Vendredi 05 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Video

Cérémonie De Clôture Du Tafsir: Intervention de Sidy Lamine NIASS

Single Post
Cérémonie De Clôture Du Tafsir: Intervention de Sidy Lamine NIASS


liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    B-t

    En Juillet, 2016 (15:11 PM)
    Thiéye Baye Niass. Ses discours et ses écrits survivront jusqu'å la fin des temps. Depuis qu'il a parlé, aucun aalïm , aucun homme de sciences , aucun enseignant ne parlera sans le citer ou le répéter. Je prie Allah qu'il continue de nous abreuver par le robinet intarissable de la Fayda et que par sa Rahma qu'est "Al Moukhtar" sa seule porte d'accès , nous aime et nous satisfait en tout temps et en tout lieu, de AAzal å Aabad.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (15:43 PM)
    VIVE ISLAM

    LE MENSONGE EST PERMIS



    Si celui auquel Allah a donné l’honneur de réconcilier les musulmans a besoin de mentir pour réussir (sa mission) il peut le faire sans gêne. Et il ne faut pas le qualifier de menteur. Car il n’aurait menti que pour réaliser de grands intérêts qui, du point de vue de la loi religieuse, justifient le recours au mensonge. Ceci s’atteste dans un hadith rapporté dans les Deux Sahih d’après Um Kalthoum bint Uqba (P.A.a) qui a déclaré avoir entendu le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dire : « Le menteur n’est pas celui qui tient de bons propos (inexacts) afin de réconcilier les gens » (rapporté par al-Boukhari, n° 2546 et par Mouslim, n° 2605).



    Quant à la prononciation d’un faux serment dans le cadre de la réconciliation, elle semble permise.



    A ce propos, Cheikh Abdoul Aziz Ibn Baz (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : « Il est recommandé au croyant d’avoir rarement recours au serment, même quand il dit la vérité. Car le fréquent recours au serment peut entraîner l’homme dans le mensonge. Or le simple fait de mentir est interdit. Aussi est-il bien plus grave d’y ajouter un serment. Si toutefois une nécessité fondée sur un intérêt bien compris oblige quelqu’un à prononcer un faux serment, il peut le faire sans gêne en raison du hadith d’Um Kalthoum :« Le menteur n’est pas celui qui tient de bons propos (inexacts) afin de réconcilier les gens » (rapporté par al-Boukhari, n° 2546 et par Mouslim, n° 2605).



    Elle dit encore : « Je n’ai pas entendu le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) autoriser des propos communément dits mensonges en dehors de ces trois cas : la réconciliation entre les gens, la guerre et les changes entre époux » (rapporté par Mouslim dans son Sahih).
    • Auteur

      B-t

      En Juillet, 2016 (16:26 PM)
      soit claire et explicite. oû et en quoi as tu vu discorde, réconciliation et mensonge ? dans les paroles saintes citées ou par les références et rappels de "nourou'l fayda " cheikhou'l chouyoukhi , barham ibn abdallähi ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2016 (12:08 PM)
      donc pour réconcilier deux personnes qui se disputent de l’apparition de la lune, il faut mentir.
    Auteur

    Anonymezeuss

    En Juillet, 2016 (09:05 AM)
    très mauvais ce sidy lamine Niass un grand trompeur un nafekh

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email