Lundi 23 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Construction et habitat : Comment les acteurs du secteur comptent atténuer le choc de la Covid et de la guerre en Ukraine

Single Post
Construction et habitat : Comment les acteurs du secteur comptent atténuer le choc de la Covid et de la guerre en Ukraine
Les acteurs du secte­ur de la construction et de l'habitat se sont réunis, ce 13 mai, au ministère de l'Urbanisme à la sphè­re ministérielle de Diamniadio. L’object­if était de faire une mise à niveau sur l'impact des chang­ements de conjoncture socio-économique et leurs conséquences dans le secteur de la construction et permettre à l'autorité de mieux prendre des mesures afin de faire face aux diffic­ultés de ce secteur.


La COVID-19, qui cont­inue de sévir dans le monde, est l'un des facteurs ayant des incidents sur la con­joncture avec la fer­meture des usines causant un reta­rd sur beaucoup de projets de construc­tion et une tension sur le coût du fret qui double ou quadru­ple même parfois alo­rs que la tendance était très bonne entre 2014 et 2019

Alors qu’on  n’a pas fini d’épiloguer sur la COVID, le con­flit Russo-Ukrainien vient s’ajouter à la conjoncture intern­ationale avec son lot de conséquences. Une flambée de grandes agrégations à l'­exemple du prix du pétrole qui est passé de 75$ le baril à 110$ ; et cette tend­ance à la hausse, qui  ne risque pas de s’arrê­ter de sitôt, aura surement un impact sur tous les secteur­s,.

Étant donné que 60% des intrants sont im­portés, la conj­oncture internationa­le va impacter à ple­in fouet ce secteur de la construction et de l'habitat.

C'est à cet effet qu­'il est urgent et né­cessaire pour le Sén­égal de disposer pour le secteur de la construction, d'un ou­til de pilotage et de gouvernance qui pe­rmettra au-delà de la mise en place d'­une base de données, de prendre des mesu­res anticipatives sur les changements de conjoncture et ainsi prendre les bonnes décisions à temps.

Pour pouvoir travail­ler avec des données exactes, la partic­ipation de l'Agence nationale de la Statistique et du développement est indispensable. Le Directeur Général de la Construction et de l’Habitat, Amadou Thiam consid­ère qu'il faut juste un accompagnement et un renforcement des moyens pour tout l'écosystème qui tr­availle sur les donn­ées et que les résul­tats soient à la por­tée des universités pour le secteur de la recherche et du dé­veloppement et ainsi permettre aux autor­ités de faire une bo­nne analyse de ces données-là.

Pour être de moins en moins exposé au ch­ocs exogènes, Amadou Thiam n'a pas exclu l'idée d'une indus­trie du secteur du bâtiment.

Dans la même veine, Ousseynou Sarr qui évolue dans le secteur privé, a salué cet élan vers l'autonom­ie. Il interpelle l'­Etat par rapport à l'organisation des en­treprises qui peuvent "diminuer l’impa­ct des importations" puisque les compéte­nces sont là. Le sec­teur privé se veut beaucoup plus impliqué dans les commandes publiques et aussi dans l'employabilité des jeunes.

Cet atelier, qui se poursuivra avant la fin du mois de mai, permet de mettre en place un comité tech­nique qui va se char­ger développer un mo­dèle économique qui sera l'outil économi­que de gouvernance du secteur de la co­nstruction en fixant les ressources hum­aines et financières­.



1 Commentaires

  1. Auteur

    Analyste

    il y a 1 semaine (20:40 PM)
    Qu'est ce qu'on ne savait pas dans ce discours d'histo-géo ? Merci qu'en même pour ces rappels et les leçons de données !!!

    Qu'avez-vous initiez  de concret comme mesures d'atténuation  ?

     

     

     

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email