Lundi 24 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Stades du Sénégal : la réponse de Mady Touré à Sadio Mané

Single Post
Stades du Sénégal : la réponse de Mady Touré à Sadio Mané
Le président de l’académie Génération foot, s’il est élu président de la Fédération sénégalaise de football, promet de doter le Sénégal de stades répondant aux normes FIFA. Une sorte de réponse à Sadio Mané, qui avait déploré l’état, piteux, de la pelouse du stade Lat-Dior de Thiès.

Mady Touré a déposé ce jeudi sa candidature pour le poste de président de la Fédération sénégalaise de football (FSF). L’élection est prévue le 7 août prochain. Il est pour le moment le seul candidat officiel pour la succession de Me Augustin Senghor, élu en 2009 et réélu en 2013 puis en 2017. Avant d’entrer en campagne, dans les prochains jours selon ses proches, le fondateur de l’académie Génération foot, qui a accouché notamment Sadio Mané et Ismaïla Sarr, a dévoilé son programme en sept points où la question des stades figure en bonne place.

Dans le document intitulé «Pour le renouveau du football sénégalais», les «Infrastructures» forment en effet le troisième chapitre, abordé après la «Gouvernance» et la «Nouvelle politique marketing». Mady Touré y prône une «gestion des stades comme de ‘’véritables entreprises’’, en partenariat avec l’Etat et les Collectivités locales».  Son ambition est double : mettre les pratiquants dans les meilleures conditions d’exercice, «en vue d’améliorer le niveau des compétitions», et «renforcer la capacité de notre pays à organiser des événements de grande envergure (CAN, CHAN,… voire des activités extra sportives)».

Sa recette est la suivante : «Promouvoir une gestion efficiente et rentable des stades suivant un cahier de charges et une délégation de pouvoir accordée à la Fédération par l’Etat et les Collectivités locales. Envisager aussi d’assurer une gestion des stades dans le cadre d’un partenariat public-privé.»

Bâtir à partir de «l’avantage du Sénégal»

Mais dans un pays où la complexité des questions foncières gêne parfois l’érection d’infrastructures d’envergure et le sport relégué au rang de simple divertissement, donc éloigné des priorités absolues, comment Mady Touré compte-t-il sortir de terre les infrastructures de qualité qu’il promet au football sénégalais une fois à sa tête ? Le patron de Génération foot ne va pas réinventer la roue. Il promet de valoriser l’existant, soit les huit principaux stades du Sénégal, plantés dans cinq régions.

Il dit : «Dans son projet de développement d’infrastructures, le Sénégal a l’avantage d’être déjà doté de stades qui nécessitent des réhabilitations pour leurs mises aux normes internationales. Les stades des régions de Dakar, Thiès, Saint-Louis, Ziguinchor et Kaolack doivent être équipés de pelouses hybrides afin de pouvoir accueillir à moyen terme des compétitions internationales à savoir CAN, CHAN et Coupes du monde de petites catégories.»

En outre, le candidat à la présidence de la FSF mise sur des «stades de proximité équipés d’une pelouse synthétique aux normes FIFA (capacités 10 000 places)». A ce niveau aussi, il entend réhabiliter et mettre aux normes, les stades déjà construits : Maniang Soumaré à Thiès, Jules François Bocandé à Ziguinchor, Mamba Guirassy à Kédougou, Alboury Ndiaye de Louga, 14 sites à Dakar (Alassane Djigo de Pikine, Ngalandou Diouf de Rufisque, Assane Diouf de Plateau, Amadou Barry de Guédiawaye…)…

«Ces stades doivent être capables d’accueillir les championnats locaux amateurs et professionnels, et le championnat national populaire (navétanes), le football féminin et scolaire», espère Mady Touré.

Coup de gueule de Sadio Mané, directive de Macky Sall

Cet état des lieux, illustré dans son document-programme sous forme d’infographies de la carte du Sénégal tapissée d’icônes représentant des stades, semble répondre, en partie certes, à une directive du Président Macky Sall émise la veille en Conseil des ministres. «Le chef de l’Etat invite le ministre des Sports, à lui faire parvenir, le 15 juillet 2021 au plus tard, un rapport global sur la situation des infrastructures sportives», informe le communiqué de la réunion du gouvernement du mercredi 24 juin. Ce travail attendu des services de Matar Bâ précédera la «réunion présidentielle sur le Programme national de construction et de réhabilitation d’infrastructures sportives», annoncée en Conseil des ministres par le président de la République.

C’est que la question des infrastructures sportives, du football en particulier, constitue un sujet d’une brûlante actualité. Au sortir des deux derniers matches amicaux du Sénégal, contre la Zambie (3-1) et le Cap-Vert (2-0), joués au stade Lat-Dior de Thiès, Sadio Mané et Kalidou Koulibaly avaient déploré l’état de la pelouse et de l’infrastructure de façon générale. Cette sortie avait agacé le président de la fédération et le ministre des Sports. Le joueur de Liverpool, sans entretenir la polémique, a estimé par la suite avoir dit ce qu’il avait à dire.

La FIFA lui avait donné raison plus tôt en jugeant l’infrastructure inadaptée pour les compétitions internationales. Plusieurs autres pays étaient concernés au même chef que le Sénégal. Et ce constat avait poussé l’instance mondiale à reporter en septembre le début des qualifications du Mondial 2022, initialement fixé en juin, invitant les Etats concernés à mettre leurs stades aux normes.

C’est sans doute pour éviter de tels écueils à l’avenir que Mady Touré a mis au point son ambitieux plan de développement d’infrastructures de football dans son programme de gouvernance de football qui comporte six autres points centraux. Avec l’espoir de tout mettre en œuvre s’il est élu le 7 août prochain.



17 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2021 (20:03 PM)
    Lui au moins il vient avec de la crédibilité. A voir génération foot et ses infrastructures et sa productions de joueurs de qualités, on peut lui confier la fédé
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2021 (21:30 PM)
      Ceux qui votent ne sont là que pour leur intérêt personnel. Ce sont souvent des dinosaures comme Senghor et qui veulent toujours aux commandes. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      La Promesse N’engage Que Celui

      En Juin, 2021 (08:14 AM)
      Le sénégalais est maître dans les projets et les promesses!
      Macky avait promis 500.000 emplois ! Ça en est où!
      ca me dérange qu'il n'y ait qu'un seul candidat! Ça sent l'entente préalable 
      mon avis personnel est que ceci ne devrait pas être une priorité dans un pays pauvre très endetté. construisez plutôt des écoles et des hôpitaux d'envergure! le foot c'est l'opium du peuple!
      c'est bien d'investir sur ce secteur mais au préalable il faut avoir assuré l'essentiel!
      ce n'est pas notre cas. laissons ça au privé et concentrons nous sur l'essentiel.
      lolou la khalaat 
  2. Auteur

    En Juin, 2021 (20:16 PM)
    Très bien 

    Mais le président actuel a un bras long 

    Tout ça finira par un compromis 

    Augustin président 

    Mady vice président 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2021 (20:35 PM)
    Utiliser un joueur en competition pour faire sa promotion est une erreure. Demain quelque le fera et le bipartisane commencera jusqu'au joeurs.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2021 (20:39 PM)
    Le sénégalais est méchant envers son propre pays.une fois elu,il ne va jamais démissionner si ça ne marche pas..Mady est jeune avec une nouvelle vision pourquoi ne pas l'essayer. Mais non ce con de senghor comme tout politiciens va jusqu'à sacrifier son pays pour ses propres intérêts. Méchant va.

    Khamouma loutakh niou sokhor. C'est des gars comme ça qui sont capables de marabouter leur propre pays à perdre si on ne les maintient pas.ay deumeu leuniou. Et c'est partout pareil. On est égoïste
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2021 (20:46 PM)
    Trop d'erreurs stratégiques :

    . Il prend le contrepied du Ministre

    . Il défie de manière claire sa futur tutelle en montrant qu'il ne soutiendra pas celle ci. Alors qu'aucune fédération ne peut construite une stade, son le soutien de l'Etat

    . Il utilise les propos d'un jouer formé dans son centre comme motif de campagne. En outre, les autres clubs vont sentir une génération footbalisation du football sénégalais. C'est comme ci la sortie de Sadio Mane était préparé pour les intérêt de quelqu'un.

    . Enfin Sadio sera maintenant très mal à l'aise devant les autorités du sport et du football. Et j'imagine si jamais on leur installe une pelouse de qualité et qu'ils ne parviennent pas à gagner. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2021 (14:36 PM)
      Mon cher relis bien l'article ne parle pas de construction mais plutôt de réhabilitation en se basant sur 8 stades 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2021 (20:55 PM)
    Je me rends compte qu'il n'a pas la capture pour diriger un mouvement associatif. C'est très différent d'une entreprise.

    L'exemple le plus patent c'est le cas Tandiang quant il dirigeait la FSB. Une catastrophe. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Défenseur

    En Juin, 2021 (21:40 PM)
    Mady voilà, c'est ça. Tu connais bien le monde du foot. Allez en avant. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2021 (21:40 PM)
    Augustin dégage 12 ans sans rien gagné tamit... loutakh africain amoul culture démissionner nonnnn n importe quoi 😗😗😗
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2021 (22:02 PM)
    Rien d'innovant, il compte sur l'Etat pour développer les infrastructures. Rien de nouveau sous le soleil.  Ce que j'attends de lui, c'est la modernisation des clubs administrativement et économiquement. La politique infrastructurelle reste le domaine de l'Etat.
    Auteur

    En Juin, 2021 (07:20 AM)
    Bravo Mady pour tes idées sur la gestion des stades. Khame nga bou bakhe li ngaye wakhe. Tu es pratique. Machalla

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Bon Vent

    En Juin, 2021 (08:55 AM)
    Il m'inspire confiance, j'espère qu'il sera à la tête de cette institution. L'essentiel c'est qu'il nous débarrasse de Augustin Senghor et Aliou Cissé.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Arona Deme

    En Juin, 2021 (10:01 AM)
    Le SÉNÉGAL n a pas de stade homologué à ce jour est un abeu d échec des dirigeants sportifs la directive du président sonne comme le glas de fin de règne des autorités concernées. Qu elles nous épargnent leur éventuelle candidature. Trois mandats successifs au profit de SENGHOR  pour des stades non homologués. Ça suffit! Nous en avons marre. C est le moment de faire place et de rendre compte. Puisque vous pensez que le SÉNÉGAL ne peut pas avoir de bons stades alors pliez bagages et faites nous la paix . Votre incartade à l endroit de SADIO s est retournée contre vous et constituera un handicap majeur. Pourquoi s eterniser davantage après 3 mandats pour presque rien? Fi de toi! 
    {comment_ads}
    Auteur

    Momo Gueye

    En Juin, 2021 (11:24 AM)
    Le Sénégal a besoin de gens comme vous président mady 
    Auteur

    En Juin, 2021 (12:15 PM)
    Ridículo 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2021 (12:28 PM)
    On promet toujours et une fois élu ce sera la merde . Génération Foot, n'évolue plus . A ce stade ce Club si il était bien manager ,serait dans l'élite Africaine . Tu n'y arrives plus et tu veux la fédération. C du n'importe quoi encore 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Wakh Deug

      En Juin, 2021 (16:23 PM)
      Yènn doule wayy louguèn beug a la fin, vous constatez l'échec de Senghor et vous critiquez déjà ceux qui veulent améliorer la situation. Le sénégalais, l'éternel insatisfait. Au moins il a un programme bien défini, donnons lui sa chance et voyons s'il tiendra parole c'est tout. C'est à ce dinosaure de Senghor de partir puisqu'il n'a rien foutu à la tête de la fédé depuis 12ans (et aussi à Mady de faire attention, ce gars est prêt à tout pour s'accrocher à son fauteuil allant jusqu'à marabouts toute la fédé et les potentiels candidats).
    {comment_ads}
    Auteur

    Costa

    En Juin, 2021 (14:44 PM)
    Le duo Mady et Babacar NDIAYE de tenguedj fc formerait un tandem tout bénef pour le foot SÉNÉGAL, en si peu de tps leurs 2 clubs sont au devant de la scène. Il pourrait y avoir un 3ème dirigeant à leur coté désintéressé et tres  professionnel que tt guediawaye regrette : Djamil faye 
    {comment_ads}
    Auteur

    Rahne

    En Juin, 2021 (21:50 PM)
    Nouvelle forme de colonisation.avec ce que propose ce candidat pour briguer le poste de Président de la fédération senegalaise de football Le patarnariat public privé ne marchera pas. Développons notre football à partir de nos propres ressources et sur ce c'est au gouvernement d'augmenter le budget du ministère des sports ,si on considère la place importante qu'occupe la jeunesse demographiquement(70%)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email