Dimanche 19 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Plus que jamais motivé à revêtir le maillot national : Issa Cissokho, la Tanière dans la peau

Single Post
Plus que jamais motivé à revêtir le maillot national : Issa Cissokho, la Tanière dans la peau

Aujourd’hui, L’Obs vous propose «La Tanière dans la peau». Avec comme acteur principal, Issa Cissokho. Ce dernier, qui aurait pu jouer les cowboys à la gâchette facile, entré en coup de vent dans la Tanière pour solder ses comptes avec Giresse, est pourtant bon joueur.  

Une date et le début d’une aventure. Le 31 juillet 2013, lors du match amical contre la Zambie à Paris, Issa Cissokho a officiellement porté le maillot du Sénégal pour la première fois, à 28 ans. Depuis, le Nantais reçoit régulièrement ses convocations en Equipe nationale comme on reçoit, parfois, des publicités mensongères. Que d’espoirs déçus ! De promesses sans lendemain ! La titularisation tant attendue, n’est jamais arrivée sous l’ère Giresse. Pis, le divorce entre le sélectionneur et son latéral a éclaté au grand jour et a fait grand bruit. 

Régulier et performant en club, Cissokho ne pouvait plus se contenter d’un statut de second, fragilisé par les piges de défenseurs centraux repositionnés à un poste qui lui était pourtant promis, la droite. Sa frustration (légitime ?), il a su la contenir jusqu’au jour où le sélectionneur lui a fait savoir que son handicap, c’était…sa taille (sic), 1m71. Cet argument a fait bondir le Lion. 

Toutes griffes dehors, il saute sur sa proie, avec l’intention de la dévorer. Giresse essuie la première gifle issue de ses rangs. Quatre mois après, l’accusé plaide non coupable. «J’assume totalement mes propos. Cependant, à aucun moment, précise Cissokho, je n’ai dit que les choix de Giresse sont mauvais. Malheureusement, c’est ce qui a été relayé par la presse, et m’a fait du tort. Je ne suis pas parti à la Can à cause de ça.» C’est sur son canapé douillet que l’international sénégalais a vécu la déroute des Lions à Malabo, capitale de la Guinée Equatoriale. «J’étais déçu et abattu. Il y avait un bon groupe, une belle équipe, une génération talentueuse. On avait largement les capacités pour passer au deuxième tour. J’étais à fond derrière les Lions et souhaitais vraiment voir cette équipe faire la meilleure Can possible. Malheureusement, tel n’a pas été le cas. Mais le bilan n’est pas si négatif que cela. Giresse a réussi à nous qualifier à la Can. On a échoué de très peu pour la Coupe du monde. Là, malheureusement, on part sur un échec. C’est un parcours assez mitigé. Mais le bilan est plus positif que négatif.»

«Se remobiliser»

Une victoire, un nul et une défaite devant les Fennecs à la CAN, les Lions sont retournés à leur cage plus tôt que prévu, suscitant de nombreuses interrogations sur l’avenir, le devenir de notre football. Même si pour beaucoup, en faisant tourner son effectif contre l’Afrique du Sud, le coach des Lions a disloqué son groupe, Cissokho, pour sa part, réfute cet argument. «Je n’étais pas là-bas. Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais je ne pense pas que ce groupe se soit fissuré. Ça vit bien. On n’avait aucun problème. En 2012, le Sénégal n’avait pas marqué de point. Cette année, on a marqué des points, mais sans réussir à atteindre nos objectifs : passer le premier tour. Il faut se remobiliser. 

Je ne pense pas que le groupe en soit atteint au moral. C’est à nous de tourner la page très vite.» Comme lui l’a fait avec Alain Giresse. «Entre nous, ça s’est bien passé, sauf lors des deux derniers matches des éliminatoires (contre l’Egypte au Caire, le Botswana à Dakar). J’ai dit ce que j’avais à dire à ce moment. Aujourd’hui, la page est tournée. Je passe à autre chose. Même si je n’ai pas encore participé, en tant que titulaire, à un match officiel, je reste toujours disponible pour la sélection. Un nouvel entraîneur va arriver, à moi d’être performant en club, de continuer à progresser, pour avoir la chance d’être rappelé et de participer aux matches du Sénégal.»  Le défenseur sénégalais préfère se tourner résolument vers l’avenir que de s’apitoyer sur son sort. Pour lui, «le plus important, c’est de se remobiliser et de préparer les échéances à venir. Il y aura peut-être un nouveau groupe, un nouvel entraîneur, à nous de reconquérir le peuple sénégalais.»

Source : L'Observateur

Article_similaires

11 Commentaires

  1. Auteur

    Gainde Ndiaye

    En Février, 2015 (13:39 PM)
    Merci Issa !

    Un grand joueur doit avoir un esprit de dépassement. Moi qui te regarde tous les weekend, je sais ce que tu vaux. Continue à travailler, ton heure viendra Inch Allah.
    • Auteur

      Triple Xxx

      En Février, 2015 (20:56 PM)
      voila encore un exemple qui me donne raison sur moi meme pourquoi le changement precoce fait defaut
      issa cissokho tape a la porte de la taniere apres giresse une tres mauvaise nouvelle pour le devenir de lequipe national...avant la can je vous avez dit que stephane badji pourrait etre le probable probleme du fait qu'il etait en pleine vacance lorsqu'il rejoignait le regroupement des lions mais certains internautes et coachs disaient non a triple xxx
      pour revenir a issa cissokho je ne vais pas aller loin ou tourner au tour du pot
      retenez la date je le dit ici et aujourdhui issa cissokho na pas le niveau intrrnaional
      avec giresse nous etions a 80% du sommet mais attention encore une fois le football et rapide si on fait le mauvsis choix sur les hommes on risque de retourner en arriere a la 80eme place fifa que nous etions ya 2 ans........signer triple xxx

      les predictions de triple xxx sont indeboulonnable
  2. Auteur

    Ndiyaed

    En Février, 2015 (16:13 PM)
    le joueur qui nous a manqué sur notre flanc droit, Badji la grosse blague Gassama le nul on plombé ce coté droit, Cissokho est offensif et rapide avec une bonne qualité de centre quqnd je vois Aurier dans la défense a 3 de la Cote divoire jai envie de le recruter pour le Senegal
    Auteur

    Warou

    En Février, 2015 (16:18 PM)
    J'ai vu hier les agressions(verbales) de nos journalistes sur GIRESSE aprés l'élimination des Lions!!!!! Aucune déantologie et aucun professionnalisme!!!!! C'est honteux, faites votre boulot avant d'être des supporters!!!!! Vous n'oserez jamais dire à un de nos ministres voleurs et incompétents ce que vous avez sorti à GIRESSE!!! Vous vous êtes discrédité à jamais( de toute façon vous n'avez jamais eu de crédits, journalistes alimentaires)!!! C'est pas de la sorte qu'on régle les problémes , maintenant j'attends de voir si vous aurez la m^me virulence devant les supérieurs hiérachique de GIRESSE: FSF et Ministére!!!! Bande de nullards, vous m'avez fait honte par votre manque de professionnalisme flagrant!! Reflechissez au lieu d'être toujours dans l'émotion!!! J'aurai été votre patron je vous aurais viré ILLICO PRESTO§§
    • Auteur

      Thoiuneyi

      En Février, 2015 (17:57 PM)
      c'etaient plus des supporters que des journalistes  :down:  :down: 
      imaginez-vous un instant laye diaw ou abdoulaye dabo ou koumé, poser de tels questions en conférence de presse international :hun:  :hun: 
      cela nous prouve la formation au rabais de certains journalistes (si formation il y'a)  :cry:  :cry: 
    Auteur

    Deeg

    En Février, 2015 (16:40 PM)
    Bel esprit contrairement à ce CON de Demba Ba ,patriote nous pouvons et tu nous le fais le comprendre compter sur ton professionnalisme et de ta motivation de gagner un trophée avec ton pays le Senegal
    Auteur

    Youbi

    En Février, 2015 (17:05 PM)
    il est noble ce jeune.
    Auteur

    Miss

    En Février, 2015 (17:15 PM)
    Allez vous faire f****tre. on en a marre de vous tous, vous n'êtes que des vauriens. quand vous n'êtes pas sélectionnés vous criez sur tous les toits, j'ai la taniére dans ma tête, j'ai la taniére dans mon esprit, dans le corps et même dans mes c***. Mais une fois séléctionnés vous nous montrez vos vrais visages. OUI dans vos club, vous êtes formidable, une fois en équipe nationale vous devenez comme des p*d*, à la limite des mannequins. :down:  :up: 
    Auteur

    Joga Bonito

    En Février, 2015 (17:56 PM)
    ISSA UN VRAI PATRIOTE; WAW GOOR . C des ga com toi qu'il faut à notre équipe. Continue à insuffler la hargne et la bonne humeur . AM ga diom :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Saloum Saloum

    En Février, 2015 (20:48 PM)
    Il nous faut un entraineur et non un selectioneur, avec des joueurs locaux qui ont toujours quelques choses a prouver contrairement aux professionels qui evitent de se blesser pour ne pas etre prives de leurs salaires ou d'etre exclus de leurs clubs...... Donnons la chance aux locaux....entraineurs comme joueurs...avec une tte petite dose de professionels. Wassalam
    Auteur

    Gueulasss

    En Février, 2015 (21:44 PM)
    tu dois apprendre a fermer ta gueule d aord, parcequ in Europe you gars don t say shit..
    Auteur

    Jo

    En Février, 2015 (22:04 PM)
    Réaction très intelligente de Cissoko. Bon état d'esprit.
    Auteur

    Le Juge01

    En Février, 2015 (22:57 PM)
    Nous n Avons pas des races de joueurs qui peuvent prendre LA can pas d animateur. On st now milieux de terrain pape kouly quel eat son role en dehors des balles arrettees ...birame est bon mais il ne recoit pas de balles si j avais a prendre ..Kara..sadio mane.. Cheikh mbengue.. Birame diouf plus certains locaux

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email