Mercredi 27 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Mady Touré s’explique sur l’argent du transfert de Dieylani Fall : «Je n’ai pas reçu 39.000.000 FCFA du Jaraaf»

Single Post
Mady Touré s’explique sur l’argent du transfert de Dieylani Fall : «Je n’ai pas reçu 39.000.000 FCFA du Jaraaf»
Dans l’interview accordée à Gaston Mbengue dans les colonnes de Stades, ce dernier a brandi des documents attestant que Génération Foot aurait reçu 39.000.000 F CFA sur le transfert de Dieylani Fall en 2010 alors que le joueur n’a pas fait ses classes dans le club. Mady Touré sort de sa réserve pour recadrer les faits et signifier que c’est le Label Génération Foot avec le concours de l’agent Thierno Seydi qui a vendu le joueur. «Sans Génération Foot, Dieylani Fall ne serait pas en Auxerre. Certes nous avons touché de l’argent du transfert mais la somme de 39.000.000 FCFA avancée dans les documents détenus par Gaston Mbengue n’est pas exacte», explique t-il


«Au commencement…c’était Jaraaf»


L’histoire de Dieylani et  Auxerre a commencé le 12 août 2010 et comment cela s’est passé? C’est lors d’un match entre  Niarry Tally et Jaraaf où il avait marqué un but d’exception. Je l’ai revu encore en match international au stade de l’Amitié. Et ce jour là, j’étais dans les gradins, j’ai dit à Thierno Seydi: «Attention, ce gosses là, il a quelque chose. Je vais le mettre à Auxerre». Il me répond: «Fais le». Donc du stade, j’appelle Jean Fernandez pour lui dire que  j’ai vu un joueur phénoménal. Il me dit c’est qui l’agent? Je lui dis: «Therno Seydi».


Automatiquement, il a appelé Pierre Frolau qui est l’associé de Thierno. On était au mois d’août. Quatre jours après, on reçoit une lettre d’invitation le 17 août et Dieylani Fall est parti. La première des choses que j’ai faite, c’est de parler avec Youssou Dial qui m’a recommandé d’aller voir le Président Wagane Diouf. Ce dernier me dit: «Je te donne mandat», je réponds «non», le mandat, il faut le donner à Thierno Seydi. Mais je lui ai averti que ce que nous sommes entrain de faire, ce n’est pas gratuit. Il me dit: «Qu’est- ce que vous voulez». J’ajoute: «Nous voulons du 50/50». C’est là qu’il m’a dit non, nous on ne peut faire du 50/50 car il y a d’autres clubs qui attendent leur part, ce gosse nous a été donné par Ndiambour. Par la suite, j’ai appris que le gosse a été formé par Mbakhan. Et comme il y a eu un accord entre Ndiambour et Jaraaf, moi je ne me mêle pas de leur dossier.  


«Le contrat a failli être caduc»


Avec l’amitié que j’ai avec Jean Fernandez et Francis Détanao, je n’ai pas voulu me mêler dans des situations pour que demain, je ne puisse plus amener des joueurs en France. Parce que si j’amène un joueur, je vérifie si tout est clair. Il y a mon nom qui va sauter et je ne veux pas me faire salir. Depuis 30 ans, je suis né dedans. J’ai toujours été clair et je resterais toujours clair. C’est après, sachant que si j’amène le joueur sans signer avec le Jaraaf un accord, demain, ils peuvent remettre en cause tout ce qu’on s’était dit. Et c’est dans ce contexte que Génération Foot et Jaraaf ont signé un accord le 15 septembre 2010. Entre Wagane Diouf et Auxerre, je ne me suis pas mêlé dans les négociations. Mais après, c’était compliqué, à un moment donné, ils n’étaient pas tombés d’accord et Dieylani Fall avait soi disant d’autres propositions en Chine, Russie, tantôt Bordeaux etc. Thierno Seydi m’a suggéré de laisser tomber. C’était caduc et le joueur s’est senti frustré, il a même menacé les gars du Jaraaf disant: «Si je ne pars pas, je ne reviens pas au Jaraaf». Et franchement, si j’étais vraiment tordu, sachant le montant du transfert, je pouvais dire à Dieylani: «ne signe pas, viens on va faire un deal entre toi et moi.  Tu signes pour Génération Foot et on  va faire du 50/50». Et en ce moment, qu’est qui va se passer? Le joueur est libre parce qu’il est en contrat professionnel. Qu’est-ce qui va se passe ? Il n’y aura que l’indemnité mécanique de solidarité qu’on va discuter. Je fais le montant du transfert  car, le joueur est libre. Je ne fais pas cette démarche parce que je n’ai pas été éduqué à être tordu. Et je suis resté dans ma logique avec Thierno.


«Dieylani Fall n’a jamais fait de tests  pour Auxerre»


A partir de là, Thierno Seydi me demande de relancer les gars d’Auxerre, j’appelle Jean, il ne me prend pas au téléphone. Je fais le mieux en prenant mon avion pour aller les voir pour régler le problème sur place. En 48h les deux parties sont enfin tombées d’accord et tout est rentré dans l’ordre. Seulement, le Jaraaf n’a pas l’habitude de faire les papiers contrairement à nous qui organisons depuis 15 ans les départs des joueurs. On sait toutes les démarches administratives à faire pour un jeune de 18 ans jusqu’à 21 ans en passant par Lomi. Donc pour ne pas que le joueur reste quatre à cinq mois, Auxerre était obligé de revenir vers nous à l’Académie pour nous demander la voie à suivre. A notre niveau, nous sommes une structure organisée, chaque personne à sa tâche. On a amené Dieylani faire toutes les visites médicaux et il était apte de recevoir son visa. C’est ainsi qu’on a envoyé le visa et le billet. Le fait qu’il était en équipe nationale a facilité les choses car il y avait un stage à Paris et Jean Fernandez est allé le voir là las. En réalité, Dieylani n’a pas fait de test, c’est juste une confirmation de son talent. Du moment que je me suis engagé, cela devait se faire.


«Je ne dirais jamais le montant du transfert de Dieylani»


A ma surprise générale, à mon retour, il y a eu beaucoup d’agitation sur ce dossier. J’ai été interpellé par les gras de Diambour en me disant: «Mady, peux tu nous divulguer le montant du transfert?» je dis non, je ne peux pas le communiquer, c’est un problème interne. Si Wagane Diouf ne vous le dis pas, ce n’est pas à moi de le faire. Aujourd’hui, le joueur, tout le monde l’a reconnu sur Jaraaf et honnêtement, s’il n’était pas dans ce club, je pense qu’il n’irait pas à Auxerre. Jaraaf est un club mythique. Quand je lis dans la presse que Génération Foot a reçue de l’argent, effectivement je confirme mais le montant indiqué n’est pas le bon. Ces 39.000.000 FCFA cités sont faux. Je ne jamais dis que Dieylani Fall est passé à Génération Foot mais il faut qu’on sache que c’est avec mon carnet d’adresse et mon Label que le gosse est parti. Il n’y a pas que lui, il y en a d’autres joueurs. Je le fais par patriotisme et par le sens du partage. Je ne suis pas gourmand et je ne suis pas du genre à parler dans la presse. Gaston n’a qu’à aller voir Wagane Diouf. Je ne voudrais pas qu’on parle de Génération Foot.


«Gaston Mbengue devait prendre contact avec moi sur ce dossier»


Avec tout le respect que j’ai pour Gaston Mbengue, c’est mon aîné, j’ai du respect pour lui mais la seule chose où je ne suis pas d’accord avec lui, à son arrivé, il devait prendre son téléphone et m’appeler. Je peux dire qu’avec ma modeste personne, j’ai plus d’expérience que lui et je peux lui servir de conseiller. Il ne faut pas mélanger le football et la lutte. La lutte est périodique et le football c’est un quotidien à gérer du lundi au vendredi et les matchs week-end. Il devait prendre nos contacts et nous appeler. Le football est une famille et le linge sale se lave en famille. On n’a pas besoin de s’exposer pour 60.000.000 millions, cela peut détruire. On a déjà beaucoup de problème dans le football, on n’a pas besoin d’en rajouter. Gaston vient dans un milieu très glissant, il croit que tout est facile. Certes il y a beaucoup d’argent dans le foot mais il y énormément de dépenses. Nous, on ne travaille pas gratuitement, notre Label est couteux. Nous avons des antennes en Europe, en Afrique. S’il y a un gain, c’est pour l’ensemble du personnel de l’Académie.


«Le football c’est du business, pas de mensonge»


Il ne faut pas que Gaston dise en que le mensonge est terminé dans le football. Il n’y a jamais eu de mensonge dans le football. Le football, c’est du business. Il a eu à faire son business dans la lutte. C’est comme si je me levais pour dire qu’il y a le mensonge dans la lutte, il va se dire mais: «Mais il se prend pour qui Mady Touré ?». En disant qu’il y a le mensonge dans le football, il a attaqué tout le monde et pourtant dans ce football, il y a ses amis. Il ne faut pas qu’il mette tout le monde dans le même sac. Il y a des gens crédibles et d’autres qui ne le sont pas. Il faut faire un tri pour former un noyau dans notre fédération, un comité de directeur pour notre Ligue pro et on va avancer. Je voudrais juste lui poser une question à Gaston Mbengue: «Quelle mouche l’a piqué pour que d’un seul coup, il vient dans le football? En substance, tout ce que je viens de dire, c’est sans rancune.


«Dieylani Fall… une déception mais il peut rebondir»


C’est un problème dur. On l’avait averti, je l’avais dit: «Il ne vaut pas que tu dormes sur tes lauriers, le plus dur reste à venir, c’est la confirmation». Nous l’avons poussé avec mon Label, Thierno Seydi et Amara Traoré. Il arrive à Auxerre et il pense que tout est fini. Il a pris du poids, manque de sérieux et aujourd’hui, il peine. Quand il avait des difficultés à Auxerre, il a eu la chance d’être repris par Francis Detanao. Même à Amiens, il n’est pas titulaire, peut être qu’il va se réveiller dans deux ans. Pour nous, c’est une déception. Il était une recommandation de ma part et Thierno. On avait grand espoir en lui, on avait dit aux dirigeants d’Auxerre: «Payez ce montant, vous allez le revendre très cher». Il peut se ressaisir, comme le cas de Bayal que j’avais recommandé à AS Douane à l’époque. Nous l’avons fait connaitre en France. Bayal a été avec nous presque un an et demi avec Ibou Dione. Il avait du poids et on avait diminué ce poids. Jean Fernandez était intéressé mais il y avait Dino Djiba.  



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email