Mercredi 17 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Technologie

La mobilité, le social, le cloud le big data : Les 4 tendances technologiques qui vont transformer les entreprises sénégalaises

Single Post
La mobilité, le social, le cloud le big data : Les 4 tendances technologiques qui vont transformer les entreprises sénégalaises

«Mettre l’Innovation Technologique au service du business» est le thème autour duquel les DSI des grandes entreprises ivoiriennes ont échangé récemment au siège de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre. Ce fut l’occasion pour Assanté Bazoumana, Assante Bazoumana, Directeur Grandes Entreprises de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, de donner les tendances qui vont changer l’usage des technologies en entreprise et transformer le rôle des DSI de façon générale.


Toutes les entreprises sont aujourd’hui face à un dilemme à savoir comment garantir la croissance économique tout en restant compétitives. En d’autres termes, elles attendent que leur soient apportées des réponses à certaines questions, par exemple, comment économiser de l’argent et gagner en efficacité, innover en restant compétitif, améliorer leurs parts de marchés. Ce questionnement prend en compte aussi les attentes des employés et collaborateurs en termes de nouvel environnement de travail.

Pendant cette réception au cours de laquelle, Assanté Bazoumana recevait les Directeurs des Services Informatiques des Grandes entreprises de Côte d’Ivoire, a d’abord donné la vision de Microsoft en entreprise en indiquant deux priorités des IT. Pour lui, la première priorité se situe « au niveau du business ». Il s’agit « d’hiérarchiser les enjeux stratégiques auxquels doivent faire face les directeurs des systèmes informatiques. Il s’agit d’augmenter la croissance de l’entreprise, attirer et fidéliser de nouveaux clients, réduire les coûts de l’entreprise, créer de nouveaux produits ou services, améliorer les opérations, l’efficacité, la profitabilité de l’entreprise, attirer et fidéliser les salariés, lancer et améliorer les canaux des affaires, pénétrer de nouveaux marchés et s’étendre géographiquement. La deuxième priorité se situe au niveau technologique prenant en compte le « business intelligence, les technologies mobiles, cloud computing (Saas, IaaS, PaaS), technologies de collaboration, la virtualisation, la modernisation des applications d’entreprise, la gestion de l’IT, les applications métiers (CRM et ERP) et la sécurité. »

Ensuite, M Assante Bazoumana, a présenté les quatre tendances qui vont dominer les dix prochaines années. Il a évoqué :

  1. La Mobilité qui implique de nouveaux et différents types de Devices tels que les smartphones, tablettes, PC ; des changements des modes de vie ; des utilisateurs toujours connectés avec une attente de plus en plus grande pour un accès aux données et applications partout et à tout moment.

  2. Le Social qui prend en compte les interactions personnelles de plus en plus importantes; les nouveaux modes de partage et de collaboration et l’engagement en ligne de son client qui est devenu un vrai élément différentiateur;

  3. Le Cloud avec sa facilité d’utilisation et son modèle de développement flexible; sa mise à disposition des applications plus efficaces et rapides, son adressage plus rapide du marché et adaptabilité au besoin de chaque utilisateur.

  4. Le Big data visible à travers son explosion massive en termes d’accès et d’utilisation de data externes, de globalisation des marchés, d’audiences clients de plus en plus segmentées…


Enfin, le Directeur Grands comptes, a précisé que ces tendances vont transformer le rôle du DSI en s’appuyant sur les propos de Patrice Trousset, lui-même DSI de Microsoft France : « deux modes de fonctionnement sont proposés aujourd’hui aux DSI : soit il se cantonne dans un rôle opérationnel et accepte le mandat d’exécution, la réduction de budget ; soit il s’assoit à la table des décideurs pour avoir une notion des évolutions stratégiques de l’entreprise, et d’y aligner la stratégie de l’IT. Il doit être le vecteur d’innovation, de changement.»


Se prononçant sur les IT en entreprise, Abdoulaye Dieng, IT Manager chez Elton Sénégal, a affirmé «(…) avec tout ce qu’il  y a comme nouvelles technologies, les technologies en entreprise ne peuvent plus être considérées comme des centres de coûts, mais plutôt des voies qui génèrent des chiffres d’affaires (...) J’ai eu le privilège d’assister aux travaux dirigés de Microsoft en France. Aujourd’hui beaucoup d’innovations ont été apportées dans la gestion de l’IT et elles participent à réduire les coûts au sein de l’entreprise, en partant de la virtualisation jusqu’au Cloud. C’est un élément qui vient réduire la charge de travail, le management du service informatique et la disponibilité de l’information. Plus cette casse-tête au niveau sauvegarde ou de sécurité de données. Nos données sont stockées quelque part dans le monde en sécurité avec un accès possible dès disponibilité de l’internet. […] »


Il faut noter que, depuis octobre, Microsoft propose une gamme de produits et services basée sur sa stratégie du Cloud pour offrir aux entreprises une opportunité d’accroitre leur chiffre d’affaire. Au niveau des infrastructures hybrides et applications modernes, il y a Windows Server 2012 R2 and System Center 2012 R2, Visual Studio 2013, le nouveau .NET 4.5.1, SQL Server 2014, Windows Azure et Windows 8.1. Au niveau des solutions business “Software as a service”, il existe Microsoft Dynamics CRM Online, Microsoft Dynamics NAV 2013 R2 et Office 365.


Plus d’infos :

http://www.youtube.com/watch?v=_SzL7LoOGmU

http://www.eurocloud.fr/cloud-computing-cest-opportunite-croissance-du-ca/

Twitter: Le Fil d’actualité sur Twitter de  Microsoft WCA  ou  @MicrosoftWCA

Linkedin page :  Linkedin  ou  Microsoft West and Central Africa (WCA)

Facebook : La page Facebook ou  Microsoft West and Central Africa ou Facebook/Microsoftwca






affaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Gass

    En Octobre, 2013 (20:14 PM)
    Tres interessant, mais il y a tres peu d'entreprises africaines qui tirent profit de ces revolutions technologiques. On a du mal a innover et cela meme dans le domaine de l'information et de la technologie.

    C'est d'ailleurs ce qui explique en partie notre retard. La technologie et les exigences du traitement de l'information ne coincident pas avec nos reflexes habituels. On traine trop de tares.
    Top Banner
  2. Auteur

    Grrrrrrrrrrrrr

    En Octobre, 2013 (20:26 PM)
    J'ai fait mon stage sur le big data, la mobilité sap ahaaaa
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email