Lundi 22 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Le Paris SG battu par Rennes, Messi sifflé par le Parc

Single Post
Le Paris SG battu par Rennes, Messi sifflé par le Parc

La fin de saison va être longue au Paris Saint-Germain, battu dimanche sans réagir par Rennes (2-0) dans un Parc des Princes qui a sifflé Lionel Messi et attend sans joie un onzième titre en Ligue 1 qui pourtant lui tend les bras.Le ressort est cassé. Même Kylian Mbappé, l'éternel recours, n'a pas pu sortir son équipe des mailles des Bretons, logiquement vainqueurs de ce match de la 28e journée sur des buts de Karl Toko-Ekambi (45) et Arnaud Kalimuendo (48), un joueur formé au PSG."Nous avons fait un très mauvais match, il y a peu de choses à dire", a reconnu le milieu parisien Vitinha.Avec encore neuf points d'avance sur Lens (2e) et dix sur Marseille (3e), qui joue en soirée (20h45) à Reims, l'équipe de Christophe Galtier ne devrait pas laisser échapper le titre, qui lui permettrait de doubler Saint-Étienne, dix fois champion.Mais ce n'est plus la Ligue 1 qui fait vibrer le club de Qatar Sports Investments. La saison semble s'être finie à Munich il y a dix jours, où le PSG a mesuré la supériorité du Bayern (1-0/2-0), en huitièmes de finale de Ligue des champions.L'an dernier aussi Paris s'était arrêté à ce stade en C1. La colère avait été plus bouillante, vu le scénario, l'équipe s'étant effondrée à Madrid après avoir dominé trois mi-temps sur quatre (1-0/1-3).Au match suivant contre Bordeaux, gagné 3-0, Neymar et Lionel Messi avaient été copieusement sifflés par le Parc.

Pas de bronca

Pas de bronca comparable dimanche, les supporters semblant résignés. Mais l'Argentin a bien entendu quelques sifflets à l'annonce de la composition des équipes, où quand il a mal joué un bon ballon (45+2, 55).Après cette nouvelle prestation sans relief du champion du monde, et la défiance du Parc, où la star américaine Kim Kardashian a été aperçue, il devient plus difficile de le voir renouveler son contrat, qui se termine en juin.Le PSG doit peut-être penser à rebâtir son équipe autour de Kylian Mbappé, capitaine en l'absence de Marquinhos.Mais comme à Munich, "Kyky" est resté impuissant, à cause notamment d'un grand Steve Mandanda (40e).Le président Nasser Al-Khelaïfi et son conseiller football Luis Campos, apparus consternés en tribunes après le deuxième but, ont du travail.Les dirigeants parisiens peuvent méditer sur l'exemple d'Arnaud Kalimuendo, encore un ancien de la maison, buteur contre ses couleurs. Ils l'ont laissé partir cet été pour Rennes et ont préféré miser 35 millions d'euros sur Hugo Ekitike, auteur une nouvelle fois d'une entrée décevante.

- Kalimuendo, le coup de l'ex -

Certes, pour ce match Galtier a dû aligner une défense expérimentale: "Je ne vais pas me satisfaire de ce match-là, mais dans le contexte, et avec le nombre d'absences, même si ce n'est pas une excuse, on savait qu'on allait avoir des flottements", a-t-il déclaré à la fin du match."Vous avez la sensation que les joueurs n'ont pas tout donné, mais mettez-vous à la place des joueurs qui voient huit absents et des jeunes du centre de formation qu'ils ont vu deux fois à l'entraînement", a poursuivi le coach.Privé sur blessure de quatre centraux, Marquinhos, Sergio Ramos, Nordi Mukiele et bien sûr Presnel Kimpembe, l'entraîneur a persévéré dans sa charnière à trois avec un gamin à son poste et deux vieux briscards déplacés.El Chadaille Bitshiabu (17 ans) a joué central gauche, Danilo Pereira, habitué à redescendre d'un cran, a tenu l'axe, et le latéral gauche Juan Bernat inaugurait un rôle de central droit.L'arrière-garde parisienne s'est fendue sur une belle ouverture de Benjamin Bourigeaud, où Karl Toko Ekambi a échappé à Bernat et Danilo pour battre Gianluigi Donnarumma d'une frappe croisée juste avant la pause.Et dès la reprise Kalimuendo a fait le coup de l'ex.Avec ce succès de prestige, Rennes, en réussite contre le PSG, remonte à la 5e place devant Lille, à quatre longueurs de Monaco.A part un peu le cas Messi, les supporters n'ont pourtant pas lâché l'équipe pendant les 90 minutes, hormis une courte grève de cinq minutes au début de la seconde période, pour rappeler que sans eux il n'y a pas d'ambiance.



2 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2023 (23:19 PM)
    D'Ancelloti à Galtier ... Tout est dit !
    Top Banner
  2. Auteur

    Malaw

    En Mars, 2023 (00:24 AM)
    Je ne comprends pas qu'avec tout l'argent des qataris le PSG ne peut acheter que des joueurs retraités. Là où City achète Haland . C'est vraiment bizarre.  
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email