Jeudi 02 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Transport

Une grève à DDD risque de compromettre son redressement, selon la direction générale

Single Post
Une grève à DDD risque de compromettre son redressement, selon la direction générale

Une grève à Dakar Dem Dikk (DDD) pourrait compromettre les efforts faits par l’Etat au profit de l'entreprise et désamorcer sa dynamique de redressement, avertit la direction générale de cette société publique de transport.

"Au moment où la priorité reste la restructuration, le renouvellement du parc et les investissements de développement, vouloir engager une grève dans ce contexte serait de nature à compromettre les efforts consentis par l’Etat" au profit de l'entreprise, écrit la direction générale de DDD dans un communiqué parvenu samedi à l'APS. 

Actuellement, une grève au sein de DDD pourrait "désamorcer la dynamique de redressement de l’entreprise", selon le communiqué.

Les travailleurs de DDD menaçaient mardi d’aller en grève et d’arrêter les bus de la société de transport dès jeudi. Mais, la menace n'a pas été exécutée. 

Les travailleurs réclament à l’Etat le paiement d’un passif de cinq milliards de francs CFA issu du contentieux sur le paiement des heures supplémentaires.

Selon le texte, la direction générale de DDD "réitère son ouverture au dialogue avec tous ses partenaires sociaux". 

Elle devait rencontrer jeudi des responsables syndicaux de l'entreprise, selon un communiqué parvenu la veille à l'APS. 

"Le 6 août 2013, le syndicat UDT, l'une des trois organisations syndicales de la société DDD, a fait parvenir à la Direction générale une lettre de préavis de grève", rappelle le communiqué, avant d'ajouter qu’"en juillet 2012, une première plateforme revendicative a été satisfaite à plus de 80%".

"Beaucoup de questions clés ont trouvé solutions satisfaisantes. Il s’agit principalement du relèvement du parc passé d’une centaine à 250 autobus, du paiement à temps des salaires, de la relance du service médical [...]" fait valoir la direction générale de la société de transport. 

Elle rappelle que le 21 février 2013, lors d’une réunion du conseil des ministres, "le chef de l’Etat [avait] pris d’importantes mesures dans l’optique de consolider l’entreprise et lui permettre d’offrir un service de transport plus efficient par rapport à la demande". 

Dans ce contexte-là, "vouloir engager une grève dans ce contexte serait de nature à compromettre les efforts consentis par l’Etat et, par voie de conséquence, désamorcer la dynamique de redressement de l’entreprise", est-il écrit dans le texte. 

"Aussi DDD se réjouit-elle de la détermination déployée par sa tutelle, le ministère des Infrastructures et des Transports, et celui de l’Economie et des Finances, pour rendre effective les directives présidentielles", ajoute-t-on de même source. 

Selon le texte, ces directives sont relatives au "paiement de la rémunération du service public", à "la subvention d’équipement", etc.


liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Diaw

    En Août, 2013 (13:48 PM)
    LE SENEGALAIS N'A PAS LE BON SENS DU SACRIFICE POUR SURMONTER UNE DIFFICULTE C'EST CE QUE JE DISAIS AUSSI POUR LES ETUDIANTS ,ILS VEULENT DES AMELLIORATIONS SANS PAYS LE PRIX .VOULOIR UNE CHOSE ET SON CONTRAIRE .VOILA ON A DOIT A LA GREVE MAIS LE BON SENS DOIT PREVALOIR ET LAISSER L'EGOISME QUI NOUS DETRUIT.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email