Samedi 19 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Hausse du tarif du carburant : les chauffeurs sénégalais crient au secours

Single Post
Hausse du tarif du carburant : les chauffeurs sénégalais crient au secours


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Vu Sur Pesstv

    En Juillet, 2019 (07:17 AM)




    Sénégal: qui veut la tête de Macky Sall ?







    Le camp anglo-saxon continue de resserrer l’étau autour du Sénégal et de le faire chanter.



    Un nouveau rassemblement pour la transparence dans les contrats entre l’État sénégalais et les compagnies étrangères de pétrole et de gaz a été organisé samedi à Dakar, à l’appel d’un collectif formé par la société civile et des hommes politiques, juste après un reportage de la BBC mettant en cause les hautes sphères du pouvoir sénégalais.



    En juin 2012, peu après sa première élection, le président sénégalais Macky Sall avait confirmé la décision de son prédécesseur, Abdoulaye Wade, d’attribuer l’exploitation des deux champs pétroliers et gaziers, à Petro-Tim, une société de l’homme d’affaires australo-roumain, Frank Timis, au cœur du scandale qui secoue le Sénégal et écorne son image à l’étranger depuis la diffusion d’un reportage de la BBC le 3 juin.



    Selon la chaîne britannique, cette société aurait versé, deux ans plus tard, une prime secrète de 250.000 dollars au frère de Macky Sall, Aliou Sall, maire d’une commune de la banlieue de Dakar, ce que celui-ci a formellement démenti.



    Le rassemblement de samedi, le troisième en trois semaines dont un interdit et réprimé le 14 juin, a réuni des dizaines de personnes près du centre-ville de Dakar, moins que la dernière manifestation, le 21 juin, qui avait mobilisé au moins 2.000 personnes.



    En effet, les médias occidentaux attisent le feu afin de provoquer les manifestations en ciblant les hautes sphères du pouvoir sénégalais pour obtenir un maximum de concessions dans le secteur énergétique.



    En mettant en place des réformes pour assurer le développement des capacités locales et en en recevant le prix de l’«?Homme de l’année du secteur pétrolier africain?» par Africa Oil & Power, instance africaine dominée par des ministres africains, Macky Sall a énervé plus d’un dirigeant occidental, d’où les tentatives de déstabilisation au Sénégal, ces derniers mois.



    Ces pressions ont d’ailleurs porté leur premier fruit : Macky Sall vient de faire sa première concession au camp occidental en réduisant ses subventions aux produits énergétiques. Cette décision a augmenté les prix des carburants et celui de l’électricité devrait suivre prochainement.



    «?Pressé régulièrement ces dernières années par les institutions de Bretton Woods pour mettre fin aux subventions des produits énergétiques, jugées trop onéreuses pour le budget national, le gouvernement sénégalais a enfin décidé « en toute responsabilité de s’approcher de la réalité des prix afin d’éviter que les ressources censées financer l’ensemble des politiques publiques soient phagocytées par le seul secteur de l’énergie », selon l’expression utilisée dans le document relatif au projet de la Loi de finances rectificative 2019 présenté fin juin en conseil des ministres par Abdoulaye Daouda Diallo, ministre en charge des Finances et du Budget?», annonce les médias mainstream. Régulièrement, le peuple sénégalais manifeste pour montrer son mécontentement face à la présence étrangère, aussi bien au niveau économique que militaire dans le pays. Il y a en effet une infiltration des éléments de l’Occident chargés d’attiser les manifestations et de les diriger vers les hautes sphères du gouvernement de Macky Sall afin d’obtenir des concessions. Et les Occidentaux ont obtenu un début de concession à travers des manifestations attisées contre Macky Sall. Mais quelles seront les prochaines exigences du camp occidental… pousser Macky Sall vers la porte de la sortie??
  2. Auteur

    Mooo

    En Juillet, 2019 (16:37 PM)
    Le Sénégal n'aura que 10% de son pétrole ! Vive les pays musulmans tels que le Qatar,les Emirats Arabes Unis l'Algérie etc qui agissent comme des vrais musulmans face à la gestion de leurs ressources naturelles tandis que nous à cause de nos leaders hypers corrompus on a déjà perdu notre pétrole.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR