Vendredi 30 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Technologie

Plaidoyer pour davantage de soutien en faveur des filles des filières techniques

Single Post
Plaidoyer pour davantage de soutien en faveur des filles des filières techniques
Les représentantes de la gente féminine dans les filières professionnelles et techniques doivent être davantage soutenues dans le cadre des efforts entrepris pour l'émergence économique du Sénégal, a plaidé, vendredi, le secrétaire général de la Chambre de métiers de Kaolack (centre), Ndiaga Ndiaye.

Un plus grand soutien devrait permettre à ces "forces vives laissées en rade" de participer à l'effort d'émergence économique du Sénégal, a-t-il soutenu en marge d'une réunion préparatoire de la 3e édition de la Journée nationale des filles et des femmes dans les filières professionnelles et techniques.

La région de Kaolack a été retenue pour abriter la 3e édition de cette manifestation prévue le 3 mars prochain. 

Selon Ndiaga Ndiaye, la levée des contraintes auxquelles se trouve confrontée cette catégorie de la population "va contribuer à la mobilisation de beaucoup plus de forces vives que représentent" les femmes et les filles.

"Le Sénégal a besoin de toutes ses forces et pour cela il faudrait que certaines stigmatisations soient abandonnées et que les métiers qui sont traditionnellement dédiés aux hommes comme la mécanique soient embrassés par des femmes, afin que cette synergies puisse nous conduire à l'émergence", a-t-il déclaré.

Pour Ndiaga Ndiaye, "si toutes les filières débouchant sur des métiers techniques sont bien cernées par une formation adéquate" et "embrassées aussi bien par les hommes, les filles que les femmes, ceci va constituer une mobilisation de forces vives pour l'émergence de l'économie régionale et nationale".

Il a par ailleurs souligné que la position géographique de Kaolack était à l'origine du choix porté sur cette région pour abriter la troisième édition de la Journée nationale des filles et des femmes dans les filières professionnelles et techniques. "Kaolack, de par sa position centrale, polarise plusieurs activités techniques et professionnelles", a-t-il expliqué.

Cette manifestation sera mise à profit par l'ensemble des parties prenantes pour davantage sensibiliser sur les enjeux et perspectives du genre dans la formation professionnelle technique et artisanale, a indiqué Ndiaga Ndiaye, ajoutant qu'elle servira également à lutter contre la stigmatisation des filles et des femmes dans certains métiers professionnels.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email