Dimanche 23 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Adama Cissé, éboueur licencié après une photo de lui se reposant, s'explique

Single Post
Adama Cissé, éboueur licencié après une photo de lui se reposant, s'explique

L'agent de la propreté à Paris est déçu que "la personne qui a pris la photo ne s'est pas préoccupée de (sa) santé" alors qu'il s'allongeait sur son temps de pause.

JUSTICE - "C'est le licenciement du buzz": un agent de propreté a contesté ce mardi 14 janvier aux prud'hommes de Créteil son limogeage pour une photo postée à son insu sur internet le montrant, en tenue de travail, allongé sur le rebord d'une vitrine parisienne.

"Pour nous cette photo, une photo volée, n'est pas acceptable comme justification d'un licenciement pour faute grave", a résume Joachim Scavello, l'avocat d'Adama Cissé.

En septembre 2018, cet employé d'une filiale de Derichebourg avait fait une pause, prévue dans son contrat, pendant une tournée de collecte des déchets des poubelles de rues à Paris, son travail depuis 2011. Il enlève ses chaussures de sécurité, en raison de douleurs au pied gauche, selon ses explications, et s'allonge sur le trottoir parisien, pieds nus, vêtu de sa tenue verte et jaune fluo.

Ce qu'il a de nouveau expliqué dans la soirée sur BFMTV notamment, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Sur le plateau télévisé comme à l'audience, l'ancien agent de propreté de 37 ans s'est dit choqué par la diffusion du cliché à son insu. "La personne qui a pris la photo n'a pas cherché à comprendre ce qui se passait, elle ne s'est pas préoccupée de ma santé, ça ne se fait pas", a-t-il déclaré.

 Son avocat invoque également le "droit à l'image" et conteste surtout que cette photo soit une "preuve acceptable" de la faute grave supposément commise par son client.

"On a des juges à chaque coin de rue"

"Aujourd'hui, on a des juges à chaque coin de rue avec leur smartphone, prêts à juger n'importe qui", a-t-il soulevé, assurant par ailleurs que la photo a "prétendument heurté" l'image de la société Polysotys. "Ils (l'employeur, ndlr) ne se sont pas plaints d'une mauvaise prestation, mais d'une mauvaise image", a-t-il déclaré au sortir de l'audience.

En conséquence, l'avocat demande des compensations financières et l'annulation du licenciement pour faute grave.

Face à lui, la société Polysotys assure qu'Adama Cissé n'a pas été licencié pour "faire un exemple" ou pour répondre au tweet. Selon son avocate Gaëlle Le Breton, s'il est "clair" dans le règlement de la société que les employés la représentent lors de leur travail, ce n'est pas la raison principale du licenciement.

Juste avant l'audience, elle a ainsi communiqué deux nouvelles pièces mettant en cause Cissé: un avertissement pour non-respect des règles de sécurité et une notification d'absence injustifiée. La décision a été mise en délibéré au 19 juin.


liiiiiiiaffaire_de_malade

28 Commentaires

  1. Auteur

    Boy-melakh

    En Janvier, 2020 (08:05 AM)
    Adama Cissé, nit dafay gueum yalla, am yalla moy bour niaak yalla moy bour .

    Entreprisebi yoroul sa weurseuk .

    Néléne séne ....... té séti fénéne.



    NON A LA VICTIMISATION faut leur dire ça mais pas ay dama am doom ak dama donne nélaw?

    Toubab khamoul kouy yokhyokhi encore une fois NON A LA VICTIMISATION.



    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2020 (08:53 AM)
      vraiment africains yi dgen soof
      comme gnu amul lamigne!
      t soudon afrique kenn doulen eupe fouleu ak lamign
      mais en occident ils perdent "leur" langue koi
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2020 (12:24 PM)
      ya de grands enjeux en occident : la nationalité ou du moins le permis de séjour
  2. Auteur

    Soutien

    En Janvier, 2020 (08:23 AM)
    La sanction est disproportionnée.



    L'entreprise va profiter du barème Macron pour verser très peu d'indemnités.



    Ceci dit, je lui souhaite de retrouver très rapidement un nouvel emploi, et bien meilleurs.



    Il y a de bons français.
    • Auteur

      Non Non

      En Janvier, 2020 (08:56 AM)
      on parle de "travailleurs ÉmigrÉs" pas de paresseux emigrés. quand on quitte son pays on traverse les déserts et mers ce n'est pas pour faire la sièste en pause devant une vitrine privée. les français ne donnent leurs euros comme ça. faut rester au senegal pour dormir et boire son thé.
    Auteur

    Lebaolbaol

    En Janvier, 2020 (08:35 AM)
    il le merite lui aussi , comment peut on s'allonger ainsi dans la rue ? comme si tu etais au marchè de khombal quand meme ca ne se fait pas à plus forte raison un agent de la rue qui doit bien se comporter......mais s'affaler comme un mourant , come on men ! il a ce qu il merite sdf .
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2020 (11:21 AM)
      pourtant les baol baol se comportent comme ca a dakar.peut etre lui meme est baol baol
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Janvier, 2020 (08:43 AM)
    quel desordre ! devant la vitrine du commercant il s'allonge , jetter des souliers.....imaginons si on l'avais piquè un soulier, pourra t'il travailler l'apres midi ? non et non ....tout ceci doit etre calculè , grandissons .......A Paris tu te comporte comme à Taxi kaw à Rufisque non franchement Cissè tu veux pas travailler.

    Auteur

    Cissé A Fauté Grave

    En Janvier, 2020 (08:47 AM)
    Le fait d'avoir enlevé ses bottes prouve qu'il n'était pas malade et qu'il était parti pour un gros et long sommeil. C'est la nuit qu'il faut dormir. La siéste est mal vue en France. Peut être qu'il a un autre job de nuit?
    Auteur

    En Janvier, 2020 (08:50 AM)
    Détrompez-vous, les licenciements abusifs existent à tous les niveaux pour des raisons comme arrivées tardives, congés de maladie non justifiés par un certificat médical, productions insuffisantes (employés de vente), ou simplement pour des raisons économiques (candidats moins chers à la société car plus jeunes donc salaires et charges sociales inférieures), les causes de racisme ou ségrégation n’intervenant pas.
    Auteur

    En Janvier, 2020 (09:14 AM)
    il faut savoir se défendre : Cissé n'est plus l'immigré d’antan qui disait : oui oui Messier. Maintenant nos parents ouvrent leur gueule et agissent et ils ne se laissent plus faire.
    Auteur

    Ndiabali

    En Janvier, 2020 (09:19 AM)
    Tout ça c á cause des femmes vous fatiguez trop vos maris la nuit du coup plus de jus la matinée
    Auteur

    En Janvier, 2020 (09:23 AM)
    Et que dit-il à propos de son absence injustifiée ?
    Auteur

    Boyzpalm

    En Janvier, 2020 (09:38 AM)
    Kaay Djangui gua bagn....

    Voilà le resultat!
    • Auteur

      Mo…

      En Janvier, 2020 (12:14 PM)
      parce que tu crois que ceux qui font des études ne subissent pas des licenciements abusifs ? héhéhé … disons que le gros du contingent c’est eux
    Auteur

    En Janvier, 2020 (09:57 AM)
    Mais le ridicule ne tue pas. Yow ya warone bayi gnibissi nak grand Cisse. Sa nelawine mo niaaw. Moussoumako djiss fene si rewou toubab même ici au Sénégal j'ai jamais vu 1 éboueur diakhane ni bountou boutique diambour sani say daleu si talibi. Deugueul sa ndey way nak
    Auteur

    N’importe Quoi

    En Janvier, 2020 (10:19 AM)
    Quelle honte faire la sieste en pleine rue et devant une vitrine. Aucune fierté et aucun savoir vivre.
    Auteur

    Pa Town

    En Janvier, 2020 (10:56 AM)
    En tout cas c'est pas beau à voir, en plein centre ville.

    BEDOU BOUR LA.
    Auteur

    Tu Te Crois En Afrique

    En Janvier, 2020 (11:05 AM)
    Mr Cissé vous donneZ une mauvaise image. Qu'est ce qui vous a pris de dormir dans la rue comme un sdf. L'entreprise a bien raison de vous licencier. Il fallait vous coucher tôt pour être en forme dans la journée.
    Auteur

    Eskey

    En Janvier, 2020 (11:14 AM)
    Voilà exactement le type d'immigrés que les blancs ont envie de voir, des noirs souriants qui sont très contents de ramasser leurs merdes et qui s'expriment laborieusement genre "moi yen a content de travail menasse pour wou les gentils paatrons" là, ils kiffent leur race. J'ai mal pour tous ces frères qui se font manquer de respect alors qu'ils viennent du plus riche continent du monde,! Ça me fend le cœur !
    • Auteur

      Saga Nga Sa Ndeye

      En Janvier, 2020 (14:14 PM)
      alerte !
      il y’a un con qui s’ignore par ici !
      il semble tout fier de balancer des insultes sans se rendre compte que c’est sa propre mère qu’il insulte !
    Auteur

    Mass

    En Janvier, 2020 (11:20 AM)
    Pourquoi j'ai l'impression que ce sont de émigrés qui l'enfoncent dans les commentaires précédant ? Je commence à croire que chez certains, le complexe d'infériorité les pousse à devenir le bon nègre des toubab. Mais merde way yéne ! Combien de personnes dorment là où ils peuvent pendant leur pause parce qu'elles bossent dur et n'ont pas à leur disposition les conditions idoines ? Je vois la photo, je me dis qu'il doit être très fatigué pour se permettre de dormir dans ces conditions, s'il l'avait pu, il aurait trouvé un coin plus douillé. Mais les dépigmentés de l'esprit que vous êtes ne voient que "le nègre con, insouciant et paresseux qui est prêt à dormir n'importe ou et n'importe comment" croyant pouvoir penser comme le blanc. Khessal dou rek si derr, mais dafay nek aussi si façon de penser.
    Auteur

    Alpha

    En Janvier, 2020 (11:49 AM)
    Sanction disproportionnee compte tenu de l'anciennete,comportement justifie par la douleur,pendant une pause,licenciement abussif.
    Auteur

    Senegalais Bi

    En Janvier, 2020 (12:19 PM)
    Désolé mais c'est pas professionnel de sa part de s'allonger en tenu de travail devant un magasin. On dirait un SDF, pour moi le licenciement se justifie. Un tenu de travail c'est un symbole de l’entreprise et l'image est plus que important. Mème si c'était au Senegal ce cliché montre tout le contraire d'une personne motivée. Quand on est malade on va chez le medecin et on demande un arret maldie. Pas de compassion de ma part.
    Auteur

    Mbaye Mbaye

    En Janvier, 2020 (12:28 PM)
    Le Cissé là, il n'a pas pris un bon petit déjeuner. Il a tellement peur de la faim qu'il dort pour oublier son ventre. et puis il dit qu'il a une femme et un enfant, je n'ai jamais vu un Cissé responsable. regardez moi ça dormir dans la rue comme un SDF. Totalement irresponsable.
    Auteur

    Mbaye Mbaye

    En Janvier, 2020 (12:40 PM)
    Les Cissé qui me dislikent acceptez la vérité, il était gagné par la faim c'est tout
    Auteur

    Zelley

    En Janvier, 2020 (00:14 AM)
    Savez vous combien d'africains ont gagné des procès en France ? J'avais une collègue à Air France, elle a porté plainte pour licenciement abusif. Elle a gagné le procès et a reçu 100.000 euros.

    Mr Cissé tente sa chance. On ne sait jamais. S'il gagne il aura une belle compensation financière.
    Auteur

    Denzel

    En Janvier, 2020 (00:55 AM)
    Cet homme travaille dehors dans la rue comme agent de nettoyage,un travail pénible et dégradant.

    Si son employeur n'a pas prévu de salle de pause appropriée forcement il ne peut prendre sa pause que sur son lieu de travail qui est encore une fois le rue.

    Le plus choquant ce n'est pas de prendre sa pause dans la rue mais le fait que son employeur n'ait pas prévu de salle de pause pour un travail aussi dégradant.L'employeur a l'obligation de garantir la dignité humaine du salarié.

    Je crains que les Prud’hommes cassent ce licenciement qui me parait abusif si tant est que la photo ait été prise en dehors du temps de travail.
    Auteur

    En Janvier, 2020 (02:41 AM)
    L’histoire de cette pause devant une enseigne commerciale cache peut être d’autres antécédents d’erreurs professionnelles ? aucun lecteur de cet article ne le sait et joue au juge et partie.
    Auteur

    Boyzpalm

    En Janvier, 2020 (07:43 AM)
    Kaay djanguii nguaa bagn. Voilà!
    Auteur

    Boyzpalm

    En Janvier, 2020 (07:59 AM)


    Kaay diangui, nguaa baagn!



    Guissago dara, tu n'es pas encore fatigué, attends la 60taine.



    Edpèce de tête de malien, tu fais honte à ton peuple car ton confirmes les clichés.



    Ce n'est ni beau à voir ni professionel, ni honorable.



    Ton employeur a bien fait de te licencier.



    Faut rester objectif et défendre le défendable. Mais bon, c'est le job de ton avocat.
    Auteur

    En Janvier, 2020 (08:17 AM)
    Le cas de cet éboueur va être soutenu politiquement par les syndicats et les éboueurs souvent en grève qui revendiquent une amélioration de leurs conditions de travail, le problème des retraites de surcroît étant le sujet de vifs débats actuellement en France.
    Auteur

    En Janvier, 2020 (08:34 AM)
    N.B. il avait déjà reçu un avertissement pour non/-respect des règles de sécurité et une notification d’absence injustifiée. Son dossier ne se limite pas uniquement à cette pause durant laquelle il s’est couché devant une enseigne commerciale, ceci dit pour ceux qui revendiquent le caractère raciste de ce licenciement
    Auteur

    Diop

    En Janvier, 2020 (15:35 PM)
    Boulène gnou fonneto dè, il a ce qu'il mérite, c'est un fainéant.

    Concernant ta position sociale, tu avais qu'à réfléchir.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email