta vie bascule dans le calvaire.

    Je pense que les arabes et le monde en general doivent apprendre leur redponsabilité comme les juifs l'ont si tôt compris.

    Bon entendeur et saut.
    Top Banner {comment_ads}
    Auteur

    Xeme

    il y a 2 semaines (17:28 PM)
    Il ignorait que les mensonges du sionisme sont sacrés ?
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Défenseur

    il y a 2 semaines (17:37 PM)
    Il a tort car on ne blague pas avec certaines choses. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (18:35 PM)
      Oui mais qui choisit sur quoi on peut blaguer ou pas ?
      Pour moi on peut rire de tout sauf des religions, des mères, des pères, des enfants, du physique, de l'apparence, bref on peut rire de rien.
      Et d'ailleurs quel intérêt à rire pour offenser ?
      Malheureusement ceux-là qui aujourd'hui se félicitent de cette décision seront les premiers à parler de liberté d'expression quand ce seront des attaques contre l'islam. 
      Mais rien ne doit plus nous étonner non ?
      C'est de la race humaine dont on parle, le mot hypocrisie n' y a de sens que sur autrui
       
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Gourdin

    il y a 2 semaines (17:42 PM)
    rien a foutre de la shoananas
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Moi

    il y a 2 semaines (18:02 PM)
    Hééèè, merci tu as tout dit .Ils nous emerdent avec ces mensonges gonflés a volonté

    merci
    Top Banner
    Auteur

    Nom

    il y a 2 semaines (18:33 PM)
    Oh, je ne suis plus Charlie ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Yeet

    il y a 2 semaines (19:49 PM)
    Et tout l'occident se tait quand on se moque de notre prophete!!! PSL
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (23:30 PM)
    les africains soutiennent le Centre Simon-Wiesenthal de lutte contre le racisme
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (09:50 AM)
    Noir et antisémite, heureusement que le ridicule  ne tué tué... vous étiez les prochains sur la liste du moustachu
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (09:50 AM)
    Noir et antisémite, heureusement que le ridicule  ne tué tué... vous étiez les prochains sur la liste du moustachu
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (09:52 AM)
    *ne tue pas...
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email