Dimanche 24 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Video

Brouille entre Diouf Sarr et Pr Seydi : Jean Paul Dias assène ses vérités

Single Post
Brouille entre Diouf Sarr et Pr Seydi : Jean Paul Dias assène ses vérités
VIDÉO. Le leader du parti Bcg, n'est pas insensible à la brouille supposée entre le ministre de la Santé et de l'action sociale et le chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital Fann. Dans l'extrait vidéo ci-dessous, Jean Paul Dias se prononce, sans ambiguïté, sur les relations entre Abdoulaye Diouf Sarr et le Pr Moussa Seydi.

liiiiiiiaffaire_de_malade

12 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 2 jours (20:54 PM)
    Il ne devrait pas y avoir d embrouilles. Chacun fait son metier
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 jours (21:12 PM)
      sonko a raison, professeur seydi ne peut pas étre isoler sans l'avis de macky sall.
      c'est comme ça qu'il fonctionne, rappellez vous de la brouille du maire de dakar et diouff sarr sur le projet de la place de l'independance!
  2. Auteur

    Volai414

    il y a 2 jours (20:59 PM)
    YALLA YALLA, BAY SA TOLL 

    Cet adage est bien de chez nous et n'est pas dénué de sens. Nos anciens n'ont, à travers leurs enseignements, jamais cessé de nous le rappeler. Justement, ces anciens ? Quelle reconnaissance, quelle attention leur accordons-nous actuellement en signe de reconnaissance et de respect ?

    Cette saleté de Covid est imprévisible dans ses mutations mais aussi dans les moments précis qu'elle choisit pour frapper. Il y a cependant une faille dans sa stratégie. Dans tous les pays où la première vague est passée, l'allure est la même : un palier de départ suivie d'une croissance vertigineuse avant de passer par un petit palier pour amorcer une décroissance qui peut être un leurre pour repartir (exemple de la Chine). Partout, elle a fait penser que le troisième âge était la cible la plus vulnérable et maintenant elle décime même chez les plus jeunes comme au Brésil. Au Sénégal, l'observation montre un long palier d'amorce. C'est dire qu'elle nous a quand même laissé du temps pour peaufiner des stratégies. Si nous considérons ce qui qui arrive au Sénégal en ce moment, et particulièrement chez nos vieux, nous pouvons douter d'une stratégie anticipée concernant le troisième âge chez nous. L'exemple du Brésil doit aussi nous alerter sur une idée de départ que que tout le monde avait acté : « la jeunesse de notre population serait une protection ». Il faut revoir la copie. Du temps, il ne nous en reste pas beaucoup car les choses s'emballent et dame Covid agit avec la même démarche partout quand il s'agit de salves. Elle l'a démontré.
    Auteur

    Volai414

    il y a 2 jours (20:59 PM)
    YALLA YALLA, BAY SA TOLL 

    Cet adage est bien de chez nous et n'est pas dénué de sens. Nos anciens n'ont, à travers leurs enseignements, jamais cessé de nous le rappeler. Justement, ces anciens ? Quelle reconnaissance, quelle attention leur accordons-nous actuellement en signe de reconnaissance et de respect ?

    Cette saleté de Covid est imprévisible dans ses mutations mais aussi dans les moments précis qu'elle choisit pour frapper. Il y a cependant une faille dans sa stratégie. Dans tous les pays où la première vague est passée, l'allure est la même : un palier de départ suivie d'une croissance vertigineuse avant de passer par un petit palier pour amorcer une décroissance qui peut être un leurre pour repartir (exemple de la Chine). Partout, elle a fait penser que le troisième âge était la cible la plus vulnérable et maintenant elle décime même chez les plus jeunes comme au Brésil. Au Sénégal, l'observation montre un long palier d'amorce. C'est dire qu'elle nous a quand même laissé du temps pour peaufiner des stratégies. Si nous considérons ce qui qui arrive au Sénégal en ce moment, et particulièrement chez nos vieux, nous pouvons douter d'une stratégie anticipée concernant le troisième âge chez nous. L'exemple du Brésil doit aussi nous alerter sur une idée de départ que que tout le monde avait acté : « la jeunesse de notre population serait une protection ». Il faut revoir la copie. Du temps, il ne nous en reste pas beaucoup car les choses s'emballent et dame Covid agit avec la même démarche partout quand il s'agit de salves. Elle l'a démontré.
    Auteur

    il y a 2 jours (21:05 PM)
    Comment Jean Paul Dias ce crétin congénital qui bouffe à tous les rateliers pourrait asséner des verités , ce triste personnage n'a aucune intelligence , aucune éthique , c'est un simple étron de la vie politique Senegalaise
    Auteur

    il y a 2 jours (21:14 PM)
    MOI MR ''SANS PLACE NI PALTO'',CHÔMEUR ''HONORAIRE,COMBIEN VAIS-JE GAGNER?JE VEUX MA PART DU ''TONG-TONG'' NATIONAL.



    ''MR SANS PLACE NI PALTO''
    Auteur

    il y a 2 jours (21:28 PM)
    Pourquoi la médecine n'est totalement à part? Pourquoi la politique prend des décisions médicales?
    Auteur

    Moussa

    il y a 2 jours (21:29 PM)
    Le pR n'a pas confié au Prof Seydi le ministère de la santé. La gestion de toute pandémie comporte une dose de pilotage politique que le Prof ignore complètement. Il doit se montrer plus républicain et attendre peut être son tour, si tour il y aura. Vraiment il commence à nous lasser.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 jours (02:45 AM)
      professeur seydi n’a pas outrepassé ses prérogatives ni dit au ministre ce qu’il a à faire, il n’a fait que dire que le réa de ziguinchor n’est pas aux normes, en sa qualité de coordinateur national de la lutte contre le covid-19.

      si le ministre s’est senti offensé, c’est qu’il n’a rien dans le crane. voici ce qui se passe quand on a un ministre au faible quotient intellectuel, qui n’est même pas en mesure de comprendre la remarque d’un technicien.
    Auteur

    il y a 2 jours (22:05 PM)
    Le covid m'a permis de connaitre:

    Le ministére de la santé

    La direction de la santé

    L'institut Pasteur

    Iressef

    Diouf sarr

    Khémess

    Aloîse diouf

    Seydi

    Moussa thior

    Bousso

    .....

    Auteur

    il y a 2 jours (22:05 PM)
    Le covid m'a permis de connaitre:

    Le ministére de la santé

    La direction de la santé

    L'institut Pasteur

    Iressef

    Diouf sarr

    Khémess

    Aloîse diouf

    Seydi

    Moussa thior

    Bousso

    .....

    Auteur

    il y a 2 jours (23:35 PM)
    Les senegalais sauvages comme toi aussi
    Auteur

    Dramé

    il y a 2 jours (05:59 AM)
    Seydi na dale tei topoto gni febarr mo geune mou topp médias yi rek dolenn dafa beugg djayy star tropp bcp d ses collègues médecins le prennent pour un fou et il aime jouer la star en essayant d’écraser tous les autres dites lui d’être humble et essayer d’être bien avec ses collègues médecins.
    Auteur

    Le Khalif

    il y a 2 jours (07:35 AM)
    Comment Jean Paul Dias ce crétin congénital qui bouffe à tous les rateliers pourrait asséner des verités , ce triste personnage n'a aucune intelligence , aucune éthique , c'est un simple étron de la vie politique Senegalaise

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email