Mercredi 27 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Crédit Mutuel : Le Conseil d’administration renforce la direction générale et déclare la guerre aux saboteurs

Single Post
Crédit Mutuel : Le Conseil d’administration renforce la direction générale et déclare la guerre aux saboteurs

Le Crédit Mutuel Sénégalais (CMS) est en bonne santé. Le conseil d’administration et le conseil de surveillance de l’institution financière ont décidé de le faire savoir. Les deux entités ont conjointement organisé un de point de presse pour rétablir la vérité par rapport aux fausses allégations d’un « Tiers collectif » qui tenterait de déstabiliser la boîte.

« Nous sommes tenus de faire ce point de presse pour apporter des réponses claires, preuves à l’appui pour qu’on sache qu’au niveau du Crédit mutuel tout se passe bien, il n’y a véritablement rien qui pose problème », a déclaré Mor Ndao, président du conseil d’administration du Crédit Mutuel, aux journalistes.

 

Rappelant le contexte de stabilité dans lequel baignait l'institution après les longues négociations entreprises entre le Collège des délégués et la Direction générale, le Conseil d'Administration révèle que des accords avaient été trouvés entre les différentes parties et les revendications qui étaient en question avaient été bien prises en compte et des signatures officielles ont matérialisé cet accord entre les différentes entités.

Cet accord, selon le Conseil d’Administration, qui est un gage de sécurité et de stabilité pour le quinquennat est malheureusement biaisé par un « Tiers collectif » qui, par des méthodes non conventionnelles, a donné des informations qui tendent à ruiner l'image du Crédit mutuel du Sénégal. Le conseil de surveillance s'est autosaisi suite à ces accusations et cette campagne de désinformation, pour faire un contrôle sur les points évoqués lors du point de presse de ce tiers collectif. C'est ainsi que le conseil de surveillance, de manière libre et autonome, a mené un contrôle. Des résultats qui, regrette-t-on, vont à l'encontre des affirmations de ce tiers.

 

Des résolutions pour la stabilité de la boîte

 

En effet, après avoir étudié la situation, l’instance a conclu que la nomination du directeur général Amadou Jean Jacques s’est faite dans les règles de l’art et en parfaite conformité avec la loi. Raison pour laquelle le conseil d’administration lui renouvelle sa confiance et le renforce dans ses prérogatives. 

Ledit conseil a, par ailleurs, invité le personnel de l’institution à suivre les directives et recommandations des instances comme l’assemblée générale, le conseil d’administration, le conseil de surveillance et le comité de crédit du Crédit mutuel. 

Il donne mandat au Directeur Général d’œuvrer pour le respect du secret bancaire et annonce que des mesures seront prises dans ce sens pour le respect des règles de confidentialité assorties d’un dispositif de communication interne et externe.

Le conseil a également recommandé au nouveau directeur général de prendre des dispositions pour l’identification des failles qui ont conduit au partage et à la circulation des données réputées confidentielles pour que des sanctions puissent être appliquées contre leurs auteurs.



4 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2021 (12:32 PM)
    Voici la banque la plus usurière de ce pays. Vous allez dans l'intérieur du pays, là où les gens sont les plus pauvres, ils y pratiquent des taux d'intêret de 20 à 30%.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2021 (16:55 PM)
      Juste pour information le CMS n'est pas une banque mais un micro finance ce qui veut dire il (CMS) ne peut pas appliqué les memes taux que les Banques.
      20 à 30% là c'est trop...
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Maa

    En Juin, 2021 (12:56 PM)
    Moi je suis sociétaire du CMS mais j'ai remarqué qu'il y a des lenteurs insupportables maintenant pour les retraits d'argent qui seraient dû à des problèmes de connexion  
    {comment_ads}
    Auteur

    Abdou

    En Juin, 2021 (13:50 PM)
    faut auditer la gestion de ces dix dernières années. dégager la mainmise de l'état sur cette institution. poursuivre les dirigeants pilleurs. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Amadou

    En Juin, 2021 (20:27 PM)
    Surtout la procédure pour les retraits d'argent qui t'oblige à se déplacer d'un guichet à un autre et le faite de devoir laisser tes deux empreintes digitales sur les reçus, du jamais vu ailleurs comme pour traverser d'une frontière terrestre à une autre, si on parle maintenant de divulgations de données personnelles la ya pleine d'insécurité à tous les sens, cela donne raison à tous les maux dont on vous repproche, si l'état continue de fermer les yeux, la pire catastrophe financière passera par cette institutio, ces gouailles ont plus que perduré 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email