Jeudi 21 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Transport

Une autoroute maritime se développe entre Dakar et la Casamance (ministre)

Single Post
Une autoroute maritime se développe entre Dakar et la Casamance (ministre)

Le gouvernement du Sénégal est en train de créer ''une nouvelle autoroute maritime'' entre Dakar et la Casamance, la partie méridionale du pays, a déclaré le ministre de la Pêche et desAaffaires maritimes, El Ali Haïdar.

 

‘’En réalité, nous sommes entrain de créer une nouvelle autoroute maritime entre la Casamance et la capitale nationale’’ a dit le ministre, à propos des projets mis en œuvre par le gouvernement pour renforcement la liaison maritime Dakar-Ziguinchor.

 

El Ali Haïdar s’exprimait samedi à l’occasion de la cérémonie de réception et de mise en service du bateau cargo baptisé "Diogué", du nom d’une île située dans l’embouchure du fleuve Casamance.

 

Le navire de fret d’une capacité de 2.155 tonnes est acquis par le Consortium sénégalais d’activités maritimes (COSAMA), concessionnaire de la liaison maritime Dakar-Ziguinchor, à hauteur de 400 millions de francs CFA.

 

Son acquisition est le fruit d’un accompagnement de la Banque nationale pour le développement économique (BNDE) et le Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC).

 

Le ministre de la Pêche et des Affaires maritimes a souligné que le navire cargo ‘’Diogué va renforcer la flotte nationale de commerce pour le leadership dans la sous-région et désenclaver la région naturelle de la Casamance et les régions périphériques.

 

Son ambition est d’alléger les difficultés économiques et sociales des populations du Sud, mais aussi de créer des conditions de promotion et de distribution des productions locales, a-t-il relevé.

 

D’après le ministre, ’’le navire cargo permettra ainsi aux opérateurs économiques du Sénégal et des pays limitrophes d’acheminer une quantité importante de fret en toute sécurité et sûreté’’.

 

La politique de développement initiée par le gouvernement dans le domaine maritime va favoriser ‘’une fluidité du commerce maritime’’, a-t-il dit.

 

A ce propos, il a évoqué l’acquisition de deux nouveaux bateaux Aguene et Diambodione, la construction du port de Foundiougne et de l’escale de Carabane, le projet de dragage du fleuve Casamance, la modernisation du port de Ziguinchor, etc.

 

Le directeur général de la BNDE, Thierno Seydou Nourou Sy, a fait savoir que le navire Diogué va participer à la réduction du déficit noté sur le marché du fret entre Dakar et Ziguinchor ainsi que d’autres destinations telles que Banjul, Bissau et Mindelo.

 

A ce titre, M. Sy a invité le COSAMA à explorer d’autres destinations qui pourront permettre au Sénégal d’exporter ses produits finis et d’acquérir de la matière première pour son développement.

 

Le directeur général du COSEC, Abdoulaye Diop, a indiqué que l’ambition du Sénégal est de devenir ‘’le fleuron et le maillon du transport maritime en Afrique de l’Ouest’’, insistant sur sa position géographique, en particulier son ouverture sur la mer (plus de 700 km de côtes).

 

Le directeur général du COSAMA, le commandant Makhtar Fall, a rappelé que son institution s’est fixée des objectifs prioritaires pour l’année 2014 consistant à assurer la continuité du service public de transport maritime de passagers et de marchandises et à développer de nouvelles activités marchandes.


Article_similaires

17 Commentaires

  1. Auteur

    Kloum

    En Juin, 2014 (13:25 PM)
    bou jabarou serigne bi xessalé ken wakh

    bou serigne bi di mandi ken dou wakh

    touba legui ken dou mourou ken wakh

    mbok mouride yi nagn ken mofi serigne mouy serigne touba

    kou si defoul lou diadou warngn ko wakh

    fi ngene wara lak xamngene kou bakh t defo lene
  2. Auteur

    Aly Haidara

    En Juin, 2014 (13:26 PM)
    Ferme la, vendeur de contrat a l'UE.
    Auteur

    Citoyendakar

    En Juin, 2014 (13:29 PM)
    bravo ?r le minitre bonne continuation
    Auteur

    Peuls,

    En Juin, 2014 (13:57 PM)
    L'honorable El Ali Haïdar, digne-noble Fils de la République plurielle, laïque, démocratique, sociale du Sénégal éternellement archi-pluriel en TOUT, Patriote pur, compétent, capable, travailleur acharné, courageux, est, pour certains-es & certainisés-es & archi-faux religieux du funeste axe de tous les maux, la cible à abattre. L'honorable EL Aly Haïdar avait fait un excellent travail dans son ministère de l'écologie-de la protection des rares forêts de la République. IL avait dénoncé les saccages des forêts de la Casamance, des bois du Ferlo, des tonnes d'immondices déversées par certains-es dans les lacs-rives des fleuves-marigots du pays, les détournements des fonds publics destinés à remettre de l'ordre dans ces sites. Certains-es & certainisés-es crachent aussi sur LUI l'accusant de brader l'Océan au détriment des piroguiers pêcheurs..... Dans son nouveau Ministère, l'honorable poursuit son CHEMIN et fait un très bon boulot. IL faut désenclaver la Casamance en la reliant, par voies aériennes, terrestres, maritimes, fluviales, avec le Nord-Est-Sénégal oriental-Sine des Sérères pure Souche. Merci beaucoup très honorable El Aly Haïdar, digne-noble Fils de la République du Sénégal, Patriote pur. PEULS.
    Auteur

    Citoyendakar

    En Juin, 2014 (14:04 PM)
    bonne continuation ?r le ministre
    Auteur

    Duma

    En Juin, 2014 (14:37 PM)
    mr le ministre franchemen on souhaite que celà aboutisse c'est une idée de génie!bravo et plein de succes  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    Auteur

    Awania

    En Juin, 2014 (14:57 PM)
    merci mr le miinistre pour tout ce que tu fait pour defendre les iinterets du senegal .en tout nous casamancais on est tres reconnaissants
    Auteur

    Pharoah

    En Juin, 2014 (15:50 PM)
    Si le prix du bateau est juste : 400 millions de Frs CFA soit 610 000 € , ce doit etre une poubelle flottante vendue par une société trop contente d'arnaquer le Sénégal  :haha:  :haha:  :haha: 
    Auteur

    Waa

    En Juin, 2014 (16:01 PM)
    Ce salopard libanais nargue le peuple senegalais







     :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down: 
    Auteur

    Nba

    En Juin, 2014 (16:51 PM)
    felcitations mr le ministre;il faut toujours travailer et laisser ceux qui critique avec leurs haines.

    Auteur

    Phis

    En Juin, 2014 (16:54 PM)
    Rendons à césar ce qui appartient à César. L'Etat est une continuité. Mais Il fallait honnête en rendant d'abord hommage au président Wade qui a crée ce projet de dragage du fleuve et l'acquisition des deux bateaux.

    D’un coût provisoire d’environ 32 millions d’euros, soit près de 21 milliards de F Cfa, le programme de dragage du fleuve Casamance, une composante du «Projet ORIO», entre la coopération Hollandaise des Pays-Bas et la République du Sénégal, à travers le ministère de l’Economie maritime, via l’Agence nationale des Affaires maritimes (Anam) a été accepté le 21 septembre 2010. Il prévoyait notamment le dragage de ce fleuve de l’embouchure au port de Ziguinchor (soit 200 kilomètre) à une profondeur de 7 mètres sur une largeur de chenal de 400 mètres. Soit 1?350?000 m3 de sables à draguer. Toujours dans le cadre de ce projet, il était également prévu la réalisation des outils modernes d’aide à la navigation sur le chenal et une zone d’hydrocarbures d’une capacité de stockage pouvant satisfaire les besoins de la région naturelle de la Casamance et ceux des pays limitrophes (Guinée Bissau, Guinée Conakry et Gambie).?



    A l’image du projet de réalisation des travaux de dragage du fleuve Casamance, l’acquisition des deux bateaux constituent aussi une des promesses faites aux populations de la région Sud du pays par les autorités publiques.



    Annoncé en premier lieu par l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, suite à l’audience qu’il a accordée à une délégation du Collectif des cadres casamançais, la livraison de ces navires avait était prévue pour fin décembre 2010 d’abord, ensuite le 20 décembre 2011. Débarqué du pouvoir le 25 mars 2012, soit trois mois après l’expiration du délai fixé, le pape du Sopi est parti sans inaugurer son projet de dragage du fleuve et réceptionner les bateaux déjà commandés.
    Auteur

    Phis

    En Juin, 2014 (17:08 PM)


    Annoncé en premier lieu par l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, suite à l’audience qu’il a accordée à une délégation du Collectif des cadres casamançais, la livraison de ces navires avait était prévue pour fin décembre 2010 d’abord, ensuite le 20 décembre 2011. Débarqué du pouvoir le 25 mars 2012, soit trois mois après l’expiration du délai fixé, le pape du Sopi est parti sans réceptionner les bateaux.
    Auteur

    Malinke Warrior

    En Juin, 2014 (17:19 PM)
    Hahaha plan de recolonisation de la Casamance le se égale brulera car cela va renforcer le séparatisme chez certains dioulas surtout si c'est un naaaarrrs qu'est derrière.
    Auteur

    Mopm O

    En Juin, 2014 (17:52 PM)
    qui vient nous amerdais ici par wade casse toi
    Auteur

    Qy N,h

    En Juin, 2014 (17:52 PM)
    Zade seytane la rek ùeuna andi fitne si dekbi
    Auteur

    Haxatawir9t

    En Juin, 2014 (01:15 AM)
    OK LES INVESTISSEMENTS VONT BON TRAIN DANS LE SUD MAINTENANT IL FAUDRA JETER UN COUP DOEIL VERS LE NORD , SINON ON VA SE FACHER ,,,ON EST OÚ LÁ ?
    • Auteur

      Tim

      En Juin, 2014 (05:11 AM)
      moi c'est le prix du bateau qui me cause probleme c 'est surement un bateau d'occasion et les casamancais n'en veulent pas.si c'est son prix c'est surement un bateau chinois
    Auteur

    Kandamo

    En Juin, 2014 (10:58 AM)
    Nous voulons un train pour le transport des personnes et un train pour le fret. Tant que le Sénégal n arriverait pas a contourner la Gambie par une autoroute ou par le moyen du train, tant que nous continuerons a traverser la Gambie qui fait express de retarder les passagers , nous n aurons pas régler le problème de l enclavement de la Casamance. Appelons l Inde ou les USA et ils nous poseront des rails jusqu a Ziguinchor en passant par Tamba, kolda et Ziguinchor. les populations souffrent vraiment a farafeny avec toutes les tracasseries de la police gambie pour nous soutirer notre CFA.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email