Mercredi 01 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

VIDEO - Union des promoteurs, Bécaye dénonce une union de façade et une certaine hypocrisie

Single Post
VIDEO - Union des promoteurs, Bécaye dénonce une union de façade et une certaine hypocrisie
Union des promoteurs, Bécaye dénonce une union de façade et une certaine hypocrisie


liiiiiiiaffaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    Jo

    En Juillet, 2012 (15:54 PM)
    Unissez vous et imposez les cachets que vous voulez. Je vais vous faire une proposition. Si un promoteur est sur un combat, que les autres s'en lavent les mains pour toujours. Le lutteur sera obligé de lutter même avec un cachet de 10.000.000. Car si un aucun promoteur ne vient le voir, il SERA OBLIGE, s'il ne veut pas faire des années blanches, de lutter.



    Chers promoteurs, n'acceptez plus que le lutteur gagne plus que vous. REFUSEZ, Ces lutteurs commencent à se montrer insolent et arrogant.



    Si vous le faites, tous les promoteurs seront riches.



    De plus, il faut revaloriser le cachet des petits combats.

    Pourkoi ne pas organiser des combats de lutte traditionnelle ? POURQUOI PAS ?

  2. Auteur

    Heuchy

    En Juillet, 2012 (15:59 PM)
    Ce n’est pas sérieux mais aussi c’est de bonne guère.



    C’est à présent aux lutteurs de se mobiliser, de s’associer, de s’entendre pour défendre leurs intérêts.



    En plus de l’association des lutteurs dirigée par Boy Kaïré, il faudrait un autre regroupement, cette fois-ci dirigé par les ténors en activité notamment par Yékini, Tyson, Balla Gaye 2, Gris Bordeaux, Modou Lô etc., pour prendre un pool d’avocat et s’occuper de cette question des cachets.



    Le problème est sérieux et c’est de l’exploitation tout azimut des lutteurs, non seulement par les promoteurs, mais aussi par les sponsors et le CNG.



    Le fisc s’y invite pour imposer les lutteurs, ce n’est pas sérieux.



    Déjà, lorsque le lutteur a un combat tout son argent va servir à chercher des marabouts, à effectuer des voyages en vue des préparatifs, mais aussi à recevoir des gens et à les nourrir jusqu’au jour du combat.



    Sans le soutien des sympathisants le lutteur courait droit à sa ruine.



    Il n’ya aucune mesure d’accompagnement pour ces pauvres lutteurs, pas de retraite, pas d’IPM, rien.



    Les télévisions aussi se retrouvent lésées dans ce combat sans merci, d’où donc la nécessité de réinventer ce sport national et de combler ce grand vide juridique.



    La lutte peut drainer des milliards et dépasser même ce petit niveau.



    Il faudrait que l’état s’en approprie, l’organise et l’internationalise.



    Comment ?



    Déjà un débat avait eu lieu sur la RTS où il y’avait Sidy Lamine Niasse et un pertinent Avocat qui a déjà travaillé la dessus, il y’avait aussi Pamodzi.



    Je pense que des idées très intéressantes avait surgi de ce débat et ce serait vraiment bénéfique pour notre cher Sénégal, petit de par la superficie mais grand de par ses hommes.



    On pourrait donc s’inspirer de la France qui a été déjà confrontée à cette situation et qui a trouvé les solutions idoines à cet épineux problème.



    Ainsi une nouvelle industrie de la lutte trouvera le jour ou tout un monde pourra vivre des retombées de cette activité.



    Quand l’état aura tout organisé, il serait en droit de demander un retour sur investissement c.à.d. fixer des impôts sur les revenus et autres.



    A ce moment, le lutteur aura tous ses droits. Il aura droit à une pension de retraite, il aura accès à l’IPM etc.

    • Auteur

      Heuchy

      En Juillet, 2012 (16:00 PM)
      comment ?

      déjà un débat avait eu lieu sur la rts où il y’avait sidy lamine niasse et un pertinent avocat qui a déjà travaillé la dessus, il y’avait aussi pamodzi.

      je pense que des idées très intéressantes avait surgi de ce débat et ce serait vraiment bénéfique pour notre cher sénégal, petit de par la superficie mais grand de par ses hommes.

      on pourrait donc s’inspirer de la france qui a été déjà confrontée à cette situation et qui a trouvé les solutions idoines à cet épineux problème.

      ainsi une nouvelle industrie de la lutte trouvera le jour ou tout un monde pourra vivre des retombées de cette activité.

      quand l’état aura tout organisé, il serait en droit de demander un retour sur investissement c.à.d. fixer des impôts sur les revenus et autres.

      a ce moment, le lutteur aura tous ses droits. il aura droit à une pension de retraite, il aura accès à l’ipm etc.
    • Auteur

      Un Français De Passage

      En Juillet, 2012 (16:10 PM)
      "il faudrait que l’état s’en approprie, l’organise et l’internationalise."

      il peut l'organiser mais l'internationaliser, cela dépend de la demande à l'étranger ou les gens n'ont pas le temps à s'intéresser chaque week end, à un nouveau évènementiel qui finit en queue de poisson ou en sang! le petit bla bla qui accompagne la lutte, ne trouve client qu'au sénégal!

      internationaliser :hun:  consommez-la vous mêmes!
    Auteur

    Manou

    En Juillet, 2012 (16:00 PM)
    de toute façon, il est question de jouir du fruit du travail d'autrui! :down: 



    pour moi, il y'a d'autre lieu, mieux indiqués pour réinjecter ces sommes dans la communauté! les hôpitaux, les malades sans moyens, les écoles, la recherche scientifique...! :up: 



    les distribuer à des promoteurs et lutteurs n'est que pure provocation :down: 
    Auteur

    Absa

    En Juillet, 2012 (16:48 PM)
    Merci bécaye, ta vision est pertinente, t'es un vrai acteur de la lutte.Tout çà c'est de la jalousie pure envers les lutteurs. "promoteurs" vous ne pouvez pas vous passer des lutteurs et vous ne pouvez rien leur exiger, soyons sérieux, à chacun sa chance dans la vie.
    Auteur

    Jo

    En Juillet, 2012 (17:18 PM)
    le cachet de 10 millions est trop élevé. Que les sponsors se tournent vers les hopitaux, les maternités.. c'est mieux.



    Auteur

    Bécaye

    En Juillet, 2012 (23:31 PM)
    Bécaye MBAYE n'est pas sérieux. Ce sont des gens de sa trempe qui vont tuer la lutte. Becaye dis moi quelle est la seule profession au Sénégal qui n'a pas d'organisation. Si tu en connais tu me le dis. même les griots maîtres chanteurs que vous êtes, vous avez votre organisation. Alors pourquoi dénier aux promoteurs de lutte le droit de s'organiser. C'est vous qui êtes un hypocrite. Dans quel pays au monde avez vous vu un sport qui peut rapporter en 2mn 100 000 000 FCFA. Nulle part sauf qu'au Sénégal. En football les joueurs font 90 mn par match pour une cinquantaine de matchs par an. Combien de cadres on peut payer avec cet argent. Quelqu'un qui gagne 3 000 000 FCFA par mois, pendant 12 mois cela fait 36 000 000 FCFA. Les 100 000 000 F représentent donc 3 ans de salaires de 3 000 000 F FCFA/mois. Qui gagnent 3 000 000 FCFA dans ce pays. Dans un pays pauvre comme le Sénégal, payer autant d'argent en moins de 30 mn c'est un scandale auquel il faut mettre un terme. Recycler cet argent pour l'emploi des jeunes!
    Auteur

    Bada

    En Juillet, 2012 (01:54 AM)
    c lesportif ki es le plus payer dans le monde

    si vous etes zalous parcek les plus riche k vous je suis vrement desoler pour vous kant a orange gagner tous largent des senegalais et manance de kiter lesport k les senegalais aimen le plus c desolant.
    Auteur

    Ayyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy

    En Juillet, 2012 (16:16 PM)
    ay assane wakh mome bouniou done ték paka si pout sakh accepte louné ga yak 2stv sur la rfm maka déglou kén nétaliwoumako émission koloss mou wola yaw ak le journaliste c iba kane gspr nangoul rék lokafa yakoul danko faté wala danga mérone

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email