Lundi 26 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

L’accord signé entre la Fédération et l’Association des arbitres pas encore opérationnel

Single Post
L’accord signé entre la Fédération et l’Association des arbitres pas encore opérationnel

L’accord trouvé le 9 mai dernier entre Me Augustin Senghor, président de la Fédération sénégalaise de football (FSF) et Badara Mamaya Sène, le président de l’Association nationale des arbitres de football (ANAFS), et devant permettre à tous les arbitres d’officier pendant les rencontres, n'est pas encore opérationnel, du fait des différences d’interprétation entre les différentes parties.

Ce dimanche, lors de la 20-ème journée de ligue 1, des équipes ont eu la surprise de voir se présenter deux trios d’arbitres désignés par les parties en conflit.

A Ziguinchor, un trio venu de Kaolack et dirigé par Dame Diagne qui s’est exprimé sur la radio privée Walf FM, a fait le déplacement sans siffler, car ayant trouvé sur place un trio désigné par la Direction nationale d’arbitrage (DNA).

Cette direction a fait ces désignations avec l’aval de Mamadou Ndiaye, le président de la Commission centrale des arbitres (CCA).

Et pourtant à l’issue de l’accord signé, il était prévu la tenue d’une ‘’réunion entre la CCA, la DNA, et l’Administration de la FSF en vue d’harmoniser la gestion de l’arbitrage dans le respect strict des dispositions’’.

Les deux parties étaient arrivées à ce protocole d’accord le 9 mai dernier après des discussions supervisées par le ministre des Sports, Mbagnick Ndiaye, et le président du CNOSS (Comité national olympique et sportif sénégalais), Mamadou Diagna Ndiaye.

Interrogé au sujet de ce blocage, le président de la CCA a expliqué que suite à une rencontre du 3 juin, Amadou François Guèye devait lui proposer des arbitres devant officier pour cette journée.

‘’Mais nous avons constaté que les désignations ne recoupaient pas l’accord trouvé qui devait permettre de mettre tous les arbitres sur le même pied’’, a expliqué le président de la CCA.

Et c’est pourquoi il a invité la DNA à continuer à désigner les officiels des parties.

Réagissant à cette situation, Oumar Guèye Ndiaye, le président de l’US Ouakam, a déploré la situation, appelant les différentes parties à mettre en avant ‘’l’intérêt général du football national’’.

‘’Ça ne peut plus continuer’’, a-t-il dit, regrettant les nombreuses erreurs commises par les officiels chargés d’arbitrer en ce moment.

La FSF, a-t-il poursuivi, est l’organe qui gère le football national et elle doit par conséquent prendre ses responsabilités pour que cette situation puisse être dépassée.

Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Dna+

    En Juin, 2013 (20:22 PM)
    Vous les membres de l'ex CCA vous ne savez pas ce que vous voulez. Vous ne reconnaissez pas cette structure et vous lui chargez de désigner. Ce qui constitue une situation sans précédent car au Sénégal il existe maintenant deux (02) structures gérant l'arbitrage. Et tout le monde sait que vous êtes en position de faiblesse malgré le fait que certains arbitres restent avec vous. A la DNA j'espère vous camperez sur votre position et en commençant dès à présent à former vos propres structures. Car ces personnes sont entrain de jouer avec temps jusqu'à la prochaine élection. Aux arbitres pétris de justice, de courage et de respect pour leurs convictions (l'arbitrage n'appartient pas aux fils des membres de la CCA) de soutenir la DNA. Soyez courageux et allez rejoindre la DNA.

  2. Auteur

    Cas

    En Juin, 2013 (09:02 AM)
    la président de la fsf doit aller jusqu'au bout ; ici personne n'est indispensable. badara et franky ne peuvent prendre en otage le football sénégalais. il ne devait pas avoir une médiation. il faut continuer ce type de programmation pour permettre les autres arbitres d'avoir la mains ; et les former c'est important.
    Auteur

    Tak

    En Juin, 2013 (09:25 AM)
    wa dna je vous conseille de poursuivre vos désignation et saché k larbitrage sénégalais est entre vos mains gni mom ils ont su kils ont perdu le jour ou des arbitres courageux on osé les défiés ; maintenan il veulent reprendre les commandes de larbitrage pour se venger de ses arbitres et des inspecteurs de la dna . prené toutes vos responsabilité ils compté sur mamaya et ce dernier na plus le temp de soccuper de larbitrage sénégalais cé pourkoi franki se batte comme un diable pour occuper le poste

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR