Vendredi 01 Juillet, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

LA CAN: LA FORTE PRESSION EST LE VRAI ADVERSAIRE DU SÉNÉGAL

Single Post
LA CAN: LA FORTE PRESSION EST LE VRAI ADVERSAIRE DU SÉNÉGAL
À ce tournant de la CAN, le Sénégal est sorti premier de sa poule. La qualification aux huitièmes de finale est acquise même si les prestations des lions n'ont pas été à la hauteur des attentes. C'est la baraka du champion? Peut-être! La suite nous le dira. Reste le fait que, pour une équipe considèrée favorite, nous n'avons pas encore vu dans le jeu de quoi penser que les lions ont plus de chance que les autres pour gagner le trophée. En tout cas, la CAN a confirmé que le statut de favori est un concept théorique et que la réalité du terrain est la seule mesure de la force d'une équipe.

À ce propos, j'avais déjà évoqué ce que j'appelle le syndrome de Leicester. Et le cas de l'Algérie championne à la précédente CAN, est emblématique! Dans la phase de poules on aura vu un nivellement du football entre les équipes nationales. Le beau jeu n'a été au rendez-vous. Les matchs sont combattus et c'est l'agonisme qu'on peut retenir de cette phase des qualifications. 

Jusqu'ici ce qu'on peut retenir des performances footballistique, c'est que le pays organisateur, le Cameroun, est dans une bonne trajectoire. Ils sont motivés et veulent gagner. Le Nigeria semble, tout compte fait, l'équipe la plus solide pour ce qu'ils ont déjà montré. Alors que pour le Sénégal, qui dispose d'un effectif plein de bons joueurs, la prestation est bien loin des attentes. Si le jeu des lions est "crispé" c'est parce que la forte pression est passée par là. D'abord c'est le coach qui subit la pression. Cela se voit! Le regard de Aliou Cissé a changé. Même si l'homme ne manque pas de volonté, on perçoit dans son regard la peur de l'échec. Certainement il ne dort pas de sommeil tranquille. Et ceci est a déjà determiné un certain climat et une fragilité dans la Tanière. C'est un moment très délicat qui doit être gèré. Oui, à ce stade de la compétition, l'enjeu n'est pas seulement tactique. Il est surtout dans le mental et dans l'équilibre qu'il faut trouver pour exprimer le plein potentiel dont nous disposons. Il faut de la "décrispation" en nous libérant de la peur d'échouer. C'est cette peur de l'échec qui est notre véritable adversaire. À mon humble avis, la fédération sénégalaise devrait dépêcher un psycholoque du sport pour aider le Coach et les joueurs. C'est là, la voie du succès. Sauvons le soldat Cissé pour espèrer gagner cette CAN


Aly Baba Faye
 #YesWeCAN  #CANBlogging #FootAlentours
#AFCON2021 #AllezLesLions #special_can_2022


2 Commentaires

  1. Auteur

    Ciré

    En Janvier, 2022 (12:25 PM)
    Entièrement d'accord avec vous Mr FAYE .
    Top Banner
  2. Auteur

    En Janvier, 2022 (14:22 PM)
    Je suis d accord cisse a trop peur de perdre il betonne le milieu dinc on encaisse pas de but  mais on ne marque pas les attaquants sont sevrés de ballons car pas de créateurs 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email