Mercredi 18 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Sport

SIDY DIALLO, PRESIDENT DE LA FEDERATION IVOIRIENNE DE FOOT - «Je ne dors plus depuis le tirage au sort des barrages»

Single Post
SIDY DIALLO, PRESIDENT DE LA FEDERATION IVOIRIENNE DE FOOT - «Je ne dors plus depuis le tirage au sort des barrages»


Ce jeudi 3 octobre 2013, sur le toit de la maison de verre, c’est dans les habits du pacifique que Sidy Diallo s’est adressé à la presse sportive nationale. Mission, fédérer autour d’un objectif : La qualification pour la Coupe du Monde 2014.

A 2 pas du Mondial 2014, la Côte d’Ivoire doit se réunir autour de ses «Eléphants» pour les pousser à la victoire. C’est le sens du déjeuner-débat organisé par la Fif. Cette fois, Sidy Diallo, sous pression, a tenu à calmer le jeu en mettant de l’eau dans son vin. «Je ne dors plus depuis le tirage au sort des barrages des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014», a révélé le patron de la fédération ivoirienne. Et s’il est vrai que «Sabri Lamouchi ne fait que se défendre parce qu’il n’a pas d’expérience», il est impérieux pour les Ivoiriens de le soutenir avec les «Eléphants» pour passer le Sénégal, dernier cap avant le troisième Mondial consécutif des Oranges. «Aidez-nous à préparez les joueurs et le sélectionneur à travers des critiques constructives qui nous permettront de nous qualifier», a-t-il plaidé.

«En sélection, les Eléphants se comportent en vacanciers»

Appelle à la mobilisation, une démarche noble auprès de la presse sportive nationale qui n’exclut pas des mesures rigides pour des joueurs laxistes, quelques fois. «Nos joueurs adoptent des comportements qu’ils n’ont pas au sein de leur club. En sélection, ils se comportent comme s’ils étaient en vacances», a reconnu Sidy Diallo qui promet d’y mettre fin, mais pas les querelles. «Je ne peux pas garantir que des bagarres n’arriveront plus en sélection. Mais l’image que je veux que l’on retienne, c’est qu’on peut se bagarrer, se réconcilier et se remettre ensemble pour un même objectif.» Un message lancé à l’endroit de tous les Ivoiriens qui devront se masser à l’arrière des «Eléphants» pour les pousser à une victoire conséquente, le 12 octobre prochain, face au Sénégal. Pour Augustin Sidy Diallo, le score idéal avant le retour du 16 novembre serait un retentissant 3-0.

Sport-ivoire.ci
Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Adama2013

    En Octobre, 2013 (22:02 PM)
    Salut

    je ne sens pas la motivation des senegalais pour ce match important pour l histoire du foot africain .

    bou niou niak fayda .

    ou est la FSF ,Monsieur le president de la Fsf tu dors ?

    Alles les lion de la teranga
  2. Auteur

    Ngallad

    En Octobre, 2013 (23:58 PM)
    arretez de rever.Senegal dou dem fen.
    Auteur

    Diam Rek

    En Octobre, 2013 (00:20 AM)
    on verra inchalla
    Auteur

    Boromkolda

    En Octobre, 2013 (07:41 AM)
    est guala haouma guouloup bouniou feunto de sen guam you bonn yii nioy oum nitt yii dimbali niou way te gua diogue fi fekke bougo senegal demeul fo ham nous tout derier les lion yalla nanu yalla mouseul ay guam you bonn allah oum ma amina
    Auteur

    Deug La

    En Octobre, 2013 (17:32 PM)
    Senegal dou dem fen nakhe makcy sall,il faut demander a macky sall d enleve ce qu il a fait a l equipe nationale.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR