Lundi 19 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Manga 2 Fustige La Démarche Des Lutteurs Et Parle De Débat Individuel

Single Post
Manga 2 Fustige La Démarche Des Lutteurs Et Parle De Débat Individuel
L’ancien Roi des arènes,  Manga 2,  a marqué son désaccord sur les sorties des lutteurs et les nombreuses récriminations contre la lourdeur des  ponctions financières pour  divers manquements au règlement institué par le CNG. Le président de l’Association des anciens lutteurs du Sénégal et non moins promoteur, est d’avis que les lutteurs n’ont pas adopté la bonne démarche. Il pense qu’un tel débat devrait être posé au préalable au sein des écuries et par les managers qui sont les interlocuteurs directs du Cng de lutte.
 
Ancien lutteur et responsable d’une écurie de lutte, Manga 2 est loin d’épouser la démarche des lutteurs qui élèvent depuis quelques jours  la voix pour dénoncer la lourdeur des retenues faites sur le cachet des lutteurs. Interpellé sur la question, le président de l’Association des anciennes gloires et  responsables de l’école de lutte pense qu’un tel débat doit être mené au sein des écuries et ensuite porté par les managers.
 
« Si les lutteurs ont des problèmes, ils devraient le discuter avec leurs managers et ensuite saisir le Cng. Avant d’être d’accord où pas sur la doléance des lutteurs, il faut d’abord  comprendre le sujet. Je n’ai pas encore vu de lutteur qui est venu me voir pour en discuter », souligne-t-il.
 
 Pour l’ancien  chef de file de l’écurie Sérère,  la  discussion devrait être un préalable à toute décision.« Il faut s’interroger sur les causes des sanctions qui sont infligées aux lutteurs.  Le règlement est pourtant accepté et signé par tous les acteurs. Si vous  n’êtes pas d’accord  ou vous pensez que certains points doivent être changés, il faut  poser le débat. Les lutteurs  évoluent dans des  entités qui sont régies par des règlements.  A la veille de l’ouverture de  la saison, le Cng discute avec les managers, il sollicite l’avis des anciens lutteurs pour recueillir leur avis. C’est ce qu’on  fait depuis une dizaine d’années. Si vous constatez qu’il y a un point qui ne vous arrange pas, vous devez le poser. Ce qui n’a pas été le cas pour les lutteurs qui en parlent », explique-t-il.
 
L’ancien Roi des arènes  estime par ailleurs que le débat porté par les lutteurs est individuel. «Il y a des lutteurs qui n’ont pas de gros cachets mais sont tout aussi touchés par  des ponctions financières, mais, on n’en parle pas.  Certains qui remettent en cause ses retenues, le font de  manière individuelle. Cela ressemble à un débat individuel.  Les lutteurs ont pourtant  sous la responsabilité des managers. Ils appartiennent également à des écuries. Je ne suis pas sûr que les lutteurs  aient  posé le débat avec leurs managers », se convainc Manga 2. Avant d’ajouter : « Il fallait privilégier  cette démarche au lieu d’en parler sur les médias et même de verser dans l’insulte. Ce n’est pas faire preuve de responsabilité surtout que  l’instance dirigeante de la lutte  n’a jamais fermé  les portes de la discussion».


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email