Lundi 22 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Monaco bat Saint-Étienne (2-1)

Single Post
Monaco bat Saint-Étienne (2-1)
Deux réalisations de Ferreira-Carrasco et Ocampos ont permis à Monaco de retrouver le chemin du succès face à Saint-Etienne (2-1), samedi. Le club de la Principauté occupe seul la tête, trois points devant le PSG qui se rend dimanche à Marseille.
On allait écrire qu’en attendant le déplacement du PSG à Marseille, dimanche, Monaco était un leader fragile. Repris au score en début de seconde période, le club de la Principauté se dirigeait vers son troisième match nul en quatre matches face à Saint-Etienne (2-1). Et puis ? Lucas Ocampos a donné raison à Claudio Ranieri qui venait juste de le faire entrer (83e). L’attaquant n’a eu besoin que de quatre minutes  pour confirmer qu’avec les Monégasques, cette saison, il faut se méfier jusqu’au bout. Après Bordeaux (2-0) et Marseille (2-1), ils ont arraché un nouveau succès dans les dix dernières minutes. Un succès qui leur garantit, au pire, de partager la tête d’affiche avec le PSG encore au moins quinze jours.
Chahuté cette semaine par Ranieri, James Rodriguez a délivré deux passes décisives. S’ils avaient eu l’ouïe fine ou s’ils avaient tout simplement su profiter davantage de leurs temps forts pendant les quarante-cinq premières minutes, les Monégasques se seraient peut-être simplifiés la vie. Hors de lui après la première période «catastrophique» (Hamouma) de ses joueurs, Christophe Galtier a fait trembler les murs de son vestiaire à la pause.  A juste titre. S’ils avaient jusque-là concédé peu d’occasions, ses Verts ne s’en étaient pas procurés davantage. Entre incompréhension - à l’image d’une prise de bec entre Ruffier et Mollo (28e) - et fébrilité - Moutinho aurait pu ouvrir le score dès la 9e minute sur une passe en retrait de Cohade -, ils s’étaient surtout montrés inexistants au milieu, totalement submergés par la maîtrise technique des Monégasques. Celle-ci s’est matérialisée par le premier but cette saison de Yannick Ferreira- Carrasco (15e).

Au micro de Canal +, l’ailier belge n’a pas manqué de rendre hommage à James Rodriguez. Chahuté cette semaine par son entraîneur qui lui reprochait son manque d’investissement défensif, l’international colombien a délivré une passe décisive sublime de l’extérieur du pied. Pas en réussite devant Ruffier (27e, 59e, 89e), il s’est encore signalé en fin de match en adressant un centre qu’Ocampos a propulsé au fond des filets de Ruffier (87e). Sur son banc de touche, Claudio Ranieri pouvait enfin laisser exploser sa joie, lui qui deux minutes auparavant était fou de rage suite à un penalty non sifflé sur Falcao et un face à face (manqué) de Gradel, parti en contre (85e). Avec six victoires et trois nuls, l’ASM est toujours invaincu. Un bilan que lui envie certainement Saint-Etienne, qui n’a plus gagné depuis quatre journées.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email