Lundi 30 Novembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Video

Économie sociale et solidaire : La 2ème édition du Salon tournant ouvre ses portes

Single Post
Économie sociale et solidaire : La 2ème édition du Salon tournant ouvre ses portes
La deuxième édition du Salon tournant de l’Économie sociale et solidaire a ouvert ses portes, ce mardi 29 octobre 2019, à Dakar. Cette rencontre biannuelle de huit jours (du 29 octobre au 5 novembre), qui se tiendra au Centre des expositions de Diamniadio, a pour thème général «L’Économie sociale et solidaire : un modèle alternatif et inclusif d’entrepreneuriat».

Organisé par le ministère de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire, ce rendez-vous économique a démarré par un forum scientifique sur le thème «Économie sociale et solidaire : concepts et réalités».

«La nécessité de formaliser l'expertise locale»

Venue présider la rencontre, Zahra Iyane Thiam Diop s'est réjouie d'ores déjà de la présence «massive» de la délégation marocaine. La délégation ivoirienne, quant à elle, est attendue ce mercredi. Elle a également noté le démarrage des expositions commerciales et institutionnelles ainsi que des rencontres B to B.

Ce forum a permis à Mme le ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire de retenir la nécessité de formaliser «l’expertise locale». Car, pour elle, les chaînes de valeurs «demeurent confrontées à des difficultés qui peuvent être résolues par l’expertise locale».

Pour rappel, le Salon tournant de l’Économie sociale et solidaire a été initié par la Côte d’Ivoire, le Maroc et le Sénégal. Il est organisé chaque deux ans, à tour de rôle, par un de ces pays. Et le Maroc, après avoir organisé la première édition en 2017, a passé le flambeau au Sénégal. Cette édition de Dakar a pour but de partager «la vision du président de la République, Macky Sall, sur l’Ess, promouvoir l’Economie sociale et solidaire, échanger avec les acteurs sur les enjeux de l’Ess, donner de la visibilité aux biens et services issus de l’Ess, faciliter l’accès au marché et, enfin, promouvoir des mécanismes de financement adaptés aux initiatives Ess».

Durant cette édition, d’autres activités non moins importantes seront également déroulées, à savoir : une exposition commerciale, une exposition institutionnelle, une gastronomie des terroirs, le Trophée innovation et créativité, animation culturelle, économie circulaire, et enfin, les rencontres B to B.

La cérémonie d’ouverture officielle de cette deuxième édition est prévue le jeudi 31 octobre. Elle sera présidée par le Chef de l’État, Macky Sall.



2 Commentaires

  1. Auteur

    Younousse

    En Octobre, 2019 (17:01 PM)
    Complétif ou alternatif, quelle est la place de l'économie solidaire dans le pays sous développés ?



    En tout cas il faut bien la distinguer de l'économie purement caritative (RESTO DU COEUR) ou de l'économie informelle.



    l'enjeu est de lui donner sa place et toute sa place, dans le triangle marché,service publique et société civile, dans les activités ou

    elle présente des rapport d'efficience ou de subsidiarité par proximité, pour couvrir les besoins non satisfaits par le marché ou les services publics.



    Certains spécialistes présentent l'ESS comme le développement durable par le bas, mais elle a le mérite de développer des solidarités actives de proximité par rapport aux solidarités institutionnelles abstraite et aux principes de cohésion sociale.



    Dans le cadre de la gestion de la rareté,elle permet par l'initiative et la solidarité de faire ensemble ce qui est faisable ensemble.



    c'est donc une utopie concrète,.. imparfaite pour un social local en attendant d'inventer le socialisme qui tendrait asymptotiquement vers

    le ...communisme.



    En parallèle, l'état solidaire a un rôle important dans le dispositif, comme acteur social majeur, par exemple avec le service national universel, variable de manoeuvre disponible et non mobilisée.



    Dans ce cadre, nous devons rappeler au Professeur chercheur I. TAYE de Bambey que la Chine est tombée depuis 1978 dans le système capitaliste,ce qui lui permet de produire des milliadaires à la chaîne.....



    Eprouvons donc les solutions qui marchent, pour réduire les inégalités et assurer la primauté ou le relèvement des personnes et du travail

    sur le capital pour la répartition des revenus , dans la mesure du possible, et sans fétichisme de l'ESS.



    Dans la bataille pour l'émergence, l'ESS a sa place mais moins que dans les pays du nord ou les échanges économiques et sociaux sont saturés par le capital, et ont donc besoin de réciprocité pour respirer à la marge.



    aujourd'hui la banque centrale européenne (BCE) injecte plus 30 milliards d'euros tous les mois, pour racheter des actifs financiers afin de relancer l'activité, avec des gilets jaunes et autres grognards qui jettent des cailloux....



    les pays africains sont eux ,confrontés au rationnement et à la pauvreté endémique , et ont besoin d'un big push et d'une mobilisation générale pour produire plus de riz , électricité, eau potable, sécurité...; et de ce point de vue, l'ESS ne peut être que complétif tout en gardant un pouvoir de catalyseur de la dynamique sociale.



    L'informel et le dualisme ne peuvent être réduire de manière significative que par la modernisation et notamment la transformation structurelle.



    Socialement

  2. Auteur

    Younousse Ii

    En Octobre, 2019 (17:33 PM)
    Pour la phrase "c'est donc une utopie concrète,.. imparfaite pour un social local en attendant d'inventer le socialisme qui tendrait asymptotiquement vers



    le ...communisme.",



    LIRE " en attendant de réinventer le socialisme"

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email