Mardi 26 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Technologie

TIDIANE DEME, DIRECTEUR AFRIQUE FRANCOPHONE DE GOOGLE : «La solution n’est pas simple, elle n’est pas dans une seule chose»

Single Post
TIDIANE DEME, DIRECTEUR AFRIQUE FRANCOPHONE DE GOOGLE : «La solution n’est pas simple, elle n’est pas dans une seule chose»
La démocratisation de l’Internet souhaitée par le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye n’est pas une chose simple. C’est l’avis de Tidiane Dème, Directeur de Google Afrique francophone, hier en marge de la cérémonie de pose de la première pierre du nouveau siège du Groupe Sonatel. «Nous voyons trois choses différentes à faire. La solution n’est pas simple, elle n’est pas dans une seule chose», a déclaré Tidiane Dème qui ajoute que «c’est tout un écosystème qu’il faut construire». Dans un premier temps, M. Dème souligne : «D’abord, c’est vrai qu’il y a le problème de l’accès, il y a le problème des coûts d’accès aussi bien aux équipements qu’à la connexion, et la disponibilité simple de cet accès-là». Mais, précise-t-il, «quel que soit le prix, il faudrait aussi qu’il soit disponible partout dans le pays pour tout le monde. Mais, c’est vrai que nos prix sont relativement plus bas que d’autres pays d’Afrique, mais on n’a pas plus d’internautes que ces pays-là. On est même maintenant en retard en terme de taux de pénétration». Le deuxième volet du problème pour une démocratisation de l’Internet, «ce sont les contenus», selon le Directeur Afrique francophone de Google. «Tant que les gens n’auront pas une bonne raison d’aller sur Internet, tu peux mettre le coût d’accès à 100 francs, ils n’iront pas. Donc il y a un vrai problème de contenu. Si les gens ne trouvent pas sur Internet ce qu’ils cherchent, ils ne vont pas mettre l’argent dedans». Enfin le dernier aspect à prendre en compte et «qui est aussi important pour soutenir le premier, c’est que, pour que tout cela existe (les contenus, un accès pas cher, etc.), il faut qu’il y ait beaucoup d’entreprenariat dans le secteur, qu’il y ait beaucoup d’entreprises et qu’elles génèrent de l’argent». Tidiane Dème de marteler : «On ne peut pas dire ‘allez mettre du contenu sur Internet’ sans que cela leur rapporte quelque chose».


3 Commentaires

  1. Auteur

    Ndiayyyy

    En Novembre, 2010 (15:40 PM)
    3
  2. Auteur

    La

    En Novembre, 2010 (15:40 PM)
     :love:  :sn: 
    Auteur

    Lecteur

    En Novembre, 2010 (19:28 PM)
    pourkoi a seneweb on peut pas voie une article sans commentaire a consonance ethnique



    hey chers amis n oublions pas que ce senegal est un, indivisible,et nous aspirons tous a son development



    belle analyse de l article et aussi pertinente

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email