Samedi 29 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Video

Emergence de l’Afrique : La recette de Lansana Gagny Sakho aux acteurs économiques

Single Post
Emergence de l’Afrique : La recette de Lansana Gagny Sakho aux acteurs économiques

Les Etats généraux de l’intelligence économique africaine (Egiea) organisé par le Centre africain de veille et d’intelligence économique (Cavie) se sont ouverts ce lundi 29 avril 2019, à Dakar. Pendant cette rencontre de deux jours (29 et 30 avril), des experts africains dans le domaine vont partager les expériences des acteurs de l’entreprise, du pouvoir public et des organisations de la société civile. Il s’agit, en effet, d’un partage orienté vers la réalisation d’«actions concrètes pour atteindre les objectifs qui ont été définis à cet effet».

Ce rendez-vous de Dakar a pour sponsor leader l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas). L’ouverture des travaux a été présidée par le président exécutif du Cavie international, Guy Gweth, en compagnie du représentant du Cavie Sénégal, Lansana Gagny Sakho, par ailleurs Directeur général de l’Onas.

Selon ce dernier, l’initiative d’organiser ces états généraux de l’intelligence économique africaine à Dakar traduit «la volonté du Cavie de contribuer à la réception aux débats sur le développement du continent africain».

«La part de l’Afrique passera à 17 % en 2030 et 22 % en 2050»

Se réjouissant de la belle mobilisation des experts africains, des acteurs du secteur de l’intelligence économique pour «jeter les bases et les jalons d’une Afrique résolument orientée vers un décollage économique», M. Sakho soutient que «l’industrie africaine n’a jamais réussi à prendre le train de la mondialisation». Pour lui, «le continent noir a même plutôt souffert de la libéralisation. Et au niveau international, des sources davantage concurrentielles sont non seulement liées aux coûts des facteurs de production, aux possibilités d’accéder aux sources d’innovation, mais aussi et surtout à la maîtrise de l’information».

A en croire Lansana Gagny Sakho, la part de l’Afrique dans la population mondiale en âge de travailler passera à 17 % en 2030 et 22 % en 2050. Et si des solutions ne sont pas trouvées pour «changer son modèle de création de richesse, sa marginalisation va s’accélérer, l’exclusion de pans importants de la société se poursuivra». Une situation face à laquelle le représentant du Cavie Sénégal estime que «les Africains doivent réussir le pari de transformer l’Afrique et de rendre actuel son ambition légitime d’être un continent prospère, moderne, développé, à même de résoudre ses propres problèmes et de rendre la fierté à ses fils et filles».

Il dit : «Nous devons être à la hauteur des défis actuels et des promesses du moment. Il est clair que nous ne pourrons point atteindre ces objectifs nobles sans gagner la bataille économique. Nous devons nous outiller pour se donner les moyens de maîtriser notre environnement opérationnel.»

La pratique de l’intelligence économique connaît un développement croissant à travers le monde. Mais, depuis ces dernières années, selon M. Sakho, «l’Afrique n’a malheureusement pas suivi ce développement». D’où l’urgence, pour lui, de déployer sur le continent «un véritable processus collectif à la hauteur des enjeux économiques, scientifiques et commerciaux auxquels les acteurs sont tous confrontés». Sous ce rapport, il souligne qu’«un travail pédagogique doit être fait pour pallier la faible pénétration de l’intelligence économique au niveau de l’Afrique».

Objectif, mettre en place une antenne locale dans chaque Etat

Avec le Cavie, Lansana Gagny Sakho et Cie ont pour ambition de monter dans chaque Etat une antenne locale qui sera chargée de «sensibiliser les institutions et les entreprises sur le rôle important que tiendront le savoir et l’information au sein de l’organisation». Selon lui, l’intelligence économique «doit être le socle de la compétitivité de nos organisations. Ce qui leur permettra de mieux appréhender leur environnement, de s’adapter au marché et de se positionner par rapport à la concurrence et d’anticiper sur les mutations».

De l’avis du représentant du Cavie Sénégal, «l’Afrique émergera de ses œuvres économiques le jour où nos institutions et nos entreprises s’engageront à faire de la bataille de l’information une priorité, aussi bien dans sa collecte que dans son traitement». Sur ce, M. Sakho se dit «particulièrement et surtout optimiste de constater que le Cavie a des hommes et des femmes qu’il faut en termes d’expertise, d’engagement et surtout de sensibilité par rapport aux urgences du continent noir».


affaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2019 (02:55 AM)
    Ce mec sait que c'est terminé pour lui. Alors, il se prépare à quitter après s'être rempli les poches avec les prestataires de services sur des marchés fictifs.
  2. Auteur

    Moi

    En Avril, 2019 (08:16 AM)
    Tu peux même pas gérer une agence de l'état et tu nous parles de développement des états africains quel paradoxe.

    Le mensonge et la magouille sont tes credos.

    Les jeunes africains n'ont pas besoin de type comme toi.

    Imbécile de premiers degrés
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2019 (08:18 AM)
    C'est ce type de gars qui font que le Sénégal n'ira nul part! Wakh rek lay def! Travail zéro! Regardez ce qui se passe à la corniche (parcours sportif), les eaux d'égouts ont pris la place des sportifs! Vivement qu'il soit dégommé et remplacé par un travailleur et un vrai
    {comment_ads}
    Auteur

    Daouda

    En Avril, 2019 (09:25 AM)
    Bravo Mr Sakho de par votre courage et votre sens du travail.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2019 (16:06 PM)
    encore des conneries téléguidées par la francmaçonneries internationale pour endormir encore les africains. Allez vous faire foutre bande d'esclaves et de suppôts du néocolonialisme avec des mots pompeux codés et cryptés.

    nous vous laisserons jamais la barre de l'afrique, les nanettes et les navettes.
    Auteur

    En Mai, 2019 (15:26 PM)
    Témoignage ! Je m’appelle Jennifer je suis tombée sur une solution à nos problèmes relationnels et je me suis empressée de venir le partager avec vous.J’étais en relation avec mon homme il y a de cela quatre ans et tout allait bien entre nous,il s’est séparé de moi depuis 13 mois parce que je n’arrivais pas tombé enceinte.J’avais pris par tous les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! je ne faisais que gaspiller mon argent.

    Dieu voulant l’une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction grâce à un guérisseur nommé DAH AGONLIN.Elle m’a donné les coordonnés du maître à qui je devais m’expliquer. Comme j’aime beaucoup mon mari j’ai contacté cet Grand Homme envoyé il m’a promis de me le faire revenir à la maison.J’ai donc suivit ces conseils et effectuer les rituels qu’il m'a demandé. 3 jours après,mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu’il a pu me fait,et bien sure on s’est réconcilié.Ce fut un véritable miracle dans ma vie,sincèrement je n’arrive pas à y Croire qu’il existe encore des personnes aussi fort,et honnête dans ce monde.La bonne nouvelle est que actuellement je suis enceinte de 4 mois toujours grâce au traitement du guérisseur DAh Agonlin. Pour tous vos problèmes

    ( SPIRITUELS, PROBLÈMES D'ENFANT, RUPTURES AMOUREUSES, RETOUR AFFECTIF, ENVOÛTEMENT, PROTÉGER ET SAUVER SON COUPLE, BLOCAGES, TOMBER ENCEINTE, ÉLOIGNER UNE RIVALE ) Je vous assure que vous trouverez satisfaction à vos problèmes avec le guérisseur DAH AGONLIN ,

    je vous le conseil vivement .

    ============================================

    MARABOUT GUÉRISSEUR DAH AGONLIN

    ( chercheur en Médecine Africaine )

    Tel: 00229-65-19-21-15

    pour une demande rapide whatsapp /viber : +229-65-19-21-15

    Email : [email protected]

    https://www.facebook.com/laguerrison/

    =============================================

    PS : Passez le message pour aider ceux qui sont dans le besoin !

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email